Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Travail volontaire le dimanche et jours fériés : qui y a cru?

Bhv Pas BHV en tout cas! Suite à ce post, un lecteur m'adresse cette lettre reçue par une employée de cette grande entreprise : Sanction ou Travail Obligatoire le 15 août.

"Madame, comme précisé dans la note d'information du 18 juin, le magasin de Rivoli et le BHV Homme seront ouverts le samedi 15 août de 10 heures à 19 heures. Vous ne vous êtes pas déclarée volontaire pour venir travailler ce jour-là

Votre présence est néanmoins indispensable afin d'assurer la couverture suffisante dans votre service. Le samedi faisant partie de vos jours habituels de travail, nous vous demandons de bien vouloir vous présenter à votre poste ce jour-là.

Si vous ne deviez pas tenir compte de notre demande, votre absence serait considérée comme injustifiée et nous serions contraints d'envisager une sanction à votre encontre".

Comme ça c'est clair pour tout le monde : l'exception légalement contenue devient progressivement la règle. Il fallait être naïf pour ne pas l'avoir vu venir dans un monde où seuls comptent le profit et sa croissance.

(Merci à ABC)

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

13 commentaires

  1. Je lisure:
    Il fallait être naïf pour ne pas l’avoir vu venir dans un monde où seuls comptent le profit et sa croissance.
    et je complète le post:
    et il est plus rentable d’être locataire au RMI/RSA (etc) dans un HLM aux frais de la princesse, et travailler au noir éventuellement, que de chercher un travail mal rémunéré et taxé. La “trappe à pauvreté”(sic) est de plus en plus grande.
    bonne journée et bonnes vagues(*) à tous!
    Greg
    (*) traduire systématiquement les mots anglais n’est pas toujours très futé, mais j’aime bien remplacer “surf” par “vagues”. Il y a des similitudes… vaguer, divaguer…
    :-))

  2. Cela vaut la peine de lire le courrier scanné (en cliquant sur l’image) : la RH du BHV devrait profiter des jours chômés pour travailler son orthographe ! On trouve quelques énormités…

  3. La république française a, une fois de plus, menti au peuple ! Qu’on ne nous dise plus qu’elle aime le peuple et qu’il est représenté au Parlement !

  4. La naïveté me prend… un dépôt de plainte saurait aboutir contre ca, non?

  5. Il est bien évident que le travail du dimanche est imposé pour nuire à notre religion et que les fériés catholiques seront détruits pour la même raison. Les gens qui essaient de gouverner, font tout pour détruire notre société. Ils y parviennent parfaitement et avant dix ans le mode de vie – Français et catholique- sera remplacé.

  6. L’appel au boycott est interdit en France : il est donc interdit d’appeler les catholiques à boycotter le BHV pour ses pratiques clairement discriminatoires envers ses employées catholiques.
    J’insiste donc en demandant aux lecteurs du SB de NE PAS APPELER À BOYCOTTER LE BHV.

  7. Voilà une responsable des ressources humaines qui serait recalée au certificat d’études : accord des participes, é ou er …

