Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un maire condamné en appel pour avoir anticipé les inondations… sans autorisation

La dictature intellectuelle et administrative est en marche en France : 

"Alors que la France est sous les eaux, un maire vient d'être condamné par la justice pour avoir réalisé des travaux de curage d'un cours d'eau devant prévenir les risques d'inondation. Daniel Amblevert, maire de Sainte-Florence, en Gironde, une commune de 130 habitants, doit définitivement s'acquitter d'une amende de 1 500 euros prononcée par la Cour d'appel de Bordeaux le 17 février 2015, après que son pourvoi en cassation eut été rejeté la semaine dernière.

Une décision «incompréhensible», «inimaginable», réagit l'élu qui avait été relaxé en première instance par le tribunal correctionnel de Libourne. Le parquet avait alors fait appel. Daniel Amblevert doit également verser 5 000 euros de dommages et intérêts à la Sepanso, la fédération des sociétés pour l'étude, la protection et l'aménagement de la nature dans le Sud-Ouest. La justice lui reproche d'avoir procédé au nettoyage de ce cours d'eau sans autorisation préalable. Des travaux «nuisibles au débit de l'eau et à la vie aquatique», selon l'accusation, aux importantes «conséquences environnementales sur la faune et la flore», selon la décision de la Cour d'appel.

«J'ai fait ce que mon rôle d'élu m'impose de faire dans le cadre de mes compétences pour la prévention et la protection des biens et des personnes, dit, abasourdi, l'édile, maire depuis 32 ans et vice-président de la communauté de communes où il est particulièrement en charge de l'environnement, des bassins-versants et des berges de la Dordogne. Si les cours d'eau et les fossés ne sont pas entretenus, cela peut entraîner des problèmes catastrophiques. Aussi, si c'était à refaire, je le referai». En cas de crues, ce cours, qui s'étend sur six kilomètres, aurait menacé «25 habitations, où résident 65 personnes, et toute une zone de culture», défend-il en maintenant sa déclaration au lendemain de sa condamnation: «Je pense que dans ce pays, il vaut mieux faire le mal que le bien et qu'il vaut mieux laisser noyer les gens que les sauver».

Daniel Amblevert accuse «l'excès de zèle et l'entêtement» de l'administration et «la dictature» des associations environnementales, qui défendent «une écologie utopiste et non pratique». Au travers de ce jugement, regrette-t-il, c'est «la reconnaissance de la souveraineté de l'administration face au rôle des élus ruraux et à la réalité de terrain», «la victoire des lobbies écolo, de l'idéologie contre le bon sens». «L'écologie est la plus belle chose à défendre dans nos territoires ruraux, ajoute-t-il, mais elle est mal défendue quand on le fait de manière excessive" (suite).

Partager cet article

19 commentaires

  1. Pauvre de nous !
    Au secours ils sont tous fous !

  2. “Je pense que dans ce pays, il vaut mieux faire le mal que le bien”
    Il n’a pas saisi une chose : nous sommes au temps de l’inversion. L’écolo est donc celui qui prêche le contre nature.
    D’autre part, les élus vont devoir de plus en plus se soumettre au diktat d’organismes non élus. Avec le Traité Transatlantique et le l’U.E. c’est flagrant. La démocratie n’est qu’un vain mot au pays de l’UERSS.

  3. Désolé de me répéter :
    “Bienvenue en République Socialiste Soviétique de France !”
    Allez, une petite variante :
    “Bienvenue en République Populaire de France !”

  4. Il est encore trop gentil, ce maire ! Ses propos sont sages et modérés, frappés du bon sens…
    La plupart des écolos et la plupart des magistrats sont véritablement des boulets qui font marcher ce pays sur la tête, dans le fossé !
    Qui nous débarrassera de ces nuisibles ?

  5. A t’il le soutien des habitants du village ? Si oui, il peut facilement rejeter et ne pas s’acquitter de cette inique condamnation. Verra t’on la Cassation ?

  6. Le soviétisme utopique a encore frappé. Nous sommes sous la botte des technocrates, de Paris, de Bruxelles…..et d’ailleurs et ceux-ci obéissent à des intérêts qui ne sont pas celui des pays, ni des peuples.

