Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Un pèlerinage de Chrétienté sous le thème de l’éducation

Dans L'Homme nouveau, l'abbé Coiffet présente le pèlerinage de Chrétienté à Chartres, lors de la Pentecôte. Extrait :

"Le pèlerinage est un acte de
foi. Il permet à des milliers
de catholiques de proclamer
publiquement leur foi. Ce témoignage
public attire : chaque année nous avons des retours
stupéfiants à l’Église,
des conversions nombreuses
.
De nombreux pèlerins ressentent
cette action de la grâce
par laquelle le Christ s’occupe
de son troupeau et va
rechercher la brebis perdue…
Le pèlerinage est un acte d’espérance,
de cette espérance
surnaturelle qui donne la volonté
ferme de ne jamais se
décourager et de ne pas baisser
les bras dans la lutte pour
la vie et contre les lois mauvaises
; seule l’espérance nous
aide à ne pas nous enfermer
dans l’égoïsme face à la décomposition
actuelle de la société
.
Le thème de cette année
2013 prend ainsi toute sa
valeur : après la vie et la famille,
c’est l’éducation, troisième
des « points non négociables
» si souvent rappelés
par Benoît XVI, qui fera l’objet
de nos méditations et de
notre prière.

Le pèlerinage est un acte de
charité
: la pénitence, pratiquée
tout au long de la marche, tant
par le sacrement que par la souffrance
physique offerte, permet
une union particulièrement
fervente de l’âme avec
l’Eucharistie. Cette union s’exprime
par l’accueil catholique
des pèlerins entre eux, par la
joie de la participation de nombreuses
délégations d’autres
pays : Angleterre, Allemagne,
Suisse, États-Unis, Australie,
Lituanie, et bien d’autres encore.
C’est un des fruits aussi de ces
30 pèlerinages que de voir aujourd’hui
nombre de pèlerins
de Pentecôte, à Paris comme
en Province, si activement engagés
et en pointe dans le
combat pour la défense du
mariage et de la famille. Fidèle
depuis l’origine à sa vocation
– Tradition, Chrétienté,
Mission –, notre pèlerinage
est un moment de ressourcement
indispensable pour
mener les combats spirituels
et temporels contre « la pauvreté
spirituelle et la dictature
du relativisme » auxquels nous
appelle aujourd’hui le Pape
François (discours du 22 mars
2013), comme hier ses prédécesseurs
Jean-Paul II et Benoît
XVI.
Amis lecteurs, prenez avec
nous la route de Paris à Chartres !
Notre-Dame de la Sainte Espérance,
convertissez-nous !"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services