Travail dominical : Sarkozy s’en mêle

Nicolas Sarkozy, a annoncé que l'ensemble de Paris pourrait être concerné par le futur assouplissement des règles sur le travail dominical. Cet assouplissement devrait passer par un élargissement des zones touristiques – qui bénéficient déjà d'une réglementation plus permissive -, le quartier d'affaires de la Défense, jugé zone touristique par le chef de l'Etat, ainsi que l'intégralité de Paris pourraient alors être concernés.

Faisant allusion aux députés UMP opposés au projet, il a assuré, aujourd'hui, que ce "problème va être réglé avant l'été".

7 réflexions au sujet de « Travail dominical : Sarkozy s’en mêle »

  1. direleu

    Voici la suite du discours du Président, elle sera lue ultérieurement : “La France est la première destination touristique au Monde. Les touristes étrangers aiment autant visiter La Défense que Arcachon, Ouessant, que Berg, Biaritz que Trifouilli les Oies, les villes que les campagnes, les châteaux que les usines, les boulangeries que les services de impots, les grands magazins que les petits artisans locaux… La France est riche de tout cela. Nous serions sans raison si nous ne profitions pas de nos richesses et si nous ne les ouvrions pas les dimanche, 24/24 et les jours fériers. Il en va de notre avenir.”

  2. MLD

    Argument du chef de l’Etat relevé dans le Figaro d’aujourd’hui:
    “Est-ce qu’il est normal que le dimanche, quand Mme Obama veut visiter les magasins parisiens avec ses filles, je doive passer un coup de fil pour les faire ouvrir ?” !!

  3. ALM

    Le quartier de la Défense zone touristique ? Il va faire travailler les banquiers et autres cadres sup le dimanche ? De toute manière, c’est le président bling bling qui veut faire plaisir aux miliardaires copains : Pinault, Arnault etc qui veulent que leurs boutiques de luxe soient ouvertes le dimanche. Les japonais dépenseraient 5000 € par jour en fringues, grolles etc ! Sarko n’a rien à f. des commerces alimentaires ou autres pour le “vulgum pecus”, d’ailleurs, nous avons les épiceries arabes et similaires le dimanche pour s’approvisionner dans les villes, c’est bien suffisant.
    Les franc-maçons , omniprésents, concilient Mammon et leur idéologie…avec la benédiction du président et de sa clique. Les “godillots” suivront : on leur donnera un os à ronger, puisque c’est devenu la manière de gouverner… République devenu bananière ?

Laisser un commentaire