Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Travail dominical : Gilles Bourdouleix n’était pas présent à l’Assemblée

Suite à mon post d'hier, voici quelques informations complémentaires reçues de l'attaché parlementaire :

"Les personnes qui connaissent Gilles Bourdouleix savent qu'il a toujours défendu ses convictions, au risque de déplaire à un grand nombre, que sa parole n'est pas du bla bla bla. Ce vote contraire aux positions et aux prises de positions publiques est du à une erreur administrative. Ce serait meconnaître Monsieur Bourdouleix que de penser qu'il puisse voter l'inverse de ce qu'il pense. Si Gilles Bourdouleix n'est pas sur la liste des Députes contestant l'enregistrement de leur vote, c'est parce qu'il ne l'a pas contesté dans la limite d'1h00 après le vote comme le prévoit le règlement, mais après et suite à une information reçue."

Un lecteur, qui a contacté directement le député, a appris qu'en fait Gilles Bourdouleix n'était pas présent à l'Assemblée nationale. Il n'a donc pas participé au vote et son absence a été récupérée par l'UMP, qui a détourné son vote ! D'une part c'est scandaleux de la part de l'UMP (Gilles Bourdouleix est député CNI membre du groupe UMP) mais, d'autre part, c'est tout aussi scandaleux de sécher le Parlement sur un sujet aussi important. D'autant plus qu'il risque de ne pas y avoir de 2e lecture.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec vous, c’est scandaleux, maintenant permettez moi une petite réflexion.
    Fidel et assidu lecteur du salon beige, j’aperçois une petite limite. Prenons le cas de Bourdouleix, premier post pour dire que ses actes sont en contradiction avec sa parole, les commentaires sont assez virulents à son égard, c’est un constat.
    Deuxième post pour expliquer qu’il n’etait pas present lors du vote, et que visiblement il y a eu un bug à l’assemblée, je pense que les commentaires vont de nouveau être assez acerbes à son égard.
    Imaginez un troisième post où l’on apprend que pendant le vote, il était à l’enterrement d’un proche, amis, fils…
    Je trouve que depuis quelque temps, les commentaires des lecteurs sont de plus en plus violents et virulents tant sur la forme et sur le fond, ce qui je dois l’avouer me désole un peu.
    Bien sur, il y a de quoi être révolté, mais le principe d’un blog c’est de réagir sur l’actualité à chaud, ce que font tres bien les posteurs, a nous de faire des commentaires qui poussent l’analyse et la reflexion
    Cordialement

  2. Non non non et re-non !!!
    Commbien est payé Bourdouleix pour faire son job de député ??? 5.500 € hors indemnités ! Il n’a donc aucune excuse pour justifier son absence lors d’un vote d’une importance capitale.
    J’ai fait grief à Marine Le Pen de ses absences répétées au Parlement Européen, ce n’est certainement pas pour approuver celles de Bourdouleix !
    Messieurs les députés, vous êtes suffisamment bien payés pour que vous puissiez vous permettre quelques petits sacrifices (à savoir siéger à l’assemblée). Si vous ne le faites pas par égard du contribuable, faites-le au moins pour votre dignité propre.
    Enfin, un petit mot à l’adresse de Lepineb.
    Les mots virulents (comme vous dites) témoignent du désarroi des Français. Bourdouleix n’est pas le seul à en faire les frais. Boutin, Le Pen et Villiers n’ont – me semble-t-il – pas été épargnés lorsqu’ils avaient commis des actes en contradiction avec les principes qu’ils édictaient. Je perçois que l’esprit de boutique continue de fonctionner à merveille. Il n’y a que les lepénistes qui s’offusquent des critiques contre Le Pen, les villiéristes des attaques qui frappent de Villiers, et les militants du CNIP des critiques contre Bourdouleix…
    La France se trouve dans un état lamentable. Et Sarközy – à défaut d’en être l’unique ou le principal responsable – a encore aggravé la situation depuis ces deux dernières années. Je ne parle pas de la conjoncture économique ; je parle de ses choix politiques qui sont absolument contestables. Le CNIP – en ayant soutenu Sarközy à la présidentielle – porte également (à l’instar des 53% de votants de mai 2007) la responsabilité des échecs et des errements, dont les Français font les frais.
    Enfin, une dernière petite question. Comment se fait-il que le vote de Bourdouleix ait été comptabilisé (et qui plus est, considéré comme un “oui”), alors qu’il était absent ? Aurait-on voté à sa place ? Aurait-il donné mandat à ses amis de voter à sa place ? Quel ami ??? Un ami de l’UMP qui vote “oui” ????? Ou un ami qui aurait voulu voter “non” et qui ne sait pas appuyer sur le bon bouton ???????
    J’aimerais bien qu’on arrête de se moquer de nous… Et que les politiques (que les contribuables arrosent de leur argent) tâchent de prendre à coeur leur activité. Si ça les gonfle d’être présents en séance, pas de problème ! Ils n’ont qu’à donner leur démission ; on trouvera toujours quelqu’un pour remplacer un député. Il y a toujours pléthore de prétendants qui se bousculent au portillon…

