Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Un autre menteur du PS : Cambadélis

A chaque jour suffit sa peine et à chaque semaine son scandale au PS. Laurent Mauduit publie un livre À tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient, dans lequel il révèle les résultats d'une longue enquête sur des responsables du pouvoir socialiste et une plongée dans leurs débuts en politique, à l'OCI trotskyste, à l'Unef et à la Mnef. On découvre ainsi comment l'actuel premier secrétaire du PS a, en 1985, usurpé ses titres universitaires. Mediapart cite :

"Du passé, j’avais seulement gardé le souvenir des moqueries continuelles que Jean-Christophe Cambadélis suscitait parmi les étudiants de l’OCI, à l’évocation de son cursus. Beaucoup le raillaient en observant qu’il s’était plusieurs années de suite inscrit en première année universitaire, chaque fois changeant de discipline, et qu’il avait fini par obtenir un doctorat de troisième cycle, sans que l’on sache comment. Mais longtemps je n’y ai pas pris garde car la biographie de Jean-Christophe Cambadélis est publique : il a passé en 1987 un doctorat de troisième cycle de sociologie, sous la direction du professeur Pierre Fougeyrollas (1923-2008). C’est du moins ce que laisse entendre sa biographie, telle qu’elle est présentée sur le site Internet Wikipédia, lequel site assure que l’intitulé de la thèse est le suivant : « Les mouvements sociaux sous la Ve République ». […]

Dans le courant de l’année 1984, Jean-Christophe Cambadélis veut à toute force décrocher un doctorat pour favoriser son plan de carrière. Comme il n’a ni licence, ni maîtrise, ni, a fortiori, DEA, il a d’abord l’idée de fabriquer un faux diplôme universitaire (DU) – il s’agit d’un diplôme d’une université mais qui n’a pas de portée nationale. Ce faux diplôme est ainsi fabriqué – je sais exactement dans quelle université parisienne, sur quelle photocopieuse et avec quelles aides. Le diplôme porte l’en-tête de la faculté du Mans qui, d’après les témoignages concordants que j’ai recueillis, a été utilisée à la même époque par plusieurs autres dirigeants de la mouvance UNEF-MNEF, qui ont voulu se fabriquer de faux diplômes. Selon mes informations, ce diplôme contrefait est grossier. Sans doute Jean-Christophe Cambadélis pense-t-il qu’il prendrait un trop grand risque en le versant dans son dossier universitaire pour s’inscrire à l’université de Paris-VII-Jussieu – où il n’a jusqu’à présent pas mis les pieds. Comment s’y prend-il ? Il dispose d’un allié dans la place, en la personne de Pierre Fougeyrollas. Résistant et communiste, le sociologue et anthropologue a beaucoup bourlingué […]. Lui qui avait rompu avec le stalinisme en 1956, il a sur le tard, en 1974, rejoint l’OCI et s’est lié d’amitié avec Pierre Lambert (dirigeant historique de l'OCI -ndlr). […]

Sans se soucier du conflit d’intérêts que cela induit, c’est à Pierre Fougeyrollas que Jean-Christophe Cambadélis demande d’être son directeur de thèse. […] En juin 1985, Cambadélis soutient sa thèse et obtient haut la main son doctorat. Le jury qui le lui accorde présente cette singularité : deux de ses membres sont des proches. Le premier est Pierre Fougeyrollas, que Jean-Christophe Cambadélis côtoie au siège de l’OCI. Le deuxième, Gérard Namer (1928-2010), est un professeur de sociologie et universitaire socialiste avec lequel Cambadélis, comme il le rapporte sur son blog, a créé peu avant des sections Force ouvrière dans l’enseignement supérieur. Étonnant jury qui entretient des liens multiples avec l’étudiant auquel il s’apprête à délivrer un doctorat. La thèse, il faut le dire, est très médiocre.

Des jours durant, les proches de Cambadélis ont vu son assistante taper frénétiquement à la machine à écrire pour saisir le travail universitaire, et reprendre des passages entiers de publications de l’OCI, et notamment de son organe théorique, La Vérité, ou de son hebdomadaire Informations ouvrières. Dans son introduction datée du 1er mai 1985, Cambadélis exprime sa gratitude à Pierre Lambert, aux dirigeants de FO Roger Lerda et Roger Sandri (lequel est un « sous-marin » de l’OCI) et à Alexandre Hebert (1921-2010), qui a longtemps dirigé l’union départementale FO de Loire-Atlantique et se dit anarcho-syndicaliste tout en siégeant secrètement au bureau politique de l’OCI – ce qui ne l’empêche pas d’avoir des relations complaisantes avec le Front national. Cambadélis les remercie parce qu’ils « ont éclairé de nombreux développements de la lutte des classes ». Il remercie aussi « Pierre Fougeyrollas qui, par ses conseils, et sa connaissance du marxisme, a permis que ce travail soit mené à bien ». […] 

Partager cet article

17 commentaires

  1. pathétique.
    Est ce qu’un jour les Français comprendront…?

