Bannière Salon Beige

Partager cet article

Communisme

Un révolutionnaire vietnamien annonce sa conversion

Tô Hai, compositeur célèbre, militant révolutionnaire de la première heure, avait fait connaître son retrait du Parti communiste vietnamien, dans un livre resté célèbre : Journal d’un lâche. A la date du 28 mai 2014, on peut lire, sur son blog, l’unique phrase suivante :

« Un immense bonheur à la fin de ma vie… ».

La veille, le 27 mai, il avait écrit dans ce même journal :

« Après de nombreuses nuits sans sommeil, j’ai enfin trouvé le chemin vers une raison de vivre, une voie que j’ai repoussée depuis mon enfance : Je me suis tourné vers Dieu ! Mon cœur sera désormais en paix avec ma foi en Dieu : Le mal a été chassé, je vivrai libre d’angoisse jusqu’au jour où je fermerai les yeux dans cette vie. »

Il fait suivre ces réflexions du texte de l’annonce de son baptême par l’agence de presse des rédemptoristes vietnamiens et de sa plus récente composition musicale, intitulée : « Dieu vient au secours des égarés ! »

« Le musicien Tô Hai vient de recevoir le sacrement de la foi chrétienne dans l’église des rédemptoristes du 36 de la rue Ky Dông à Saigon. Depuis le 25 mai, à 22 heures, il porte le nom de François Tô Hai. »

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!