  3. Il est difficile de concilier l’analyse “réfléchie” et la réaction à chaud sur un forum.
    Cette histoire de collègue votant à la place du député… Est-ce un détournement de vote (connaissant l’opinion du député) ou simplement une erreur de bouton ?
    Allons, de la part d’un éminent collègue député de l’UMPCS, ce n’est qu’une erreur, n’est-ce pas ? une simple coïncidence ?
    Coïncidence: toujours fâcheuse!
    :-))

  4. Et le travail d’élu local? Il se peut qu’il ait eu une réunion importante, personnelle ou professionnelle…
    L’erreur est regrettable mais il a fait son mea culpae et ca lui servira de leçon.

  5. @Xtophe,
    ma remarque sur les critiques etaient d’ordre generale et mon ressenti sur les commentaires du Forum aussi. D’ailleurs, je ne connais pas plus que ça M.Bourdouleix et ne vote pas pour le CNIP
    Je suis tout à fait d’accord avec vous sur l’etat de la France et la responsabilite de nos dirigeants
    Cordialement

  6. à lepineb,
    je vous réitère volontiers et sans état d’âme le commentaire que j’ai adressé à “molo le vitriol” en réponse à son commentaire d’hier:
    à “molo le vitriol” :
    “être fort en gueule” pour défendre la foi ne me paraît pas du tout représenter la qualité requise, pour bien faire , il fallait impérativement être présent et voter contre sauf raison d’absence impérieuse ce que ce représentant ( de quoi ?) n’invoque pas.
    Quand nous serons contraints d’emmener nos enfants ou petits enfants à la messe de manière clandestine , vous aurez tout le temps de regretter de n’avoir pas un peu usé de “vitriol” en temps utile sur le net , vitriol au demeurant bien pacifique ici au le Salon beige, et de réaliser qu’il vous sera demandé compte dans l’au-delà de cette coupable omission car en l’occurrence il n’y a pas de plus légitime colère que celle qui consiste à dénoncer cette trahison non seulement de notre foi , mais de l’humanité toute entière.
    Par ailleurs ,sauf erreur de ma part ,les convictions cela n’est pas nécessairement fait pour s’asseoir dessus.
    Si les catholiques fidèles et raisonnables que nous devrions être avaient veillé à défendre celles-ci, nous n’en serions pas à une telle débâcle.
    Alors , de grâce si le combat vous effraye ou dérange auprès de vous quelque douce quiétude, ne découragez pas ceux à qui le modeste sacrifice de leur temps et le partage de leur force de conviction apparaîssent comme plus que justtifiés.
    ps: vous constatez de surcroît que tout fut mis en oeuvre même le détournement du vote de Monsieur Bourdouleix, par ses “amis” pour qu’il ny ait pas de deuxième lecture.
    Il s’agit donc bien d’une manoeuvre terroriste dans l’esprit et de voyous sans foi ni loi dans les faits.
    Dès lors, la guimauve et la poudre de perlinpinpin ne paraissent pas être les remèdes les plus appropriés en la circonstance.
    Merci pour votre attention.

