Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Un médecin avorteur poursuivi pour viol

Ce médecin quadragénaire, marié et père de famille, est suspecté d’avoir abusé sur son lieu de travail d'une femme de ménage, reconnue handicapée mentale à 80 %. Leurs relations sexuelles se déroulaient dans l’établissement où le médecin exerce en libéral. Un enfant est né voici plusieurs années.

Entre 2009-2011, ce médecin, qui n’est pas gynécologue obstétricien, a pratiqué deux avortements (dont un hors délai légal) sur cette femme. Il est suspecté d’avoir momentanément volé son dossier médical, en février 2015, effaçant les mentions relatives à ces avortements prétendument effectués sur des fœtus morts. On lui reproche aussi d’avoir, préalablement à cette falsification, exercé de fortes pressions psychologiques sur sa victime, qu’il aurait menacé de mort pour tenter d’obtenir d’elle qu’elle prenne l’initiative de faire « nettoyer »son dossier médical.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services