Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Un cimetière catholique profané à Chateauroux

Ca donne deux lignes dans la nouvelle République :

"Dans la nuit de dimanche à lundi, une quinzaine de tombes du cimetière Cré, des champs de Notz, ont été profanées. Des vases, des stèles ont été renversées".

Pas de réactions, pas d'indignations, pas de condamnations des ténors politiques de l'émotion ou des droitdelhommistes unilatéraux. Rien non plus de la part de la presse aux ordres.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

4 commentaires

  1. Et l’on parle (dans l’article du dessus) de retisser un quelconque lien social?
    entre qui et qui? ceux qui ont le pouvoir et l’exercent et ceux qui ne l’ont pas et sont aimablement conviés de temps en temps à faire chorus avec ceux qui l’ont, quand cela arrange ces derniers?
    Hilarant! (au deuxième degré)

  2. Hélas, nous pouvons faire une CROIX sur les réactions officielles concernant les profanations des cimetières catholiques…

  3. Dans Vosges Matin de ce jour.
    http://www.vosgesmatin.fr/fr/permalien/article/2028631/Cimetiere-militaire-profane-C-est-l-uvre-de-cretins.html
    “Nompatelize, cimetière militaire profané : “c’est l’oeuvre de crétins””
    Des croix sectionnées à la base et une stèle “décapitée”. Sous ce rectangle de pelouse reposent les corps de 138 soldats tombés en 1870. (Ph. F. SEILER)
    “Passant, salue les soldats français morts pour la patrie.” Cette inscription est gravée sur le socle d’une Vierge aux armées. Il n’a été fait aucun mal à la statue. En revanche, de son promontoire, Marie a certainement “assisté” à toute la scène. Un ou plusieurs individus ont passé leurs nerfs sur les croix du cimetière militaire de Nompatelize, probablement au cours du dernier week-end. Plusieurs d’entre elles ont été sectionnées à la base et des morceaux jetés derrière une haie de petits sapins. Le ou les auteurs de cette profanation ont également “décapité” la croix située au sommet d’une stèle plus imposante.
    Maire de Nompatelize, Didier Barret est venu constater les dégâts hier matin et a alerté la gendarmerie de Raon-l’Etape. Ces dégradations le mettent hors de lui : “Ce qui différencie l’homme de l’animal, c’est le respect dû aux morts. Ceux qui ont fait cela sont des crétins, je ne sais même pas s’ils ont conscience de leurs actes. Je leur souhaite de connaître le prix du sang versé pour la paix et la liberté.”
    Ces quelques croix latines ne matérialisent pas seulement la sépulture de cinq ou six combattants.
    Sous ce rectangle de verdure entretenu par des bénévoles se trouve la dernière demeure de 138 soldats français et allemands tombés lors de la bataille du 6 octobre 1870.
    Des gendarmes se sont transportés sur les lieux dès hier matin et ont réalisé quelques constatations.
    Certains éléments auraient été relevés et des recoupements avec des faits similaires seront sans doute effectués.
    Le village de Nompatelize a été, lors des trois derniers conflits majeurs, le théâtre de sanglantes batailles pour la possession des deux mamelons qui dominent la vallée.
    Pour mémoire, en 1914, ce sont 952 hommes – des deux pays belligérants – qui étaient tombés au champ d’honneur. La profanation de la nécropole intervient quelques jours seulement après que des graffitis ont été relevés dans la chapelle voisine de Mon Repos.
    Le maire du village craint aujourd’hui pour l’intégrité des deux monuments de Nompatelize “à ses enfants morts pour la France”, situés à l’entrée de la nécropole. Et intactes pour le moment.
    Dam.B.
    Nompatelize

  4. Depuis le temps que ces affaires durent, une simple vidéo surveillance avec caméras thermique à très haute sensibilité, disque dur et patin coufin et ce serait terminé, même pour les plus acharnés qui finiraient par se faire gauler.
    Les cimetières sont aussi gênants au regard du développement des villes, notamment quand ils sont en leur centre…
    Laissez nos morts en paix!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services