  7. Il y avait 7 autres députés absents à ce vote important qui ont fait connaître leur position.
    Statistiquement il y aura toujours des erreurs sur 577 députés…

  8. ON souhaiterait juste savoir si l’absence de cet élu était motivée ou non? et savoir pourquoi et par qui son vote a été détourné? mais en démocrassie totalitaire rien ne m’étonne plus! après tout les électeurs désertent les urnes malgré un choix très large de candidats et donc rien ne change… en appeler au chaos est à mon sens irresponsable, ce sont encore les plus vulnérables qui en feront les frais, quant à la “voie électorale” qui dit ou veut faire croire que c’est une impasse?

  9. Monsieur le Député Maire présidait le conseil municipal de la Ville de Cholet.
    Il s’est excusé de l’AN. Son dircab n’a pas donné les consignes de vote. Le oui a été considéré comme acquis

  10. Ce qu’affirme ‘choletais’ (probablement diligenté par l’édile pour éteindre l’incendie) est totalement faux pour plusieurs raison :
    1 / Gilles Bourdouleix n’est quasiment jamais présent à l’assemblée, son absence n’a rien d’anormale, il y possède un des records absolu d’absentéisme…
    2/ Sur le prétexte du conseil municipal, Gilles Bourdouleix ne s’embarrasse pas de tels contraintes et n’a jamais hésité à modifier la planning des conseils municipaux pour que ceux-ci puissent coller à ses convenances, de plus le conseil n’avait pas du tout lieu au même moment, loin de là !, il pouvait donc sans problème assurer les deux séances s’il l’avait réellement souhaité…
    3/ Gilles Boudouleix a juré-craché que sous aucune forme, en aucune manière, le cumul de ses mandats ne l’empêcheraient jamais de faire correctement son travail, il a posé cette engagement pour assurer son élection comme député cumulard… or il s’avère de plus totalement inexistant comme député…
    4/ Gilles Bourdouleix n’hésite jamais pour des raison de vote godillot a revenir sur ses engagements pris et sur ses promesses comme il la fait de manière magistrale en se ‘vendant’ à la dernière seconde pour le vote sur la réforme de la constitution alors que c’était loin d’être anodin car la majorité était plus que juste et que sa voix pourtant engagée contre pouvaient faire pencher la balance… il est ainsi plus que probable que ce vote ‘oui’ pour le travail le dimanche, fait à l’insu de son plein gré l’arrange pour satisfaire des obligations qu’il devait envers son clan, bien qu’au détriment d’une sincère représentation citoyenne et l’exécution honnête de son mandat auprès de ses électeurs…
    5/ Gilles Bourdouleix, après que le mal eu été fait, ne c’est surtout pas exprimé fortement et clairement dans la presse nationale et les médias pour critiquer la manière d’agir de ses irrespectueux ‘amis’, alors que la presse n’attendaient que se genre de ‘scoop’ et que l’édile adore pourtant généralement l’exploiter pour satisfaire ses règlements de compte… Son silence connivent en dit long alors qu’il est reconnu pour être pourtant prompt à se plaindre pour tout et n’importe quoi et à monter vivement au créneau dès que quelqu’un ose le contester, cet inhabituel comportement passif tant à démontrer que l’arrangement de la fausse erreur de casting était probablement orchestrée, calculée, voulue et entendue…
    Le fait est simplement que Gilles Bourdouleix a bel et bien voté ‘pour’ le travail le dimanche et que rien ne pourrait nous amener à pouvoir croire que cet acte lui permettant d’assurer ses obligation de godillot n’était pas calculé et intentionnel et qu’il ne s’agit d’une mascarade pour se défendre de son incurie et de ses insuffisances auprès de ses électeurs encore cette fois outrageusement trompés…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services