Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Un signe politique fort qui devrait faire réfléchir le gouvernement

Témoignage trouvé ici :

"J'ai passé près de 5 ans comme officier dans des unités de maintien de
l'ordre. J'ai à ce titre encadré à Paris des dizaines voire des
centaines de manifestation. Je souhaiterais revenir sur la ou les
polémiques concernant la manifestation dite " pour tous " du 24 mars
2013. […] Il
y a à Paris plus de 300 manifestations par an. La préfecture de Police
est très expérimentée et les forces de l'ordre françaises sont parmi les
meilleures du monde
. La plupart de ces manifestations sont parfaitement
encadrées. Des incidents ici ou là se produisent mais dans un contexte
très ritualisé avec certes parfois des blessés. Néanmoins jamais les
cortèges (sauf des casseurs) n'arrivent à sortir de leur itinéraire.
Jamais des barrages de CRS ou de Gendarmes Mobiles ne sont enfoncés
.

Or,
dimanche le dispositif mis en place a été complétement débordé. Les
forces de l'ordre se sont retrouvées face à des manifestants beaucoup
trop nombreux et déterminés. Contrairement à ce qu'a dit le ministre de
l'intérieur il n'y avait pas de casseurs mais au contraire des familles
pacifiques n'hésitant pas à être pressentes face aux barrages de la
police. Or le maintien de l'ordre repose sur la capacité à maintenir
l'adversaire à distance.
Que pourraient faire 50 CRS face à 10 000
personnes si celles ci cherchaient à enfoncer de dispositif ? Lorsqu'il
s'agit de casseurs la question est vite réglée sur le plan technique :
grenade, matraque, charges, interpellations, etc. Or, dans le cas
présent il s'agissait de familles complètes avec enfants. C'est bien là
que le dispositif a été inefficace. Les forces de l'ordre n'ont pas su
réagir face à cette manifestation populaire et de nombreux barrages ont
cédé. C'est exceptionnel. Cela n'arrive jamais. C'est aussi un signe
politique fort qui devrait faire réfléchir le gouvernement.
Certes plus
les manifestants approchaient de l'Elysée plus les barrages ont été
tenu.

[…] Curieusement ce que personne n'a dit c'est qu'il n'y avait pas des
centaines de manifestants sur les Champs Elysées mais des dizaines de
milliers (il suffit de regarder les nombreuses vidéos sur YouTube). Il y
avait même plusieurs centaines de manifestants pacifiques devant la
grille de l'Elysée hurlant " Hollande démission " face à des forces de
l'ordre complétement dépassées et affolées des conséquences. Cette
situation n'est jamais arrivée à ma connaissance. C'est historique pour
les forces de l'ordre
. Il y aurait eu 1000 manifestants déterminés de
plus et c'est la garde républicaine qui aurait du intervenir pour
défendre l'enceinte du Palais. Là encore il s'agit d'un signe politique
d'une grande force : la tentative d'une population déterminée et
pacifique à interpeller directement le président de la république.

[…] Oui la préfecture de police a fait
n'importe quoi et n'a pas su gérer cette manifestation. Des unités se
sont trouvées isolées […]. Heureusement que la foule
était calme car sinon les fonctionnaires de police auraient pu être
lynchés
. Le préfet devrait en tirer toutes les conséquences de son
échec. […]"

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services