  7. eh bien voila 130 administrés contribuables qui vont être obligés de payer le cote part sur cette condamnation absurde , cela a au moins le ” médite” de leur montrer pour qui ne surtout pas voter en 2017 !

  8. De plus en plus les maires sont considérés comme des fusibles.
    La “folie” de préservation de la faune et de la flore et entretenue par les lobbies écolos, devient plus importante que les vies et biens des administrés.
    Que les français se réveillent et vite !

  9. La tour de l’EUROPE a pour nom BABEL ,l’enroulement est pour bientôt,l’imbécillité ne peut être éternelle .Merci Monsieur le MAIRE.

  10. Tous les élus s’ils avaient assez de couilles dans ce pays devraient en faire autant. Curer les fossés même si c’est illégal vis-à-vis de l’administration peut sauver des vies humaines. Que dire de ce cavalier de 74 ans dont on a retrouvé le corps noyé et de ce vieux monsieur qui est mort à bord de sa voiture emportée par la crue ?
    Le maire de Sainte-Florence veut éviter une catastrophe semblable à celle que nous habitants de la Seine-Maritime, de l’Eure et des autres départements de la région parisienne ont connu dernièrement.
    Si les juges ne sont pas capables d’analyser intelligemment ce que veut dire curer une fosse, c’est qu’ils devraient retourner très vite à l’école maternelle pour apprendre.
    Monsieur le Maire de Sainte Florence mérite une médaille pour avoir sauver la vie de 130 de ses habitants. Sans son geste utile énormément de sinistres auraient endommagé le village, les cultures et la vie rurale.

  11. Pourquoi élire un maire ? il serait plus honnête de le remplacer par un sous-sous-préfet.
    Par ailleurs, on voit qu’il est plus important de protéger les grenouilles ou les moustiques que les humains.

  12. Bravo à cet élu
    Nous avons la politique que nous méritons !!!!
    Que faisons nous contre ces éconlons?
    En attendant si il y a une adresse où l’on peut envoyer
    Une participation …..

  13. Les Maires ne font rien, ils sont condamnés ; ils font quelque chose, ils sont également condamnés.
    Dans nos petits villages (130 h je crois) nos Maires ont vraiment du mérite.

  14. ET QUI CONDAMNE LA CGT ?

  15. ET HIDALGO QUI A LAISSE LA SEINE ENVAHIR LES QUAI… …. COUPABLE…. D’INDIFERENCE..

  16. Voila pourquoi les petites communes sont en passe d’être autoritairement fusionnées avec de plus grandes. Cela fera moins de maires à contrôler par les partis politiques installés.
    Si la main nous tremble au moment de voter en 2017, nous n’y échapperons pas.
    De même si nous n’allons pas voter par dégoût de la politique.
    Aux urnes citoyens !

  17. Ce qui me gêne le plus dans cette affaire, c’est qu’on a instauré une justice indépendante pour interpréter intelligemment la loi quand c’est nécessaire.
    Ici, on a affaire à un juge qui n’a pas beaucoup de jugeotte, et surtout l’institution judiciaire n’est manifestement pas capable de se corriger par elle-même.
    Il faut donc en déduire qu’une justice indépendante est une absurdité.

  18. Un simple constat, tout est fait ou voté pour nuire et emmerder la population Française, les radars se perfectionnent sans cesse, mieux, votre voiture vous dénoncera elle-même, les gendarmes étant autorisés à scruter l’ordinateur de bord et verbaliser ensuite d’après les indications trouvées.
    De même, un jour prochain, les bagnoles seront munies d’une puce très petite impossible à localiser, les forces dites de l’ordre pourront vous mettre en panne quand elles le voudront.votre ouature vous dénoncera sans cesse, la Terreur en somme, qui leur est nécessaire.
    Vous devinez pourquoi les voitures anciennes, c’est à dire sans ordinateur, seront interdites à Paname pour commencer, les crapules dominantes n’aiment pas les indépendants.
    Prenez grand soin de votre vieille bagnole, votre seconde maman bientôt.

  19. Marcel Pagnol , en exergue à Topaze place cette réflexion dans la bouche d’un garçon coiffeur ; ” La soxiété , voyez- vous monsieur , si elle continoe elle tuerat le juste “… Il me semble que c’était déjà un théme biblique , avec une majuscule au dernier mot .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]