Bannière Salon Beige

Partager cet article

Immigration

Un ministre refuse d’appliquer la loi

Lors des questions au gouvernement, mardi, le député Thierry Mariani a interpellé Pascal Canfin (photo), ministre délégué aux affaires étrangères, chargé du développement :

C"Le 26 avril dernier, monsieur le ministre, vous deviez vous rendre au
Mali dans le cadre d’un accord de coopération, pour le développement et
la sortie de crise de ce pays. Au moment d’embarquer, vous avez pris la
décision d’annuler ce déplacement, au cours duquel vous deviez
représenter la France.

Si vous avez catégoriquement refusé de voyager dans cet avion à
destination de Bamako, c’est à cause de la présence à bord d’un passager
malien qui faisait l’objet d’une mesure de reconduite à la frontière,
après avoir purgé une peine de huit ans de prison en France, pour viol
aggravé et braquage à main armée
. D’après la presse, vous êtes même allé
jusqu’à exiger une annulation pure et simple de cette expulsion ! […] En agissant de la sorte, vous avez remis en cause l’application des
lois de la République, ce qui est inacceptable de la part d’un ministre.

Plusieurs députés du groupe UMP. Démission !

M. Thierry Mariani.
La presse parle de « cas de conscience » ! Autrement dit, par acquit de
conscience, vous seriez prêt à refuser l’expulsion d’individus
dangereux et à garder sur notre territoire national un violeur
d’enfant !
[…] Votre cas de conscience va-t-il jusqu’à penser aux victimes ? Votre
attitude est totalement inadmissible ! Elle montre que vous vous
désolidarisez ouvertement de la politique affichée par le gouvernement
auquel vous appartenez et constitue un véritable désaveu pour les forces
de l’ordre.

Ma question est donc simple : alors que la situation de la France
nécessite des décisions fermes, avez-vous toujours, avec vos cas de
conscience, votre place au Gouvernement ?

Le ministre n'a pas répondu. Il a préféré évoquer les crédits au Mali…

Mais si lui refuse de faire appliquer la loi, alors nous pouvons bien nous asseoir tous sur la loi Taubira.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services