Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

UE-Pologne : la haine de tout ce qui est catholique

L’union Européenne montre son vrai visage. Alors que tout a été fait (compromission, pression sur l’Autriche, ponts d’or, etc…) pour faire accepter aux 25 la possibilité d’adhésion de la Turquie, pays musulman où la liberté religieuse n’est pas assurée, où les droits de l’homme sont foulés aux pieds, l’UE ne veut pax entendre parler de parti catholique en Pologne, qui plus est au pouvoir.
Des sanctions pourraient être envisagées.
Et le paradoxe éclate au plein de jour dans cet article du Monde :

"Le choix fait par le nouveau gouvernement conservateur polonais de
Kasimierz Marcinkiewicz de s’appuyer au Parlement sur deux formations
considérées comme extrémistes, les catholiques ultras de la Ligue des
familles polonaises
et les populistes de Samoobrena (Autodéfense), est
un défi lancé à l’Union européenne
, dont la Pologne est membre depuis
le 1er mai 2004.
L’Europe des Vingt-Cinq est en
effet fondée sur des valeurs communes ­ la liberté, la démocratie, les
droits de l’homme
".

Et c’est sûrement le cas en Turquie! Ce que l’on reproche à la Pologne parce qu’elle est catholique est considéré comme une richesse, sitôt qu’il en est question dans la Turquie musulmane : religion, culture, etc…
Force est de constater que ce n’est pas la foi catholique, mais son absence qui fonde l’Europe aujourd’hui :

"on attend des dirigeants polonais qu’ils aident leur peuple à se
rapprocher de l’Europe politique, de ses règles, de ses principes
."

La Pologne tiendra bon. Après avoir donné un Pape qui a largement contribué à la destruction d’un totalitarisme, elle saura, espérons-le, fournir un mode de fonctionnement qui éradiquera un autre totalitarisme : le laïcisme, exclusif de Dieu et haine de la Foi catholique.

Lahire

Partager cet article

1 commentaire

  1. Je crois que cette Europe suicidaire, matérialiste, athée, sans âme et surtout sans avenir a besoin d’être aidée.
    Le problème c’est qu’elle a la haine de ceux qui veulent l’aider à retrouver son identité, à sa voir de façon seraine, humaine, je veux dire les catho.
    Saint Paul a prévenu : ce ne sont pas contre des adversaire de sang que nous nous battons : frères catholiques à vos chapelet, quotidiens pour la France et l’Europe.
    c’est ce qui a sauvé l’Europe par le passé; c’est ce qui le sauvera si nous sommes sérieux et régulier dans cet engagement.
    Ce n’est pas pour rien que le saint Père a fait une lettre apostolique sur le saint rosaire et que Léon XIII avait fait de même rappelant que cette arme de paix est réellement efficace.
    Prendrons nous nos responsabilités cette fois?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services