Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay / Pays : Angleterre

Un couple opposé à la dénaturation du mariage interdit d’adopter deux enfants

En Angleterre :

"Chrétiens pratiquants, le mari et la femme s’occupent depuis le début de l’année de deux enfants en bas âge au titre de « parents nourriciers » : en France, on parlerait d’un foyer d’accueil où les services sociaux placent provisoirement les enfants, adoptables ou non. Lorsqu’ils ont appris que les deux jeunes enfants allaient être confiés à l’adoption par un couple gay, ils ont été profondément choqués et ont demandé à les adopter eux-mêmes. C’est leur homophobie, constituée par l’opposition à l’adoption par un couple de même sexe, qui a justifié un refus immédiat de la part des autorités, qui ont remis en question leur aptitude à répondre aux besoins des enfants.

Car par ailleurs, les services sociaux ne tarissent pas d’éloges sur la manière « chaleureuse et aimante » dont ils s’occupent des enfants, bénéficiant notamment du soutien actif de leur paroisse.

Au Royaume-Uni, s’opposer à l’adoption homosexuelle, c’est de l’homophobie

Le couple, resté anonyme, et qui a des enfants biologiques, avoue qu’au moment d’être informé par les services sociaux du projet d’adoption homosexuelle, ils ont tous les deux « exprimé leur sentiment de choc. “C’est une blague ?” », ont-ils demandé.

Très atteints par la nouvelle, comme l’a confirmé le travailleur social qui s’occupe des enfants placés chez eux, les époux ont décidé dès le surlendemain de déposer officiellement une demande d’adoption à l’égard de ces enfants avec qui ils ont déjà tissé des liens affectifs importants. Si bien qu’ils avaient déjà, à plusieurs reprises, avant cette annonce qui les a tant bouleversés, évoqué leur désir d’adopter les enfants, pour se voir rétorquer par leur travailleur social que leur maison était trop petite.

L’autorité locale, compétente en la matière, a rejeté leur demande, au motif que leur attitude à l’égard du la parentalité gay était « inquiétante » et « pourrait se révéler préjudiciable aux besoins des enfants sur le long terme ».

Le couple chrétien prêt à adopter les enfants qu’il accueille depuis des mois

Les parents nourriciers sont outrés. Ils estiment que le fait de déplacer les enfants vers un autre foyer est déjà de nature à les soumettre à un « stress émotionnel » qu’il faudrait leur épargner. Ils soulignent aussi que, lors de leur conversation avec le travailleur social, le mari avait déclaré qu’il serait très difficile d’expliquer à l’un des deux enfants qu’il allait avoir deux « papas », étant donné qu’il « attend d’avoir une nouvelle maman ».

Car oui, les enfants rêvent d’avoir un père et une mère. Et c’est leur intérêt, leur bien qui compte – ou devrait compter. […]"

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services