Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : Eglise orthodoxe

Turquie : chantage sur la survie du Patriarcat de Constantinople

Le problème est simple : le Patriarche de Constantinople ne peut être choisi que parmi les moines turques, résidant en Turquie et formés au séminaire de Halki selon les accords passés entre la Turquie kémaliste et le Patriarcat. Pour contrôler les chrétiens et surtout imposer l'islam, la Turquie a fermé le séminaire en 1971, menaçant la survie du Patriarcat.

SihLa suite est inique et n'émeut personne sur la scène internationale : si le Patriarcat veut survivre en Turquie, l'islam doit s'étendre en Grèce. Même Barack Obama s'en réjouit :

"C'est Barack Obama qui, alors qu'il était à Séoul en compagnie entre autres de Recep Tayyip Erdogan, le premier ministre turc, a annoncé la nouvelle, en félicitant publiquement son homologue turc: "Je suis heureux d'entendre que le séminaire de Halki va être réouvert prochainement" (…)

La réouverture du séminaire fait partie des exigences de l'Union européenne pour valider la candidature turque, et les pressions internationales sont grandes pour amener le gouvernement à autoriser sa réouverture. Si l'on s'en tient à la déclaration de Recep Erdogan, il semble que ce soit bientôt chose faite.
> Toutefois, ainsi que le souligne Orhan Kemal Cengiz, un avocat turc défenseur des droits de l'homme, tout n'est peut-être pas si simple. Il souligne en effet dans une tribune parue dans le journal turc en ligne Today's Zaman les propos de Egemen Bagis, négociateur en chef pour l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, qui fait comprendre que cette réouverture n'interviendrait "que si les Grecs ouvrent une mosquée à Athènes". Ce qui reporte la réouverture du séminaire aux calendes… grecques".

Partager cet article

7 commentaires

  1. Super! C’est la première fois qu’un Européocrate évoque une réciprocité.
    Les dirigeants français se gardent bien de demander aux Algériens, Marocains, Égyptiens, Saoudiens, de construire des églises.
    🙂

  2. Il faut voir que ceci est inéluctable.
    En effet, le patriarche dit “œcuménique” de Constantinople est hérétique et schismatique. (au passage, il y a bien d’autres patriarches de Constantinople, celui dont on parle est le “patriarche œucuménique”).
    Or, l’histoire montre que dès qu’une église locale s’est coupée de Rome, DANS TOUS LES CAS elle s’est inféodée au pouvoir politique. Il n’y a pas un seul exemple contraire dans toute l’histoire.
    Une église locale n’est vraiment libre que soumise à Rome.

  3. Constatons le piège: liberté religieuse mais impossibilité de l’exercer car on a fermé le séminaire. Nous sommes en train de tomber dans ce piège en France avec toutes les concessions faites à l’islam: mosquées, prières, piscines, hallal etc……qui deviendront bientôt un droit puis finalement une obligation pour tous les Français. Ouvrons les yeux! Déjà sur les 8 victimes des tueries de Montauban et Toulouse, deux seulement seront inhumées en France; on a même vu la dépouille d’un militaire français assassiné quitter la France pour le Maroc enveloppé dans un drapeau marocain. On est en train de se faire avoir! Elections le 22 Avril! Pensons-y!

  4. La réciprocité attendue par la Turquie est conforme à la doctrine de la Liberté Religieuse : il y a bien une mosquée à Rome…
    Dans cette logique, les orthodoxes ne peuvent s’en prendre qu’à eux même et s’ouvrir au monde.

  5. Il faut dire que si Obama tente d’en faire un succès à son actif, c’est aussi pour éviter les critiques sur la tentative de “censure” partielle du rapport du ’United States Commission on International Religious Freedom qui a classé pour la première fois la Turquie parmi les “pays particulièrement préoccupants” : http://fidepost.com/ladministration-obama-tente-de-censurer-un-rapport-sur-les-violations-de-la-liberte-religieuse-en-turquie/
    Et c’est effectivement surtout sous les condamnations européennes (Cour de l’Europe et Conseil de l’Europe) et les demandes de l’Union Européenne que la Turquie a fait ce geste. La rencontre avec Obama a permis à ce dernier de reprendre à son compte les bénéfices du travail d’autrui, et lui servira peut-être à demander à la commission de ménager Ankara.

  6. à Marin :
    -il n’y a que deux patriarches de Constantiniple (l’arménien et l’oecuménique ; le latin, sans titulaire depuis 1948 a été supprimé en 1964, l’année de la rencontre entre Paul VI et Athénagoras Ier) ;
    -en quoi le fait que ce patriarche soit hérétique et schismatique rendrait ceci “inéluctable” ?
    -non, la soumission à Rome n’est pas toujours et partout une garantie d’indépendance : les églises uniates ne sont pas moins fragiles dans leur relations aux pouvoirs locaux que les églises orthodoxes. C’est même parfois pire (Roumanie, Ukraine, etc.).

  7. La patriarcat ayant causé la mort du christianisme oriental face à l’Islam par ses divisions, hérésies, corruptions et soumission au pouvoir impérial, après s’être séparé de Rome par cet orgueil et suffisance des ”riches chrétiens de Constantinople” à l’encontre de ces barbares miteux latins d’occident, il devait finir par disparaître : en quoi est-ce important ? Il ne représente plus rien d’autre qu’une survivance archaïque, une sorte de patriarcat in partibus.
    L’avenir du christianisme est romain : que le Patriarcat se soumette à Rome, et alors il réintégrera la communauté apostolique, bénéficiant de sa protection. Cela rendrait leur chantage beaucoup plus difficile aux Turcs.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique