Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France / Médias : Désinformation

Eh oui, trop, c’est trop

Famille Chrétienne a mis en ligne des explications suite à notre post d'hier, sans avoir cependant le courage de citer le nom du Salon beige ou de mettre un lien, ce que nous faisons systématiquement.

Revenons rapidement sur le seul réel argument de cet article qui nous vaut des insultes (malveillant, mensonger) : il dit en substance que Famille chrétienne a averti ses lecteurs sur sa page de garde. Un site n'est pas un magazine de presse qu'on découvre par sa couverture, mais un ensemble de liens qui vont directement aux articles. Comme tous les internautes, je suis donc arrivé à cet article sans passer par l'étape de la page de garde : le net est le lieu du direct et du rapidement direct. Et sur cette page de l'article (la plus importante en fait), il n'y a aucun avertissement, et donc pas plus de mensonge dans mon post.

Mais n'épiloguons pas trop longtemps loin du problème de fond :

Ces groupuscules qui cherchent à déstabiliser l'Eglise trouvent toujours un écho très favorable dans toute la grande presse de ce monde (journaux, TV, radios…) qui leur déroule le tapis rouge : pensez donc, il est question de salir Dieu, l'Eglise, le Pape, etc.

Que penser : qu'une certaine presse catholique l'ignore, trop habituée à "rester entre soi, les mains pures, bien au chaud dans sa réserve d’indiens"; qu'elle est inconsciente de publier des propos si insanes ou que le relativisme l'ait aveuglée? Peu nous importe la réponse, même si elle n'enlève rien à la gravité de l'événement.

En revanche, ce qui est certain, c'est que les catholiques sont suffisamment émoussés des attaques récurrentes contre Dieu, l'Eglise et son Magistère pour ne pas devoir en plus les subir in extenso dans un périodique catholique destiné aux familles, sous prétexte d'en connaître les arguments.
Oui, ceci constitue un scandale de plus qui ne fait qu'ajouter de facto un article supplémentaire à la cathophobie ambiante.
Oui, de tout cela les catholiques en ont vraiment assez, bien des commentaires ici ou ailleurs en attestent.
Oui, trop c'est trop, et nous ne sommes pas les seuls à le dire.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

21 commentaires

  1. Vous avez parfaitement raison, et je suis de tout cœur avec vous.
    l’Église plaît au pouvoir, aux médias, aux athées, dès lors qu’elle leur complait, en ne remplissant pas son rôle le plus souvent: condamnation d’un politicien, occupation d’un lieu de culte par des clandestins, exposition ou concert sacrilège dans un lieu de culte, etc… Si l’Église exprime ce qu’elle est, si elle remplit sa Mission, si elle affirme la Vérité, elle est vouée Gémonies. Elle doit devenir, d’une certaine façon, folklorique, avec tout ce qui fait ou faisait l’essence de notre pays et de notre civilisation, pour plaire aux assaillants. Elle doit devenir un «Disneyland», ses Saints des pères Noël, ses églises, ses lieux de culte, au mieux des ressources touristiques, au pire des enjeux électoraux (Doit-on raser telle église? Référendum local)
    Quels sont ses prêtres qui pensent plaire en se faisant mépriser? Quels sont ses fidèles qui croient que l’Église est un lieu politique, voire démocratique, où chacun peut apporter sa petite touche personnelle?
    Eh bien, NON! NON et NON!

  2. Autant je regrette certaines prise de position de FC en particulier lors des dernières campagnes, autant là je vous trouve de mauvaise foi. En les accablant d’avoir fait un article sur le comité de jupe vous avez en fait fait pareil qu’eux mais en moins bien.
    [pfff… ou voyez-vous cet accablement? C’est exactement l’inverse qui est reproché : relisez le post précédent. Ce n’est pas faire un article sur le comité de la jupe, mais un article DU comité de la jupe. C’est justement ce détail que vous ne voyez pas qui fait toute la différence. Lahire]
    Vous avez mis tous les arguments de ces femmes en mal de sensations et simplement un petit lien pour retrouver les argument de Mgr Castet. (L’article sur Mgr Castet est venu après).
    [Là n’est pas le plus important : vous ne comprenez pas toujours pas… et puis dites-nous comment vous faites un grand lien…? Lahire]
    Je regrette que votre blog passe plus de temps à démonter des gens ou des organismes qui ont la même foi que vous. Vous devriez être un peu plus charitable
    [Au lieu de nous accuser froidement et gratuitement : démontrez. Ce que vous dites est de la mauvaise foi sur la gestion de notre temps et un manque de charité : vous nous accusez. Mais démontrez ce que vous avancez. Montrez-nous nos manques de charité. Allez-y. Et ne vous trompez pas… Les accusations froides et non argumentées des gens qui ne bougent pas nous passent de plus en plus au-dessus de la tête. Lahire]

