Un enfant 30mn sous assistance respiratoire en raison des gaz lacrymogènes

Nouvelles de France a interrogé le père de Lancelot, 14 ans, gazé deux fois par les forces de l'ordre. Extraits :

L"Faisant partie de l’équipe d’accueil, en poste près de l’avenue
Carnot, nous avons eu à gérer un reflux de manifestants qui ne pouvaient
plus rentrer dans la manif entre 13h et 15h
. Nous avons vu que des
manifestants étaient sur la place de l’Étoile, nous avons décidé d’y
aller. Nous étions devant l’Arc de Triomphe et venions de faire la photo
supra. Les policiers ont lancé des gaz très loin et il y en a
eu un qui a atterri près de nous, alors que nous redescendions vers les
Champs pour voir ce qui se passait ne sachant pas où aller

A-t-il été particulièrement exposé aux gaz ?

Suffisamment pour déclencher une crise d’asthme très violente, nécessitant 30 minutes sous assistance respiratoire.

Pourquoi ces violences policières selon vous ?

Il y a plusieurs raisons : la principale est l’impossibilité pour les
manifestants de pouvoir accéder aux Champs-Élysées. Les forces de
police ont été débordées par une manifestation dont tout le monde
pensait qu’elle serait inférieure à celle du 13 janvier.
Selon un commandant de gendarmerie auquel je me suis permis la réflexion suivante : « Vous dégainez bien vite », ce n’était pas le cas. Il m’a d’ailleurs répondu :
« nous ne sommes pas habitués à gérer ce type de rassemblement. Quand
on met un nombre de personnes trop important dans un lieu insuffisant
pour les contenir, c’est évident qu’il y a des débordements. Vous serez
10 000 pour la police mais en réalité vous êtes plus d’1 million, nous
le savons, ils le savent
. C’est le bordel partout dans la gendarmerie
comme dans la police ; nous sommes gérés par des amateurs ».

Ils ont eu des ordres, ils doivent les respecter et les faire
respecter  même si nous aimerions qu’ils fassent respecter la loi
d’abord dans les banlieues. Ils sont dans leur rôle, c’est la réaction
qui était disproportionnée mais ils n’ont pas su gérer le monde.

Demandez-vous la démission du ministre de l’Intérieur ?

Oui, je demande la démission du Ministre de l’intérieur et plus encore celle de Madame Taubira, car c’est par son intransigeance et celle de Monsieur Hollande que nous sommes dans cette situation. […]"

9 réflexions au sujet de « Un enfant 30mn sous assistance respiratoire en raison des gaz lacrymogènes »

  1. Clément

    Non, ils n’ont pas à faire respecter des ordres INDIGNES. Dés qu’il s’agit d’un problème ontologique et donc essentiel, ils redeviennent parents, citoyens, et Français avant d’être au service d’un groupe mal élu et illuminé.
    En mai 58, la police s’est mise en grève, l’armée a fait secession, et le peuple fut appuyé par eux.
    Il est temps qu’ils choisissent un camp, car les front vont se multiplier, et tous auront en face d’eux leurs familles.
    QAuant à la gauche bolchevique, elle est une tyrannie qui doit être balayée.

  2. jakm

    Bien d’accord avec ce monsieur dont la réaction a été mesurée : je suppose que le gouvernement voulait des débordements et s’en servira. Cependant, même en dehors de l’Etoile, les gaz ont agressé des manifestants calmes qui n’en pouvaient mais. Il sont été lancés très loin et ce n’est pas forcément innocent. Pour autant, il était évident que demander aux gens de venir avec tentes et de s’installer sur les Champs était imprudent.

  3. PK

    C’est du délire… « Ils ont eu des ordres, ils doivent les respecter et les faire respecter »
    Quand ces « messieurs » viendront prendre son fils pour l’enfermer dans un camp, il sera toujours d’accord ?
    C’est incroyable ce syndrome de Stockolhm chez les victimes…
    ARRÊTEZ AVEC LES EXCUSES DES FLICS : ILS N’EN ONT AUCUNE.
    Ça fait des années qu’ils baissent leur pantalons devant la gamelle, qu’ils ne courent plus derrières les vrais délinquants mais uniquement ceux qui ne sont pas dangereux mais surtout solvables… Ça fait des années qu’ils votent TRÈS majoritairement (y compris dans leurs propres « syndicats ») pour que cela continue…
    Alors, ça suffit : dimanche, ils avaient l’occasion unique de redevenir des hommes… Qu’est-ce que cela aurait fait que des manifestants PACIFIQUES envahissent les Champs ? Rien. Si jamais cela avait dégénéré ensuite, il aurait toujours été temps d’intervenir…
    Mais voilà, en bon chiens de Pavlov, les réflexes conditionnés ont joué : « c’était les ordres Herr General ! » : on ne réfléchit surtout pas… « Comprenez-moi, j’ai une femme et un enfant : je dois garder mon boulot…».
    Dommage pour eux : ils viennent de perdre le dernier soutien populaire qu’ils avaient… Les gens de droite était – malgré la répression routière indigne – le dernier carré qui respectait (à défaut peut-être de les aimer) les forces de l’ordre…
    Mais qui aime les gens qui gazent les femmes et les enfants ? Qui écrasent une femme avec un véhicule (ils n’avaient pas de char comme à Tien-An-Men ? Ou en Socialie Française, on n’a même plus les moyens d’en envoyez en métropole… C’est vrai qu’ils servent à casser de l’Africain au Mali : on ne peut pas être partout à la fois…)
    Voilà, le schisme est consommé : ils ne leur restera sans doute plus qu’à s’enfoncer dans leur misérable mission en allant toujours plus loin… en acceptant toujours plus de compromissions : qu’ils se rassurent : ils peuvent descendre plus bas… ce n’est que le premier pas qui coûte vraiment : les autres s’enchaînent naturellement. Ils ont des ancêtres qui leur ont montré la voie : milice, garde de camp et on en passe et des meilleurs…
    Il ne reste qu’à prier pour le salut de leurs âmes : nous ne pouvons faire que cela pour eux aujourd’hui…

