Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Un « art » qui ne supporte pas la critique est-il de l’art ?

Présent doit comparaître en justice pour la critique d’une exposition "artistique" (article en accès libre). Jeanne Smits, dans un autre article, montre que l’Eglise est agressée par cet "art", comme le montrent les propos déformés du Cardinal Meisner, l’ignoble exposition en Espagne ou encore la procédure contre le cardinal Barbarin :

"Le cardinal Barbarin devra répondre devant la justice – comme Présent – d’une appréciation négative qu’il fit de l’art contemporain. Le prélat avait osé répondre à une interview évoquant – entre autres – une installation d’art contemporain (largement publicitaire) qui défigure un relais de poste du XVIIe siècle à Saint-Romain-au-Mont-d’Or, dans la banlieue lyonnaise : « Ce n’est pas de l’art, c’est la négation de l’art. » Piqué au vif, son créateur, Thierry Ehrmann, propriétaire du très lucratif site de cotation… d’art contemporain, artprice.com, a assigné le cardinal devant la justice pour « injure ». Carcasses d’avion et de moteurs, murs calcinés couverts de portraits de Ben Laden : voilà l’« œuvre » que l’homme d’affaires veut faire déclarer intouchable par la justice. Car tous les avis et toutes les croyances doivent pouvoir s’exprimer dans notre beau XXIe siècle – à condition de s’incliner devant cet art qui ne tolère pas la parole d’autrui."

Michel Janva

Partager cet article