  2. Mort de rire.

  3. On savait que JC Cambadélis était un “dur parmi les durs ” un troskiste ” un boucher ” vl’à -t-y pas que maintenant on découvre que c’est un menteur!!!
    Tout cela va-t-il enfin s’arrêter un jour ?
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-est-Jean-Christophe-Cambadelis-24826.html

  4. On savait bien que JC Cambadélis était ” un dur parmi les durs ” “un boucher” “un trotskiste ” , v’la t-y pas que l’on découvre aujourd’hui qu’en plus il est un menteur !!
    Mais enfin ,tout cela va-t-il un jour?
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-est-Jean-Christophe-Cambadelis-24826.html

  5. La valeur d’un homme ne se mesure à l’empilage de pognon ou de diplomes !
    cela dit, les demeurés gochistes les plus crétins peuvent toujours faire carrière à l’umps dès lors qu’ils sont serviles zélateurs pour le crif ,et le lobby judéo-ricain ….

  6. Chez ces gens-là c’est dans leur ADN.

  7. Un “illettré” qui a réussi : il ne paye plus d’impôts ni de loyer et il finira ministre …

  8. On découvre par le concret l’un des moyens de cette imprégnation idéologique de l’enseignement en France par les marxistes et consorts. C’est pour cela que nous sommes le dernier pays d’Europe qui n’arrive pas à intégrer la chute du mur de Berlin et du communisme réel !

  9. Est-ce que la fameuse machine à photocopier est toujours en activité ?

  10. 0 Alpin, existe-t-il un socialiste qui ne ment pas?, s’il en est un , ce n’est plus un socialiste. D’ailleurs socialiste= menteur voleur, usurpateur, etc chez nous on dit:” socialiste carmausain, tout pour moi, rien pour le voisin”, c’est exactement la politique de tout mou et de ses acolytes!

  11. après Harlem, on ne pouvait pas mieux espérer: regrettons Tataouine pour ce genre de faussaire!

  12. La mainmise de la maffia rouge est tout aussi importante dans les autres secteurs de la fonction publique et territoriale.
    Une étude approfondie sur plusieurs décennies des résultats des concours internes, et même externes , contribuerait à renforcer les soupçons de l’ existence d’une cinquième colonne.

  13. On n’en peut plus de toutes ces crapules socialistes, nous sommes à bout !
    Il faut les juger le plus tôt possible.

  14. Thèses et diplômes usurpés: un secret de polichinelle: Heureusement, désormais, avec LINKEDIN, FACEBOOK, où chacun affiche ses diplômes, l’année d’obtention etc… on va enfin pouvoir faire la chasse aux faux diplômes… Car c’est devenu un sport national ! Et certaines Universités Politiquement très correctes, auraient tendance à un silence qui dévalue complètement les vrais diplômes. Quand tout le monde en a, personne n’en a.
    Mais il y a aussi les fausses thèses de Doctorat: Normalement un travail de recherche d’environ 3 ans, qui offre de nouvelles perspectives au domaine d’études…
    Combien la France délivre -t-elle de thèses bidons, surtout dans les domaines des sciences de la vie…Pendant ce temps là, les scientifiques s’épuisent à découvrir de nouvelles formules, de nouvelles lois qui révolutionneront le monde pour décrocher le fameux papier de PHD.
    De ce fait, en France, les docteurs sont raillés, méprisés, et surtout ni reconnus ni rémunérés. Car c’est un secret de polichinelle!
    En Allemagne, et dans de nombreux pays, la fraude aux diplômes est grave. Et entraine l’exclusion voire des poursuites. En France, c’est juste un pied de nez de magouilleurs!
    Alors, chiche on fait le ménage?

  15. Rien d’étonnant, par exemple le fort pourcentage de gauchistes dans la magistrature ne peut s’expliquer autrement.

  16. “Un diplome où je veux, quand je veux” : c’est la liberté à la française quoi!
    Quiz socialiste: de quand date la république des “coquins et des copains”..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]