Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Turquie / Religions : L'Islam

Turquie: la traite des femmes ?

Voici l'introduction d'un article très complet relayé par ce site, qui vient confirmer les révélations de Stratediplo dans la Huitième Plaie.

  • Des criminels affirment aux familles que leur fille aura une vie meilleure en Turquie. Ils proposent une « dot » de 2000 à 5000 livres turques (500 à 1550 euros), ce qui représente une « somme énorme » pour une famille syrienne pauvre.

  • Les trafiquants classent les femmes en fonction de leur âge. De douze à seize ans, ce sont des « pistaches » ; de dix-sept à vingt ans, elles deviennent des « cerises » ; puis des « pommes » entre vingt – vingt-deux ans ; et au-delà, il s'agit de « pastèques ». – Rapport de l'association turque Non à la prostitution enfantine, à la pornographie et à la traite sexuelle des enfants (ECTPA)

  • De nombreux musulmans ont un problème avec la culture occidentale, quand ce n'est pas une franche aversion pour elle. Nombreux sont également ceux qui se proposent d'importer en Europe cette culture de l'intimidation, du viol et de la violence qu'ils ont pourtant fui.

  • Les pays arabes riches n'acceptent pas de réfugiés en dépit de l'aide désespérée dont leurs frères et sœurs musulmans ont besoin. Les populations de la zone savent que les demandeurs d'asile apporteraient avec eux leurs problèmes économiques et sociaux. Pour de nombreux musulmans comme ces Saoudiens riches et âgés, l'achat de fillettes syriennes en Turquie, Syrie ou Jordanie est le moyen le plus simple de se fournir en esclaves sexuelles.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Et ça veut nous donner des leçons de morale, sur la pratique, la Foi ou la manière de se conduire…!

  2. Enfin, aucun gouvernement ne demande rien et tout est “normal”..

  3. Et on voudrait que la Turquie rentre dans l’Europe ….

  4. Durant 3 siècles, 1 millions d’Européens vont être vendus comme esclaves en Afrique du nord :
    https://www.youtube.com/watch?v=FumQfgDvIOM
    Sans oublier les Janissaires qui étaient des enfants chrétiens que l’on éduquait pour servir comme soldat du Sultan. Ils ne devaient pas se marier. D’où une formation spéciale pour qu’ils ne soient pas attirés par les femmes. L’homosexualité n’était pas un grand problème, du moment que cela fortifiait l’esprit de corps dans l’armée. Le fonctionnement par binôme ne date pas de nos armées contemporaines.

  5. Attention Paula Corbulon, que nous demandait notre chère esclavagiste Taubira, fervente partisane de la marchandisation des enfants :
    https://twitter.com/Zam_Zonite/status/553631952306450432/photo/1?ref_src=twsrc^tfw

  6. Leur pédophilie est ontologique, elle remonte à leur origine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services