  8. Pour info, j’ai écris au secrétaire du PCD (parti de C. Boutin) et je vous mets ci-dessous notre échange… instructif au premier degré me semble-t-il.
    Le 20 août 2009 12:24, Marie a écrit :
    bonjour,
    Adhérent de l’ex FRS, j’ai écrit aux 2 députés que vous mentionnez afin d’avoir une explication sur la cohérence entre leur vote lors de la loi concernant le travail le dimanche, et la volonté affichée du PCD de mettre l’homme au coeur de ses préoccupations et non l’économie ; je n’ai obtenu à ce jour aucune réponse, ni de la part des députés, ni de la part du secrétariat du PCD que j’avais également sollicité.
    En conséquence de cause et en attendant des explications, je continue à faire savoir partout et le plus possible autour de moi, que l’action du PCD n’est absolument pas cohérente, aux vues de ce fait, avec le discour affiché.
    Cordialement,
    Marie
    De: Jean-Louis ICHARD
    Objet: Re: Re : Conférence du 16.09.09
    À: Marie
    Date: Samedi 22 Août 2009, 20h34
    — En date de : Sam 22.8.09, Jean-Louis ICHARD a écrit :
    A l’attention de Marie,
    Merci pour votre message.
    Voici quelques suggestions en réponse à vos questions :
    – A ma connaissance et sauf erreur de ma part, le député Hervé Mariton a voté contre le travail du dimanche.
    – La loi qui vient d’être votée n’a plus rien à voir avec le texte qui était initialement proposé.
    – Le texte qui a été voté régularise une situation qui existait depuis plus de dix ans déjà (exemple de la zone commerciale de Plan de Campagne dans les bouches du Rhône)
    – Le texte voté limite le travail à quelques zones tourristiques, qui travaillaient déjà le dimanche de toutes façons.
    – Finalement, aucun texte ne pourra interdire ou autoriser quoi que ce soit contre la volonté des personnes. Par conséquent, si nous ne voulons pas de travail le dimanche, le meilleur moyen c’est que vous et moi, ne consommions plus le dimanche : plus d’achat de pain, de croissants, de tabac, de boissons, de journaux, d’essence, de visites de musées, de sorties… N’écoutons plus, non plus, la radio ou la télé car cela oblige les journalistes concernés à travailler…
    Bref, aucune loi ne pourra règler ce problème. Seul notre comportement le fera.
    Par conséquent, plutôt que de dénoncer le PCD (ce qui n’engage personne à avoir un comportement cohérent selon votre vision des choses) encouragez plutôt vos amis et relations à être cohérents eux-mêmes, ce qui veut dire ne pas consommer le dimanche pour ne encourager le commerce ce jour là.
    Bien cordialement à vous,
    Jean-Louis Ichard
    — En date de : Ven 28.8.09, Marie a écrit :
    Monsieur, merci de votre message.
    Je suis très surpris par l’argument qui revient à 3 reprises selon lequel “Le texte qui a été voté régularise une situation qui existait depuis plus de dix ans déjà”, “Le texte voté limite le travail à quelques zones tourristiques, qui travaillaient déjà le dimanche de toutes façons” et “aucun texte ne pourra interdire ou autoriser quoi que ce soit contre la volonté des personnes”. C’est exactement le type d’arguments qui sont avancés dans les débats par les tenants des différentes lois portant atteinte à la dignité humaine dans notre pays (avortement, euthanasie, etc.) : “de toutes façons ça existe déjà alors autant légaliser” ! Avec ce genre de raisonnement, pourquoi ne pas légaliser la pédophilie et les violences faites aux femmes battues par leurs maris ??? Il me semble justement que la vocation du FRS / PCD est de lutter contre les lois iniques qui portent atteinte à la dignité humaine et à la vie familiale et sociale dans notre pays.
    Pour le reste, je suis d’accord avec vous ; à nous, en tant que consommateurs, de changer nos habitudes.
    Mais si je suis adhérent au FRS, c’est parce que je souhaite en plus jouer un rôle, via le FRS, au niveau du pouvoir législatif. Et pour le coup, j’estime avoir été très mal représenté par le PCD. Le faire savoir autour de moi est le “service minimum” de la vérité que je dois à ceux de mon entourage qui, étant contre cette loi, croyaient que le PCD l’était aussi.
    Bien cordialement,
    Marie

  9. C’est bien, créons nos entreprises pour travailler entre catholiques et laissons les pervers se bouffer entre eux, ils se rendront plus vite compte de leurs fautes.

  10. du bhv de l’UMP au BHV tout court, il y a comme une communauté d’esprit !

  11. Et voilà comment on va mettre les cathos au ban de la société.
    Les 1ers martyrs refusaient de sacrifier aux idoles.
    Les nouveaux martyrs refuseront dieu Argent le dimanche et seront licenciés.
    Tel sera notre gloire dans les Cieux !

  12. Avant cette loi les gens travaillaient déjà le samedi. Mon frère travaille le Samedi depuis le début.
    Cette lettre airait été intéressante si cela concernait le dimanche. Si au lieu du samedi 15 on aurait eu le dimanche 16, ça aurait été percutant car cela aurait montré clairement que la loi est un paravent. Là malheureusement, cela montre seulement qu’une situation qui existait déjà auparavant perdure.
    In Xto
    Yves

  13. S’il faut en boycotter certains ce sont surtout nos hommes politiques et ceux qui se disent cathos et ne le sont pas dans leurs actes…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services