Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un parti n’arrive jamais seul au pouvoir

L’essayiste Paul-François Paoli estime dans Famille chrétienne qu'une alliance gagnante-gagnante entre LR, débarrassé de ses chiraquiens, et le FN est indispensable :

Unknown-4"Les Républicains (LR) se trouvent dans une contradiction. L’électorat LR est proche du FN sur de nombreux points : les sujets régaliens, la sécurité, l’islam etc. La direction du parti est liée au système politique. Il est trop tard pour que Alain Juppé, Nicolas Sarkozy ou François Fillon changent. Ils ont été formés au chiraquisme qui a voulu un cordon sanitaire autour du FN. Tel n’était pas encore le cas en 1983 à Dreux. Christian Estrosi lui-même a proposé des alliances au FN jusqu’en 1998 ! Cette politique de refus d’alliance avec un parti national républicain, souverainiste et bonapartiste est suicidaire pour les Républicains. Le parti ne peut continuer sur sa lancée avec une base qui pense comme Nadine Morano et une tête comme Nathalie Kosciusko-Morizet !

Pour autant, la progression du FN a-t-elle été stoppée ?

Le FN a progressé en volume avec près de six millions de voix. Les cadres ont raison de dénoncer la collusion entre les appareils PS et LR. Mais ils ont tort de croire qu’il est possible de gagner sans alliance… Leur stratégie est mauvaise : un parti n’arrive jamais seul au pouvoir. Ils ne veulent pas d’alliance avec la droite. Marine Le Pen veut une revanche. Ce qui peut débloquer le système, c’est un nouveau Mitterrand avec son cynisme et son charisme. François Mitterrand, en bon Machiavel, a décidé de s’allier avec le PC. Il est allé à contresens de la vieille SFIO anticommuniste ! Après les régionales, la droite a besoin d’un nouveau Mitterrand ! À l’intérieur des Républicains, certains pensent déjà à une politique d’alliance avec le FN qui conviendrait à la base. Et qui permettrait peut-être d’envisager la victoire en 2017."

Partager cet article