Un caporal français tué au Mali


CharentonIl s'agit d'un parachutiste du 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers.

Le caporal Cédric Charenton, 26 ans, a été tué au combat alors qu'il montait à l'assaut d'une position islamiste au nord du Mali hier avec sa section.

RIP

Addendum : le twitt du ministre de la Défense


Jyld

26 réflexions au sujet de « Un caporal français tué au Mali »

  1. Soleo23

    Tristesse. Admiration du devoir accompli. Mais, il faut le savoir: ” A la guerre, on meurt!” Demain, ce peut être dix ou vingt ou cent morts au combat. Le tout est de savoir si l’enjeu en vaut la peine.

  2. K.

    “Le tout est de savoir si l’enjeu en vaut la peine.”
    [Odieux commentaire face à la vie donnée par un soldat français. Il est mort même pour vous.
    Il est bon que certains lecteurs lisent ce genre de propos insanes pour savoir ce que pensent des exceptions comme vous.
    JL]

  3. Anna

    Allons nous continuer longtemps à sacrifier notre jeunesse pour des combats sans fin contre des islamistes alors que’on les laisse s’installer dans nos quartiers et les islamiser!Pensons à cette famille dans la peine.RIP

  4. AML

    JL : j’ai du mal à partager vos propos disant que ce soldat est mort “même pour vous”. Non, car je ne me reconnais pas dans la France telle qu’elle est modelée aujourd’hui par les politiques qui nous gouvernent ! Hélas, l’incurie et l’incompétence de ceux-ci amènent la mort de nos soldats, et cela m’est insupportable. Non, je ne vois pas ce que nous sommes allés faire au Mali. Si c’est pour combattre l’islam, alors qu’on commence par le combattre sur notre sol, après on pourra donner des leçons à d’autres.
    [La France c’est votre pays. Il est dirigé par quelqu’un que vous acceptez dans la mesure où vous acceptez de facto son mode de désignation.
    Alors, oui, ce soldat est mort pour vous en votre nom que vous déléguez à celui qui vous donnez l’autorité, le Pdt de la république. Eth oui, c’est comme ça…
    JL]

  5. karl

    C’est le lot de tout militaire : en s’engageant, il sait qu’il peut y “laisser sa peau”. il a rempli son devoir. il est mort au champ d’honneur. on ne peut que prier désormais pour le repos de son âme.

  6. Jeanne

    Que ses camarades,ses amis,sa famille soient assurés du témoignage de notre sympathie !
    Brave soldat au doux sourire,si jeune,que saint Michel et les saints anges aient pris soin de vous quand vous êtes parti vers les sentiers lumineux,les champs éternels.

  7. Soleo23

    “Le tout est de savoir si l’enjeu en vaut la peine”. Je crains que JL n’ait pas compris ma pensée.
    Il est évident que la mort héroïque d’un soldat au combat nous touche profondément. Il avait accepté ce risque en servant sous l’uniforme, et il a fait son devoir. A sa famille, va notre sympathie et toute notre compassion. Cependant, déclarer la guerre,c’est accepter des pertes en vies humaines. C’est une décision lourde de conséquences. Il s’agit alors de savoir ce que l’on est prêt à engager pour obtenir la victoire. C’est tout le sens de ma phrase.
    Avant de décider de son offensive sur la Marne qu allait sauver Paris des Allemands, le maréchal Foch eut à prendre une décision terrible qui allait nous coûter 80.000 tués ou mis hors de combat. Mais Paris fut sauvée
    Des soldats combattant bravement sont tombés en Afgahnistan. Pour qui? Pourquoi? Parcequ’ils s’étaient mis au service de la France. Et, peut-être, un jour, quand les régimes politiques auront changé, de part et d’autre, quand la paix se sera étendue, une certaine amitié se fera-t-elle jour entre les populations de nos deux pays, grâce à l’ancienne présence fra.

  8. Lecteur

    Oui, ce soldat est mort pour chacun de nous. C’est par le président de la République qu’il a été envoyé à la guerre au Mali. or, ce président a été élu par les Français et agit en leur nom, qu’on aime cette idée ou pas, c’est un fait. Par l’intermédiaire du président de la République , c’est nous, citoyens qui l’avons envoyé à la guerre. C’est pour cela que nous lui devons hommage et reconnaissance. Etre soldat c’est,entre autre, s’engager à accepter de donner sa vie si nécessaire pour des gens qu’on ne connait pas, qui sont indifférents à votre sacrifice souvent, vous haïssent parfois ou disent même que vous avez donné votre vie pour rien….

