Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Tunisie ou l’islamisme anti-français

La gente politique française s'en réjouit du "printemps arabe". Il avait la saveur électoraliste d'une première victoire de politique extérieure du quinquennat. Mais voilà, l'effet boomerang est immédiat :

"Probablement très remonté par la fête d’hier soir, devant le local du parti, à Montplaisir, avec ses filles enveloppées dans des voiles et des voiles colorés, devant la foule où on distingue une, deux, trois, têtes nues dans la foule (mais on nous prie de les noter), Rached Ghannouchi, aujourd’hui, s’est complètement lâché. Au micro de la radio Express FM, il a proféré cette phrase qui m’en rappelle un tas d’autres, ailleurs, hier et avant-hier, dans un passé vert pas vraiment rose :
« On est devenus franco-arabes en Tunisie ! C’est de la pollution linguistique ! Nous sommes Arabes et notre langue, c’est la langue arabe ! »
Et là, franchement, je n’ai pas besoin d’Atmane ou de Farid pour identifier une dérive islamo-tunisienne à l’algérienne ! C’est en Algérie que l’islamisme hard s’est distingué en voulant virer le français, la langue du colon. Il est vrai que l’aile islamo-conservatrice du FLN, les premiers intégristes de l’histoire algérienne, avait commencé le travail en décrétant l’arabisation de l’enseignement. Le FIS a repris le flambeau.
Aujourd’hui, Ghannouchi, dont on nous vend sur toutes les coutures le côté suave, s’est dépêché de reprendre les vieilles habitudes. La langue française, rien à faire, ça pollue. L’arabité, c’est sacré. Arabes, ils sont ! Oyez jolies berbères aux boucles rousses, Ecoutez, héritiers des phéniciens, promeneurs songeurs entre les ruines romaines, et vous, tous les Tunisiens qui avez tant mixé les cultures et applaudi les mélanges civilisationnels, qui avez accueilli sur vos listes électorales deux candidats juifs… Qui mettez tant d’espoir dans le retour des touristes français…

«  Pollution linguistique » : c’est venu du fond des tripes à la mode algéro-saoudienne, sauce wahhabite garantie.
Il va leur en falloir de la sérénité, aux Tunisiens. Ghannouchi leur mettra une contravention pour pollution quand ils nous diront bonjour ?"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]