  4. Etienne

    Je ne veux pas jouer les tatillons pénibles, mais qu’entendez-vous précisément par “assistance respiratoire”? : ventilation non invasive (bpap ou cpap), intubation endotrachéale ou simplement masque à oxygène haute concentration ???

  5. Patolexpat

    L’excuse est toujours la même: “on a reçu des ordres!”
    Triste excuse qui reflète ce à quoi sont capables des gens en uniforme!!!
    Même au Vel d’hiv, ils avaient tout simplement reçu des ordres!!!

  6. Louis

    @ jackm : bien d’accord avec vous, la police avait des ordres de réprimer sauvagement au moindre incident ! Ils ont tout de même du mérite d’intervenir dans les cités, quand c’est le cas, parcequ’ils y risquent leur vie, reconnaissons le mais là, ils n’arrivent pas à grand chose tandis que contre la “manif pour tous”, c’est bien plus facile ! Alors, on a dit deux choses :
    1. Qu’il s’agissait d’extrémistes qui avaient créé les incidents.Or, ce refus de défiler au profit d’un rassemblement dans un piège, cette étroitesse près de l’Arc de Triomphe ont fait obligatoirement que des jeunes et gens hardis se sont énervés, ceci arrive dans toute manif de gauche !
    2. Qu’il était imprudent d’amener des enfants à la manif.Mais d’une part il est normal que les familles se déplacent avec eux, surtout si personne n’est présent à leur domicile et, surtout, que ce soit le 1er mai ou dans bien des manifestations parisiennes ( y compris homosexuelles), il-y-a beaucoup d’enfants amenés par les syndicalistes, leurs parents ou de mineurs qui y vont d’eux-mêmes, c’est la “vie parisienne” !

  7. Clément

    Ces jeunes gens hardis ne se sont pas énervés. J’étais avec eux. Ils étaient là pour transgresser les ordres, pour obliger à l’écoute les nationaux socialistes au pouvoir, pour réaliser un retour aux valeurs et à la vérité.
    Ils fallait le faire, et si la masse qui était au plus près du podium les avait suivis lorsque les barrières furent enlevées, l’affaire aurait pris une toute autre tournure, car contre des centaines de milliers de personnes les forces de l’ordre n’étaient pas de force.
    Ce fut à ce moment là que la vraie confrontation politique a commencé. Avant ce n’était qu’une forme de garderie de gens mécontents qui rentreraient chez eux après.
    Le pouvoir doit revenir aux Français, et ce ne sont pas des élections qui le leurs redonneront mais une nouvelle constitution arrachée de haute lutte.

  8. BONNOT

    C’est assez étonnant et … détonnant de voir les politqiues au pouvoir utiliser les mêmes pratiuques que celles qu’ils dénonçaient plus viloemment quand ils étaient dans l’opposition.
    lA FIN JUSTIFIERAIT-ELLE DONC TOUS LES MOYENS ?
    En tout cas, la liberté d’expression est bafouée et humiliée.
    Mais rassurons-nous ce n’est qu’un question de temps. Les politiquues récoltent toujours à terme ce qu’ils sémente et là c’est l’effarement et la montée des oppositions qu’ils sèment !!!
    Jusqu’à quel niveau ira leur obstination et modification de cap pour donner plus de droit aux couples de même sexe dans la cadre du PACS (prévu poiur cela) sans rendre ridicule le mariage de personnes de sexe complémentaire et institutionaliser des enfants-objets, asservis à des exigences d’un minorité LGBT dont la majorité n’utilisera même pas ce qu’elle auront mis sans dessus-dessous.
    Ce sont les générations futures et pas nous qui réclameront de revenir à des pratiques de bon-sens et de sagesse. Comme cela s’est passé avec les soi-disant progrès des pratiques ultra-libertaires des années 70 “Tout est possible- tout est permis” qui avaient simplement oublié “TOUT N’EST PAS PROFITABLE A LA VIE”
    Et là dessus, naturellement, la société tout entière, naturellement et très progressivement est revenu au bon-sens et à la mesure voire la sagesse.
    Mais cela a coûter des millions d’errants tout azimuts (“comme des brebis sans berger”)
    Intuitivelent, je sens cela en ce moment : des générations d’enfants vont devoir être sacrifiés sur l’autel d’idéologies destructurantes.
    Résistons et indignons-nous !!!
    y compris contre l’homophobie !!!mais pas sous cette réponse inadaptée qui ne peut que la faire hélas progresser car cela dénature, dépprécie et banalise vraiment l’union entre un homme et une femme et ce qu’ils portent de certaine répères structurants qu’en aucun cas ne pourraient prétendre produire un couple alliant le même, et non le prévu complémentaire (mâle et femelle) Et cela n’a rien à voir avec les sentiments que peuvent se porter des personnes de même sexe, ni même toutes les qualités précieuses qu’ils déploient.

Laisser un commentaire