2 réflexions au sujet de « Un numéro vert pour sauver une vie »

  1. Stephe

    D’autant plus utile que la Bête relève la tête en s’attaquant aux sites web luttant contre l’avortement via le ministre NVB qui demande à Google notamment de mettre le planning “familial” systématiquement en avant et veut criminaliser le droit d’expression contre ce même avortement.

  2. nath

    Mère de Miséricorde, par le jeûne et la prière de ses membres,mais aussi par des actions concrètes, aide les femmes confrontées à une grossesse non désirée.Ces femmes peuvent être confiées aux chaînes de jeûne et de prière qui les soutiennent dans ce combat pour accueillir leur bébé.Parfois des femmes sont soutenues et ne le savent pas.Ce seront parfois des petits “signes” qui leur feront décider de garder leur bébé,une parole, un mot, un regard.

Laisser un commentaire