Un manifeste irresponsable

Odan Lafontaine répond au Manifeste contre le nouvel antisémitisme. Extrait :

6a00d83451619c69e201b8d17ef98d970c"[…] Mécompréhension inconsciente ou volontaire de l’islam et du fait religieux, mépris pour les religions, double éthique… Décidément, ce manifeste semble marqué à tout le moins d’un dilettantisme vraiment irresponsable. Certes, comme rappelé précédemment, il faut condamner toute violence, notamment commises en raison de haines religieuses, à l’encontre des juifs comme de quiconque. Mais le faire ainsi ne fera qu’exacerber les oppositions et les conflits. On n’éteint pas un incendie avec du pétrole… A croire donc que serait le but recherché par certains. Pas plus qu’on ne l’éteint avec un verre d’eau.

Car on pourrait tout à fait envisager d’autres initiatives propres à favoriser l’apaisement. Des mesures de bon sens pourraient être envisagées, qui ne sont pas même évoquées dans ce manifeste, à commencer par le simple respect du droit international dans l’affaire israélo-palestinienne. On pourrait aussi mettre en question l’arrimage de la politique étrangère française pour de bien sombres raisons aux intérêts des pires théocraties islamistes (Qatar, Arabie Saoudite), de même que son soutien aux groupes jihadistes (Libye, Syrie, Irak…) ou bien les faveurs exorbitantes accordées en France aux Frères Musulmans, tous procédant des courants les plus régressifs de l’islam. Mais ce serait alors toute une politique poursuivie depuis un siècle au moins qu’il faudrait remettre en cause, au risque de fâcher les énormes intérêts géopolitiques et financiers qu’elle sert, comme dénoncé dans La Laïcité, mère porteuse de l’islam ? L’Occident semble de toute façon bien loin de s’engager dans ce type de démarche, tout à fait envisageable au demeurant. La Russie le fait bien, elle qui, de façon cohérente, accompagne un processus de condamnation du salafo-wahhabisme par les musulmans eux-mêmes (cf. le « Congrès de Grozny » de l’été 2016).

Sera-t-il plus facile aux Occidentaux et aux musulmans de prendre du recul critique et de mettre en question les idéologies qui les gouvernent, tant sur le plan collectif que personnel ? C’est-à-dire considérer d’une part les causes réelles de ce « nouvel antisémitisme » en questionnant le sens et la pertinence de cette exécration islamique des mécréants – et considérer également qu’il n’y a pas de nature humaine supérieure, pas d’illuminés ni d’obscurantistes, pas d’élus ni de réprouvés, pas d’avant-garde ni d’arrière-garde, mais que nous appartenons tous à la même humanité, et que, pour reprendre la formule de Martin Luther King, « nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, faute de quoi nous allons mourir tous ensemble comme des idiots ». Bien plus que tous ces manifestes irresponsables, voilà à mon sens une vraie clé de réflexion, de dialogue et d’avenir pour désamorcer les guerres qui se préparent."

Commentaires (1)

Déjà, notamment lors de l'émission du matin de Pascal Praud sur CNews, un syndicaliste de gauche a mis en parallèle les crimes islamistes et les "crimes" et la "violence" catholiques.

Ci-dessous, le commentaire que j'ai mis sur Riposte Catholique :

Antisémitisme catholique ? Parce que Jésus a dit :

” Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs œuvres. Car ils disent, et ne font pas. Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt » (Matthieu 23 : 1-4) ?

” Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements; ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues; ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi. Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères » (Matthieu, 23 : 5-7) ?

Et ailleurs : “leur père est le diable” ?

Ôtez-moi d’un doute. L’homme qui a dit cela, ne s’appelait-il
pas Rabbi Yeshua ? N’était-il pas juif ?

Il faut séparer le bon grain de l’ivraie… L’Église Catholique s’y est employée durant des siècles en n’ayant qu’un seul souci, le salut des âmes… de toutes les âmes, selon les enseignements de Jésus.

” L’antisémitisme est une gifle que l’on donne au Christ sur le visage de sa mère ” – Léon Bloy

Quand en aurons-nous fini avec toutes ces bêtises et ces béotiens suffisants ?… Jamais, je le crains.

https://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/mgr-joseph-dore-signe-un-texte-mensonger-sur-leglise#comment-270722

Et ici, l'analyse d'Yves Daoudal :

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2018/04/24/vatican-ii-6046128.html

Ça peut servir à argumenter…

Rédigé par : Tite | 26 avr 2018 19:31:38
____________________________________

Laisser un commentaire