  3. Je visns de faire un tour sur le site de Famille Chrétienne, l’argument principal me rappelle la technique de “La Croix” lorsque la loi Veil était en discussion : une page entière était consacrée aux pro-avortement, et une autre page en vis à vis était concédée au respect de la vie ; au final, le lecteur était invité à se faire une opinion lui même. Ponce Pilate n’aurait pas fait mieux.
    Ceci dit, je ne peux que saluer le fait qu’ils aient publié sur leur site des commentaires qui leur sont très défavorables

  4. Merci pour ces précisions.
    Pour ma part, j’ai cessé de lire Famille chrétienne et encouragé à ne plus s’abonner à ce journal suite à la campagne présidentielle : je n’oublierai jamais la ligne pro-Sarkozy prise par la rédaction, et je ne suis pas le seul ! Je préfère m’abonner à d’autres revues vraiment catholiques dans le fond, par la doctrine, et dans la forme, par l’objectivité des informations données. C’est dommage dans arriver là pour une revue chrétienne, mais on ne peut pas pleurer d’un côté sur les attaques contre la vie, et d’un autre soutenir aussi massivement un des responsables de la culture de mort. Il faut être cohérent.

  5. Il y a longtemps que Philippe Oswald s’est, si je puis le dire, renié lui-même, et que pour cette raison j’ai résilié mon abonnement à famille chrétienne en 2000. Ce sont des mous (verbe mollir, se ramollir).Là, toutefois, je crois que c’est de l’inconscience.

  6. Vos arguments font mouche.
    Je veux bien croire qu’à force de se faire traîner dans la boue par l’intelligentsia, on développe un épiderme un peu trop sensible, et que l’on manque un peu de “charité”(sic) – curieux, quand la “charité”(sic) manque, c’est toujours du même côté… – mais le thème de la désinformation, cher à Volkoff, est très bien mis en valeur dans le blog auquel il est fait référence.
    Pour les exemples très récents, on pourrait estimer qu’il y a assez d’articles putassiers sans en rajouter, même avec une page de garde, enfin… quelle écume pour une presse dont le lectorat risque de s’étioler.
    Cela rappelle le vieil article d’Itinéraires sur la croix supprimée en première page de… “la croix”. L’évolution…
    Quel est le lectorat réel de FC?
    Quels types de “bisounours”?
    strictement UMPCS?
    avec une louche villiériste?
    Les recettes viennent-elles uniquement des lecteurs?
    Dans ce cas, il ne faut pas les décontenancer trop souvent, mais la désinformation est un art subtil aussi.
    Les journaux physiques cèderont vite la place au virtuel.
    M. Murdoch fait payer l’accès, paraît-il, à ses journaux en ligne depuis longtemps.
    Un internaute a déclaré sur votre fil qu’il se désabonnait du SB.
    Ah? on s’abonne? première nouvelle.
    mouais…
    Et kktoto qui fait revenir récemment scénariste qui avait participé au scénario du film cathophobe “amen” de costa-gravats… mmm…ils sont gentils tout plein ces bons catholiques ouverts sur le Môôôôndeee !
    bonne journée à tous!

