Triste situation à Présent

Le quotidien "Présent" rencontre, ces derniers temps, des difficultés financières.

Un texte de son directeur, Francis Bergeron, évoquant cette situation, a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux (lire par exemple son entretien à Paris Vox). Il y est notamment question du racket de Presstalis, dont nous avons plusieurs fois parlé ici, ainsi que du licenciement de Rémi Fontaine – qui a fait diffuser un droit de réponse.

Les rédacteurs du Salon beige sont naturellement navrés de cet affrontement entre journalistes amis, courageux et actifs au service de la vérité et du bien commun, mais ces déchirements font, hélas, partie de notre vie après le péché originel.

Ne disposant pas d'assez d'éléments pour juger des responsabilités des uns et des autres, nous nous refusons à prendre parti, mais pour ceux des lecteurs que cette polémique intéresse, nous renvoyons aux deux textes en lien ci-dessus – en les invitant à prier pour que cette triste situation s'apaise.

Laisser un commentaire