Un projet pour Paris, toute la France va payer

C'est tout le sens de la justice selon le Gouvernement socialiste. Qui va dire au Premier ministre que Paris n'est pas la France?

"Jean-Marc Ayrault a dévoilé mercredi 6 mars son projet rebaptisé "Nouveau Grand Paris". Présenté au gouvernement, il repose sur un plan de financement et sur un calendrier pour la réalisation de cet aménagement pharaonique.

L'objectif est de tirer la croissance de la première région française via la modernisation et le développement des transports franciliens. Au total, pas moins de 27 milliards d'euros seront nécessaires pour le financement du supermétro Grand Paris Express (GPE), et sa réalisation intégrale pour 2030. Mais pour cela il faudra peut-être passer par une hausse des amendes de stationnement (…)

Des recettes fiscales supplémentaires pourraient être affectées à la SGP à partir de 2020, afin de dégager 150 millions d'euros annuels supplémentaires. Une taxe sur les nuitées d'hôtel ou une hausse du versement transport pourrait alors être remises sur l'écheveau, par exemple.

Les collectivités sont priées de contribuer à hauteur de 225 millions d'euros. Elles pourraient bénéficier d'une hausse du tarif des amendes de stationnement, qui passeraient de 17 à 35 euros, versées au bénéfice des autorités organisatrices des transports, partout en France".

11 réflexions au sujet de « Un projet pour Paris, toute la France va payer »

  1. Entrepreneur

    Augmenter le tarif des amendes de stationnement pour financer des transports en commun, c’est du grand n’importe quoi. Je propose plutôt une amende de 1 000 € pour tous les frandeurs dans les transports en commun. Il y en a beaucoup plus, et ça permettra de financer ce que les fraudeurs utilisent tous les jour sans le payer.
    Ca me parait plus conforme à la justice sociale.

  2. Clovis

    Ce grand Paris évoque dans ma mémoire celui du “Grosz Paris” des années 1940-44. Mais pourquoi vouloir toujours plus grand, plus gros etc…Fichez la paix aux Français qui habitent la région parisienne ils ne demandent rien de tout ça: projet pharaonique mais à l’avantage de qui?? Relisons les propose de Simone Weil sur “l’enracinement”!

  3. Jean Theis

    L’idée d’une grosse amende des fraudeurs est excellente.
    Cependant il n’ont jamais d’argent soi-disant sur eux et les contrôleurs se contentent de leur envoyer un avis à domicile qu’ils ne paient jamais. On le voit tous les jours dans les trains.

  4. arthur

    Cela fait des siècles que toute la France paie pour le seul profit de la région parisienne.
    Le cas des transports et de la culture sont caricaturaux!
    Enfin, cela n’empêche pas certains Parisiens de traiter de “Provinciaux” ceux qui n’habitent pas dans le centre de l’Univers qu’est leur ville.

  5. Yannh

    Comme Saint-Georges : A moins d’y être obligés, il ne faut plus y mettre les pieds. Idem dans les villes de province qui restreignent de plus en plus la circulation des voitures (réduction des voies de circulation, zones de stationnements interdits plus nombreuses pour obliger l’automobiliste à aller dans des parkings hors de prix, zones piétonnes de plus en plus vastes …). Je n’y vais plus. Les boutiques s’installent de plus en plus dans les galeries marchandes des supermarchés, et là on peut stationner comme l’on veut. On fera comme les Aléricains : des “Mall”. Et les centre-ville deviendront des zones de non-droit, à tout le moins infâmes (cf Perpignan). Faut savoir ce qu’ils veulent.
    Et depuis six ans, je fais pareil avec les autoroutes. Comme j’ai le temps, hop ! Retour sur nos belles nationales. Et pas un centime pour ces sociétés privées qui les ont acquises pour une bouchée de pain et viré tous les péagistes.

  6. piques-à-sots

    Rien de nouveau ….. le Sieur Ramadier a, en son temps ,inventé la vignette automobile pour les vieux …Lesquels ont eu largement le temps de mourir sans en percevoir le moindre sou !
    Il y a néanmoins beaucoup d’humour (involontaire ?) dans le fait de taxer l’immobilité pour favoriser le déplacement ! UBU EST PLUS QUE JAMAIS ROI !

Laisser un commentaire