  7. Petite parabole:Mon médecin m’a dit.”Je vous donne ce médicament pour soigner votre mal, mais, comme je respecte votre liberté, je vous prescris aussi ces dragées à l’arsenic.Vous choisirez vous-même, ce qui vous va le mieux”
    Vous “décrypterez” vous-même ,car vous êtes supérieurement intelligent… puisque vous êtes venu me consulter…!
    Finalement j’ai changé de médecin…

  8. Bonjour,
    loin du salon ces temsp-ci, mais vous avez tout mon soutien pour votre atricle et pour le précédent.
    Vous avez raison.
    Non et non, il ne faut pas laisser passer, ce ne serait que trop, surtout dans un journal d’influence comme celui-ci.
    Ethos

  9. Monsieur,
    Là vous exagérez énormément. Famille Chrétienne porteur de la culture de mort. C’est à rire.
    [Où avez-vous vu ça? C’est de l’interprétation. Lahire]
    Je connais et apprécie votre blog, ainsi que FC. Je n’ai pas été choqué par leurs articles.
    On peut avoir des des différences, voire des différents. Mais ce qui est dommage c’est de les porter sur la place publique. FC est un journal catho. Votre blog l’est aussi. De sensibilité différente. Alors ne cassez pas ce qui se construit, au non du Ciel.
    [Vous parlez pour FC, j’imagine. Lahire]

  10. Que famille chrétienne ait été trop sarkozyste, c’est clair.
    Que maintenant on descende cette revue en pointant cet article, c’est malhonnête car ce n’est pas un raté qui décribilise l’ensemble d’un journal fidèle au magistère en général.
    C’est là qu’il y a un manque de charité.
    Je pense que la réponse de famille chrétienne est très maladroite. S’il est louable de vouloir comprendre l’opinion de nos ennemis, il faut en revanche être très clair sur le fait qu’on ne les approuve pas. Et là, famille chrétienne a fait une erreur. Erreur de jeunesse je le pense, car encore une fois, je n’imagine pas ces journalistes tomber dans le relativisme dogmatique.

  11. Bonjour,
    J’avoue être déçu par les réactions des uns et des autres, ou plutôt attristée…
    Famille Chrétienne et le Salon beige sont, pour moi, deux lectures régulières (avec leurs qualités et leurs défauts).
    C’est bien dommage d’en arriver à se sentir obligé de prendre parti pour l’un ou l’autre. Si on est avec l’un c’est forcément qu’on est contre l’autre…
    Autant je suis d’accord qu’on attend autre chose de FC ou plutôt un peu plus de profondeur et de conviction dans les articles (ce n’est pas tjrs au lecteur de faire son choix, mais à vous de montrer le bon chemin)…
    Autant SB est rempli de commentaires où la
    Charité est inexistante et vraiment peu constructive. Qui aujourd’hui peut se permettre de dire que les lecteurs de FC sont ceux ci et pas les autres… Regarder la poutre dans votre oeil plutôt que la paille dans celui de votre voisin.
    Toujours pareil, les adversaire de la Foi doivent être bien contents de voir que l’on se déchire entre nous.
    Bonne journée
    UDP
    ps : Ce commentaire est posté sur les deux sites FC et SB

  12. Dimanche dernier, au Jour du Seigneur , il y a eu un petit reportage sur ces dames.
    C’est un moment où la vigilance se relâche mais pas assez pour croire aux bonnes intentions de la cheftaine qui reprochait à lEglise sa mysoginie etc…
    Je suis content d’avoir évité par moi-même le piège.

  13. Comme pour un abonnement, la visite d’un blog tel que le Salon Beige demande de la fidélité et une inscription de son adresse au sein de “favoris”. En ce sens oui, je pense qu’il est possible de se désabonner du Salon Beige.
    Comme l’a indiqué un internaute précédemment, FC publie les commentaires négatifs. Le SB aussi mais est-ce utile – et normal – de répondre et couper les commentaires lorsque ceux-ci ne sont pas positifs à l’égard de la rédaction du SB ? Car que les rédacteurs du SB le veuillent ou non, leur blog est un média et s’ils ne se disent pas journaliste à proprement parler, ils n’en doivent pas moins respecter des règles déontologiques : ouvrir leur blog aux commentaires en les publiant dans leur entier, sans les couper (sauf si ceux-ci sont diffamatoires ou insultant).
    [Comprenez bien : nous ne sommes pas un organe de presse avec des règles quii finalement annihile la force, mais un blog libre! Nous profitons des commentaires pour dialoguer avec nos lecteurs. On fait ce que l’on veut! Ca vous convient, tant mieux. Ca ne vous convient pas, allez voir ailleurs, créez votre blog, vivez libre, quoi! C’est la vie! Que cela plaise ou pas. Se désabonner du SB? Mais allez-y. On n’oeuvre pas pour le nombre de lecteurs. On est gratuit, donc libres.
    Lahire]
    Après, chacun défend sa position. Faisons-le avec intelligence et bon sens, sans casser du sucre les uns sur les autres. Cela vaut autant pour le SB que pour FC.

