Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Un gouvernement de coalition “droite-gauche” ?

L'idée a été lancée par Jean-Pierre Mignard, proche de François Hollande. Analyse des 4 Vérités :

"Cette idée de coalition droite-gauche est de plus en plus à la mode. Elle est assez logique, en un sens, puisque, trop souvent, l’UMP est de l’avis du PS sur les sujets majeurs. En dehors de questions de style ou des ambitions personnelles et partisanes, on voit mal ce qui distingue Emmanuel Macron d’Alain Juppé ou de François Bayrou. Elle est aussi, sans doute, la seule chance de survie de François Hollande. Ce dernier pourrait ainsi faire assumer à l’UMP et au centre la co-responsabilité de son inévitable échec et garder, de la sorte, toutes ses chances pour 2017. Mais il est évident que, pour la droite, cette idée serait suicidaire.

Il a peut-être existé un temps où la France devait être gouvernée au centre, selon le mot de Giscard. À mon avis, c’était déjà faux en 1974 et cela a sans doute causé le désastre de 1981. Mais ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui, il est impossible de gagner une élection au centre. Pour un candidat UMP, la seule façon de gagner les primaires et, ensuite, de figurer au deuxième tour est, au contraire, de se « droitiser ». Ce qui ne pousse pas à accepter une telle coalition. Par ailleurs, une coalition se fait toujours au bénéfice du chef : au bénéfice d’Angela Merkel en Allemagne ; au bénéfice de François Hollande chez nous. Je ne vois vraiment aucune raison de lui faire ce cadeau ! Surtout, une coalition impliquerait que le clivage gauche-droite aurait cessé d’exister. Or, toutes les études d’opinion montrent que c’est faux. Il y a un clivage très net, au contraire, entre les valeurs des Français de gauche et celles des Français de droite. Si cette coalition voyait le jour, elle validerait entièrement la critique de Marine Le Pen sur « l’UMPS » et, plus grave, elle annoncerait un gouvernement technocratique sans légitimité. J’ose croire que l’UMP ne tombera pas dans ce piège grossier. Plutôt qu’une coalition gauche-droite, c’est une coalition UMPFN qui serait utile au pays !"

Partager cet article