Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Culture de mort : Eugénisme

Un pas de plus vers l’eugénisme?

et vers la destruction d'embryons "non conformes"? Jeanne Smits attire notre attention sur cette dérive potentielle : rendre obligatoire le dépistage d'enfants à risques afin de les supprimer pour ne pas voir leur santé peser sur les assurances maladies. Toucher au portefeuille, voilà de quoi justifier quelques crimes supplémentaires, voire les légaliser :

"Obliger les parents à utiliser le diagnostic pré-implantatoire ?

C'est l'idée avancée par deux bioéthiciennes américaines qui verraient bien les parents qui choisissent la fécondation in vitro contraints par la loi de recourir au « DPI » pour assurer le bien-être de leur progéniture, augmenter son autonomie et réduire les inégalités".

Partager cet article

5 commentaires

  1. C’est le “meilleur des mondes”D’A.Huxley
    Quand vient le temps où faire une enfant naturellement est devenu” répugnant”, indécent et incorrect…

  2. Bien que les dérives eugénistes soient graves et inquiétantes, je ne suis pas d’accord avec vous senex, ce n’est pas parce que l’on répugne la conception naturelle que l’on a recours à la fécondation in vitro. Que l’on ne cautionne pas les méthodes de PMA je le conçois et c’est notamment mon cas, mais n’oublions pas que ce sont avant tout des couples en détresse, souffrant de ne pas réussir à donner la vie qui y ont recours. Nous, privilégiés et chanceux de pouvoir donner la vie… ne jugeons pas trop rapidement ce qui n’ont pas ce bonheur…
    [Il n’est pas question de juger des personnes (ni dans un sens, ni dans l’autre), mais bien de condamner une pratique qui tue des enfants. JL]

  3. Et ensuite, un tribunal constatera que l’obligation de dépistage systématique sur les embryons des FIV est discriminatoire, et elle sera donc étendue à tous les parents, articifiels ou naturels.

  4. Un petit rectificatif, il ne s’agit pas d’imposer aux parents qui choisissent la fécondation in vitro de recourir au DPI, c’est bien pire: il s’agit d’imposer le DPI à ceux qui n’y recourent pas: en effet les embryons produits par fécondation in vitro seront triés et sélectionnés, il s’agit d’imposer également ce tri à tous les autres (et comme le dit bien Malleus ci-dessus, on commencera par les parents ”à risque” pour l’imposer à tous au nom de la non discrimination).

  5. Cher Jacques@ Lisez et relisez le mailleur des mondes et son eugénisme foncier, prophétie laïque,mais effrayante d’actualité.Mon propos ne concerne que cette politique dite de précaution qui fait et fera tuer des milliers d’innocents.Personnellement je suis plus favorable à l’adoption que des méthodes in vitro dont les résultats sont remis en question par les dégats génétiques provoqués par la congélation des gamètes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services