  14. Lorsque l’on lit les paroles agressives de la réponse de FC, on est consterné. Que de méchanceté, que de bigoterie !
    Le problème c’est que comme je le démontre sur mon blog, le “Comité de la jupe” viole les droits de l’homme et notamment le droit à la liberté religieuse en s’immisçant sans droit dans la vie religieuse des catholiques.
    On peut se demander pourquoi FC ne donne pas la parole au rédacteur en chef de “La calotte” pour qu’il nous explique le programme qu’il préconise pour les catholiques. Comme cela chacun pourrait se faire une idée car après tout, les droits de l’homme, cela se discute, n’est-ce pas, tout est relatif, n’est-il pas ? Alors pourquoi ne pas trouver un mouvement des catholiques pour l’avortement et lui donner la parole pour que tout le monde puisse se faire une idée ?
    Non ! On n’a jamais le droit de propager la provocation à la violation de la loi naturelle. Sinon, il faudrait abroger une grande partie du Code pénal, même actuel.

  15. Je me demande effectivement si vous n’accordez pas trop d’importance à ce Famiglia Cristiana dont l’inconsistance saute aux yeux des moins avertis. Beaucoup l’achètent pour les petites annonces de villas au bord de la mer et de baby-sitters proprettes. Rien d’autre. Cela dit, il y a en ce moment une exacerbation des milieux progresso-moderno-conciliaristes qui ne veulent pas perdre leur emprise quasi monopolistique sur les esprits faibles du grand public. D’où ce cap à babord toute pour tenter de les éloigner de l’inluence grandissante du tradiland.

  16. De toute cette saga, je trouve l’analyse de Cathelineau (commentaire repris du site FC) très juste :
    Face à l’avalanche de réactions outrées de vos lecteurs, j’attendais une autre réponse de votre part !
    Non seulement, vous n’admettez aucune erreur, aucune maladresse dans la mise en ligne de cet article, mais vous ripostez en rejetant la faute sur les blogs qui n’ont fait que relayer les propos que vous publiez.
    Si j’ai bien compris, la rédaction de FC est la pauvre victime innocente de l’offensive et des propos malveillants et mensongers des internautes (dont bon nombre, dont je fais partie, sont pourtant vos fidèles abonnés, ça devrait au moins vous amener à vous remettre en question…).
    Sous-entendre que l’interview d’Anne Soupa est réfutée par les autres articles relève de la mauvaise foi.
    Certes, Mgr Castet rappelle la doctrine de l’Eglise sur le sacerdoce, mais en quoi démonte-t-il les arguments fallacieux de Mme Soupa ? Apparemment, ni lui ni Nathalie Nabert n’ont lu l’interview cause du scandale, leurs textes ne peuvent donc pas y répondre. Et que dire d’ailleurs de la position de Mme Nabert qui botte en touche sur l’accès au sacerdoce pour les femmes (point sur lequel l’Eglise est pourtant claire et catégorique) en prétextant n’avoir « aucune compétence particulière sur le sujet» ?
    Enfin, en donnant la parole aux hérétiques de ce comité autoproclamé qui ne représente rien, vous jouez le jeu d’agit-prop d’un groupuscule trop content de la notoriété que vous leur donnez. Vos lecteurs n’achètent pas FC pour y lire de telles élucubrations.
    La dernière phrase de l’interview est notamment immonde : “Une part de la stratégie de Benoît XVI est de promouvoir les Églises africaines et asiatiques. Pourquoi ? Parce que les Églises occidentales le gênent ; elles sont trop remuantes !” Et vous laissez passer ça sans rien dire ?
    Non vraiment, je suis déçu par la ligne éditoriale actuelle de FC, dont je connais pourtant bien l’attachement au Pape et à l’Eglise. Et je regrette que vous preniez si peu en considération nos remarques. Donc, je vais voir ailleurs…
    Fin de citation
    Lahire : continuez à exiger de chacun le meilleur de lui-même. Et pour la presse : une grande honnêteté intellectuelle dans son travail. Reconnaître une erreur est ce qu’il y a de plus chrétien ! On le voit avec l’affaire Mitterrand : il est incapable de reconnaître une faute pour un acte qu’il condamne par ailleurs…
    Bernie

