Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un référendum d’initiative partagée pour réclamer… un vrai référendum d’initiative populaire

Chers amis,

Les élections européennes ont montré une nouvelle fois à quel point les préoccupations du peuple français et celles des "élites" étaient éloignées. Ces presque 60% d'abstention s'expliquent très largement par le fait que le peuple a l'impression que tout se joue dans son dos et que sa voix ne compte pas.

La réponse à cette grave crise de confiance est simple: il suffit de rendre la parole au peuple, grâce au référendum d'initiative populaire. Or, il existe désormais un moyen d'imposer ce référendum d'initiative populaire : depuis décembre dernier, le référendum d'initiative partagée est enfin applicable (les lois organiques permettant son application que nous avons attendues pendant 5 ans ont enfin été promulguées).

Ce référendum est certes très éloigné d'un vrai référendum d'initiative populaire, puisqu'il y faut l'appui de près de 200 parlementaires et de près de 4,5 millions d'électeurs inscrits. Mais, si nous réunissons ces deux conditions, le président est désormais tenu par la constitution de tenir ce référendum dans un délai d'un an.

Or, la plupart des parlementaires appartiennent à des partis ayant dans leur programme le référendum d'initiative populaire. On voit donc mal comment ils pourraient le refuser si nous parvenons à réunir 4,5 millions de citoyens. Si nous y parvenons, nous pourrons imposer que le premier référendum d'initiative partagée soit pour réclamer… un vrai référendum d'initiative populaire !

C'est pourquoi le Salon Beige soutient fortement l'excellente initiative Pays Réels, appuyée sur une impressionnante plate-forme informatique (qui nous vient directement des Tea Parties américains, dont chacun connaît la remarquable efficacité militante, et au développement de laquelle nous avons largement participé).

Alors rejoignez-nous pour réaliser cet objectif ambitieux ! Et, ensemble, redonnons enfin la parole au peuple en renvoyant la nomenklatura à ses chères études!

Guillaume de Thieulloy Directeur du Salon beige

Demandez un référendum d'initiative populaire.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services