Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Un député dénonce l’avortement depuis la tribune de l’Assemblée nationale

Un député dénonce l’avortement depuis la tribune de l’Assemblée nationale

Dimanche dernier, alors que des milliers de personnes manifestaient pour la vie, l’avortement a été dénoncé au sein du Palais-Bourbon. Mais pas par un député français. Ceux-ci sont bien trop silencieux sur le sujet et d’ailleurs aucun n’avait fait le déplacement dimanche pour la Marche pour la vie.

L’Assemblée nationale recevait dimanche 22 janvier des députés français et allemands à l’occasion d’une session parlementaire exceptionnelle célébrant le 60e anniversaire du traité de l’Élysée. Lors d’une prise de parole au Perchoir, Norbert Kleinwächter, député allemand d’Alternative pour l’Allemagne (AfD), a dénoncé :

« Vous demandez l’accès libre à l’avortement. Chaque année, on va créer une grande ville de bébés qui n’auront pas eu le droit à la vie. Et puis ensuite, vous demandez une Europe unie, Madame la présidente ! »

Il a également dénoncé les politiques écologiques et l’immigration.

Partager cet article

9 commentaires

  1. Bravo monsieur Kleinwätcher! Merci de tout coeur!
    Vous êtes de nationalité allemande, et vous décrivez, face-à-face, l’horreur que fomente le parlement français avec la tournure infanticide et homicide que prend sa Constitution.
    Vous révélez ainsi l’évidence: la France qui ne cesse de scander, tel un mantra, le “Plus jamais çà”, l’inscrit effrontément dans le marbre de, rien de moins, que sa Constitution.
    Vos paroles auraient dû faire “mourir” de honte les députés…normalement!

    • J’ai écrit un contre-sens:
      “…la France qui ne cesse de scander, tel un mantra, le “Plus jamais çà”, l’inscrit effrontément dans le marbre…”
      Rectification:
      “la France qui ne cesse de scander, tel un mantra, le “Plus jamais çà”, inscrit effrontément l’INVERSE dans le marbre…”

  2. la Mère Veil , déesse de l’ avortement , préside depuis son Panthéon, à la domination des valeurs de la République:
    contraception, avortement , mœurs LGBTQ, euthanasie , suicide assisté ..
    sans lesquelles la République est en danger.
    la République est malade si elle ne tue pas.

    • Simone Veil : Outre ce que, elle et sa famille, ont vécu, parfois sans survivre, dans les camps d’occupation nazis, il faut lui reconnaître un grand courage.

      Elle est chargée de présenter au Parlement le projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG), qui dépénalise l’avortement. … Dans un discours devant les députés, elle soutient que « l’avortement doit rester l’exception, l’ultime recours pour des situations sans issue »

      Elle s’oppose aussi à la banalisation de l’avortement dont elle considère qu’il « restera toujours un drame » et précise au sujet de sa loi que « si elle n’interdit plus, elle ne crée aucun droit à l’avortement ».

      Simone Veil met en place des aides financières à destination des mères d’enfants en bas âge. Elle est aussi à l’origine d’une loi d’orientation en faveur des handicapés.

      Le 13 janvier 2013, une photo relayée par BFM TV montre Simone Veil présente à un rassemblement de La Manif pour tous contre le mariage homosexuel et l’homoparentalité, drapeau à la main

      Selon Wikipedia et diverses sources.

      • Ce n’est pas à nous de juger ses intentions, mais on ne peut pas faire le mal sous prétexte d’un plus grand bien. Le problème est que ce genre de mauvaises mesures est toujours présenté d’abord comme une exception, c’est comme cela que ça passe le mieux auprès de l’opinion, et au final on sait que c’est contourné et que ça va être de pire en pire.

        L’épisode de la Manif pour Tous montre un certain courage, mais est également un révélateur de l’évolution de la société.

  3. Je ne comprends pas lorsque une personne étrangère n’est pas de votre bord vous hurlez aux loups, ce monsieur qui est allemand est de votre coté vous êtes content, expliquez moi la différence Monsieur Janva ( si c’est votre nom)

  4. En matière de défense de la vie, le gouvernement macronien pratique une politique guère différente de celle du régime nazi : il est vrai que tous deux sont le produit de l’idéologie des Lumières et de la barbarie révolutionnaire ….

  5. Guère différente, vous rigolez c’est exactement la même et en pire parce que Hitler faisait faire des bébés pour avoir des troupes et des allemands qui gouvernerait le monde et notre charognard est capable de faire inscrire dans le marbre la tuerie des enfants à naître. Honte à ce guignol et à toute sa clique de dégénérés

Publier une réponse