  17. Je suis affligé de cet article de Famille chrétienne. Dans une revue de débat, on peut organiser ce genre de confrontation, sans doute pas dans une revue familiale. Je me suis désabonné de FC depuis longtemps, non en raison de leur ligne ecclésiale mais de son inconsistance. A moins d’être fsspX, on ne peut leur reprocher leur ligne, globalement fidèle au magistère même si on peut leur reprocher telle ou telle maladresse.
    Néanmoins, en lisant vos posts sur le sujet, je ne peux m’empêcher de penser à la parabole de la paille et de la poutre.
    Etes vous bien sur quant à vous d’être toujours dans la ligne. Quant à l’immigration, il est certes légitime d’appeler à une régulation et cela devient même plus qu’urgent mais je dois dire que, par exemple, la mise en exergue quasi systématique des déviances des communautés immigrées ne fleure pas bon le respect de la DSE et de la charité.
    [“Ne fleure pas bon”! Préférez les phrases explicatives étayées d’exemples. On partira du concret et tout le monde comprendra. Lahire]
    Alors bon, on a besoin de vous avec vos défauts, on a besoin de FC malgré ses défauts mais si vous ne dites pas à un moment halte au feu, nous sommes vraiment mal partis…
    [C’est très intéressant. Nos posts ouverts aux commentaires nous obligent à une prudence a priori et à une capacité de remise en cause a posteriori. La presse écrite n’a pas ce contact direct et immédiat avec le lecteur et ne supporte pas la critique sur ces mêmes critères. Trop habituée à un monologue, elle n’accepte pas d’être aujourd’hui ébranlée dans la tour d’ivoire construite par les silences passées des lecteurs.
    Nos défauts sont bien là, mais ils sont sans arrêt sous les feux des critiques et nous en prenons beaucoup plus que vous pouvez l’imaginer chaque jour. Nos défauts sont lissés par le temps et les remarques souvent pertinentes des lecteurs. Et mon post sur FC ne dépareille pas des critiques parfois constructives que nous recevons.
    Alors, oui : chacun a ses défauts. Mais chacun peut soulever ceux de l’autre (c’est une forme de charité) sans avoir l’impression de toucher à l’Intouchable. Rassurez-vous : à notre égard, personne ne s’en prive (lisez les commentaires, je vous fais grâce des mails) et nous ne sommes jamais montés sur nos ergots!
    Lahire]

  18. Bravo au Salon Beige pour les informations et pour noter les dérives qui vont contre l’unité de l’Eglise et la Mission de notre Trés Saint-Père Benoît XVI.

  19. D’accord avec les analyses de Lahire.
    Ce qui m’énerve ici chez FC, est effectivement cette difficulté à se remettre en question.
    Dans le milieu FC, dont j’ai baigné et baigne encore, on est souvent très OUVERT envers le monde mais très FERME envers des personnes plus calées que nous sur des Vérités de Foi.
    Grosso modo : on aime les progressistes
    mais on ne supporte pas(quand ce n’est plus) les “tradis”

  20. Pour la “réserve d’indiens”, c’est tjrs pareil.
    “Nous”, on est OUVERT.
    “Eux”, c’est des BORNES.
    Et finalement, on se demande où est la vraie liberté de parole et d’opinion…
    Longue vie au SB !

  21. Je ne sais pas ce qu’il en était à l’heure où la polémique est apparue, mais l’introduction de FC préconisant au lecteur de mettre cette interview du Comité de la Jupe en perspective avec les autres articles du dossier figure bel et bien actuellement dans le chapeau de l’article, sur la même page que l’interview…
    [C’est effectivement un ajout heureux. Ce passage ne figurait que sur la page d’accueil. Lahire]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services