  9. Soleo23

    “Le souvenir de son sacrifice nous animera à jamais!” – Parole de ministre.
    Faut-il comprendre : le seul sacrifice du caporal Cédric Charenton ? Ou bien le sien, avec celui de ceux tombés en Afgahnistan, en Irak, au Kosovo, en Algérie, en Indochine ? On aimerait le savoir, et si tel était le cas, et qu’il le manifeste, alors nous lui en saurions gré.

  10. Soleo23

    Le Maréchal Jean de Lattre de Tassigny qui avait été commandant en chef en Indochine, et dont le fils, Bernard, avait été tué là-bas, déclarait: ” Depuis les Croisades, il n’y a pas eu d’entreprise aussi désintéressée que la guerre que nous menons ici. Mon fils n’est pas mort pour la France, il est mort pour le Vietnam.”

  11. Dom

    Il n’est pas mort pour rien, mais pour une cause que nous ne cautionnons pas. Une cause qui me laisse penser ce soir que ces 3 français morts “là-bas” n’auraient jamais dû se trouver au Mali, pas plus que les 80 défunts d’Afghanistan…

  12. Jacques

    Ressort ici le débat habituel lorsque l’un de nos jeunes soldat tombe au champ d’honneur.
    Se demander si l’enjeu en vaut la peine, implique nécessairement de se demander si l’action de ce jeune homme de 26 ans a été utile, si cet enfant que la guerre a enlevé à ses parents, ses amis, sa famille est mort pour rien…
    Pouvons nous accepter d’entendre cela?? Non,car il est mort pour la France, que lorsqu’il s’est engagé c’était pour la France.
    On peu discuter de la stratégie, et des motivations qui ont poussé la France à s’engager sur ce théatre d’opération. Mais une chose est certaine, c’est que notre pays représente encore quelque chose dans le monde, et cela impliqué nécessairement sa présence sur les points chaud du globe.
    Une fois que l’armée est engagée quelque part, notre devoir est d’accorder notre soutien et nos prières.

  13. ost

    Je déplore la mort de ce jeune Français.
    En 14, en 39, c’était clair. On mourrait pour que la France ne soit pas vaincue par l’Allemagne.
    Mais au Mali ?
    Je crois que la difficulté est que les choses ne sont pas dites. Le jeune soldat est mort pour que la France conserve son poids dans cette région. Ce n’est pas rien, et vaut mieux que le blabla humanitaire de lutte pour libérer le Mali etc…
    Ca me semble aussi plus clair que la guerre en Afghanistan.
    Je pense aussi que nos soldats (de souche) qui se battent là bas, acquièrent un savoir faire qui pourrait être utile… ici.

  14. Soleo23

    Paraissant bien équipés, nos soldats se battent bien, ils sont admirables. L’éradication des extrêmistes fanatisés est un enjeu d’extrême importance, et pour les populations locales et pour nous-mêmes. On a pu se demander longtemps à quoi servait l’intervention, maintenant, nous le savons. Vive l’Armée ! Qu’elle aille de succès en succès.

  15. Soleo23

    “Grandeur et servitude” de la condition militaire. Comme il est rapporté dans la parabole: “On lui dit “Va!”, et il va. On lui dit “Viens!”, et il vient”. Il n’est pas de doute que le caporal Charenton ait servi avec honneur et fidélité. Comme ceux qui l’ont précédé, comme ceux qui le suivront, il est mort en soldat, au Champ d’Honneur.
    L’expression: “Le tout est de savoir si l’enjeu en vaut la peine”, pendant de: “La fin justifie les moyens”, ne concerne que la prise de décision d’un engagement à l’échelon supérieur, en fonction des circonstances.

  16. Jean Theis

    Je suis triste pour ce soldat et sa famille, mais je déteste cette littérature d’honneur, de combat et de sang, soi-disant pour la France, alors qu’on laisse la France être assassinée graduellement par les mêmes qu’on va combattre au Mali.
    C’est d’une absurdité étourdissante.

  17. philippe de fauville

    mort pour le 1er RCP parcequ’il prépare depuis l’extérieur la protection de la France qu’il faudra bientôt défendre à l’intérieur contre les mêmes éléments introduits par nos gouvernants soi-disant Chefs des Armées alors qu’ils ne sont plus depuis longtemps français!
    Honneur à lui et qu’il prie pour nous!

  18. philippe de fauville

    mort pour le 1er RCP qui protège la France depuis l’extérieur en espérant ne pas avoir à le faire à l’intérieur par suite de l’inconséquence de nos dirigeants qui ont oublié leur propre nationalité!
    Honneur à lui et qu’il prie pour nous!

Laisser un commentaire