Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Jean-Paul II / L'Eglise : L'Eglise en France

Un autre miracle de Jean-Paul II en France ?

On aimerait y croire avec Isabelle de Gaulmyn :

Jp2 "En France le miracle qui ouvre la béatification de Jean-Paul II? Oui, en France. Il fallait être à Rome, il y a quatre ans, lorsque l’on a commencé à annoncer que le miracle attribué au pape Wojtyla avait eu lieu en France, pour mesurer la déception et l’amertume de beaucoup. Pourquoi pas en Pologne, terre natale et chérie de Jean-Paul II murmuraient les uns. Ou à Rome même, le diocèse dont il fut l’évêque. Ou bien en Amérique latine, voire en Afrique, cette terre de prédilection pour ses grands voyages.

Et bien, non, en France! Pays mauvais élève de l’Europe catholique, bon dernier dans les statistiques de la Curie pour le nombre de prêtres, de baptêmes, de pratiquants… Pays à l’Église indisciplinée, volontiers frondeuse, gallicane, et qui ne s’est rallié que très tard, finalement, au pontificat polonais. Une Eglise qu’il avait durement interpellée, avec sa fameuse apostrophe «France, fille aînée de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême!» Bref, le pays que l’on attendait le moins.

C’est bien tout l’intérêt. La France, parce qu’au pays de Voltaire, on ne peut soupçonner les équipes médicales de complaisance à l’égard de miracles: si la guérison n’est pas explicable par des raisons scientifiques, c’est vraiment le cas! La France, peut-être aussi, parce que, six ans après sa mort, c’est peut-être l’un des pays où l’héritage de Jean-Paul II est finalement le plus visible. On pense aux JMJ de Paris, en 1997, qui marquèrent un tournant dans l’histoire de l’Église de notre pays: la manifestation que les catholiques pouvaient encore faire nombre, étonner, enthousiasmer même, et qu’ils ne devaient plus rester dans l’ombre. Cet événement, dont les journalistes spécialistes prédisaient par avance l’échec, fut un triomphe, le signe d’une nouvelle manière d’être du catholicisme de notre pays, décomplexée, cette fameuse «génération Jean-Paul II. Un autre miracle?"

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il est vrai que ces J.M.J. de 1997 ont été un formidable évènement. Alors que les me(r)dias français (qui n’avaient leurs yeux que pour Mrg Gaillot, Act-up et le préservatif, et tous les contestataires) espéraient le grand flop … nous avons eu droit à une marée d’équinoxe.

  2. Abus de langage !
    Jean-Paul II n’a jamais fait de miracle, et n’en fera jamais. Seul Dieu fait des miracles.

  3. Hermine a raison, mais c’est par l’intercession de Jean Paul II et/ou de tous les Saints qu’ont lieu les miracles.
    Pour répondre au titre, le nouveau miracle espéré serait (conditionnel) que la France se re-convertisse. Qu’elle retrouve ses vraies racines.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]