Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Tranche d’histoire : Le Rosaire et le nucléaire au Japon

Reçu ce matin :

Rh "Lors de l'explosion [à Hiroshima], un groupe de jésuites missionnaires allemands, fervents adeptes de la prière du Rosaire, furent ainsi épargnés de toute contamination radioactive et de toute destruction alors que leur maison était à 100 mètres du centre de l'explosion (ground zero). La maison typiquement japonaise dans laquelle ils se trouvaient, fut elle aussi épargnée.

Ils moururent bien des années plus tard (le Père Hubert Schiffer  vécut jusqu'à l'âge de 63 ans, il était âgé de 30 ans au moment de l'explosion le 6 août 1945).

Bien sûr, quand on essaya de savoir, scientifiquement, comment ils s'en étaient sortis si bien portants, qu'on ne trouva pas pourquoi, et qu'ils expliquèrent que c'était grâce à leur prière quotidienne du Rosaire, les scientifiques ne les croyèrent pas. Le Père Schiffer dira plus tard : "Ils n'ont toujours rien compris."

 

Ils vécurent longtemps, sans perte d'audition ou de vue quelconque dûes aux radiations à long terme, ou de maladies inhérentes à l'explosion. "Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison. Plus de 55 ans plus tard, les scientifiques sont absolument incapables de fournir une explication plausible". 

 

Les Jésuites expliquent, à juste titre, avoir reçu une sorte de "bouclier de protection" de la Sainte Vierge contre les rayonnements et leurs effets sur le court et long terme. Le même cas se produira à Nagasaki, avec le couvent franciscain de Saint Maximilien Kolbe, où les frères priaient là aussi quotidiennement le Rosaire. Ce qui correspond exactement aux paroles de la Vierge Marie à Saint Dominique et Alain de la Roche "Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas", ou encore "Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités"."

Oremus.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

18 commentaires

  1. Je ne connaissais pas cette histoire.
    Où sont ces maisons sur les photos d’Hiroshima et Nagasaki après l’explosion? Car je ne me rappelle pas en avoir vu une debout. Mais je ne demande qu’à me tromper car j’ai une grande dévotion envers la Vierge Marie.
    Si cette histoire est avérée je suis surpris de ne pas en avoir entendu parler plus tôt. Et qu’un signe miraculeux n’ait pas été reconnu par l’église catholique.

  2. Dix-sept mille mercis ( 17 mars oblige ! ) pour cette information absolument inédite !
    A “brûle-mel” , d’après les dernières infos accessibles ici ou là, le seul miracle qui pourrait éviter aujourd’hui la catastrophe nucléaire qui semble inéluctable d’ici 24 h ou 48 h au mieux, serait l’arrivée soudaine d’un froid sibérien sur Fukushima ! …
    Un peu comme la neige qui est tombée un 5 aout 366 sur la colline de Rome où a été bâtie la basilique sainte-Marie-Majeure !…
    http://www.magnificat.ca/cal/fran/08-05.htm

  3. Magnifique histoire. Merci (p.s. je préfèrerais “crurent” à “croyèrent”)

  4. Cette histoire de bouclier de protection me rappelle ce que j’avais entendu étant enfant (les détails ne sont donc pas très frais dans ma mémoire !).
    Une personne seule était en voiture ; elle fait une embardée et sort de la route en se dirigeant tout droit vers un obstacle quelconque à vive allure.
    Le conducteur (la conductrice ?), alors, spontanément, s’en remets à la Vierge. Aussitôt, un être se trouve à son côté, lui sourit en lui disant de ne pas s’inquiéter, et le conducteur se retrouve enveloppé d’une bulle de protection.
    La voiture a été complètement pulvérisée, mais pas une seule égratinure pour le chauffeur.
    Aux secouristes stupéfaits, il répondit : “J’ai été protégé par mon ange gardien.”

  5. ” les scientifiques ne les croyèrent pas”
    A corriger ?
    Roselyne Canivet

  6. Il est toujours jubilatoire d’entendre que les médecins ne comprennent pas telle rémission d’une maladie qui devait être mortelle,telle survie d’un bébé qui ne pouvait pas vivre, telle disparition d’une maladie orpheline qu’on ne sait pas guérir…surtout lorsque l’on sait que derrière tous ces phénomènes “incompréhensibles” il y des chaînes de prière, des chapelets et des pélerinages…
    Et ce ne sont là que quelques uns des exemples que je connais personnellement…
    JUBILATOIRE!!!
    Deo gratias

  7. bonjour,
    auriez-vous un lien pour avoir plus de renseignement sur ces histoires ?
    merci

  8. C’est extraordinaire !
    Mais quelle est la source de cette info ?
    lm

  9. On trouve aussi cette histoire en vidéo (et en anlais) sur http://www.gloria.tv/?media=138352

  10. Prodigieuse histoire, que je ne connaissais pas! En googlant un peu, on trouve plus d’information (en anglais) :
    – page wiki : http://en.wikipedia.org/wiki/Hubert_Schiffer
    – descriptions du miracle : http://www.pdtsigns.com/hirosh.html
    – une petite vidéo sur youtube: http://www.youtube.com/watch?v=LIo_eWk6fjk

  11. Photo et quelques explications (maison des jésuites à 800 mètres) :
    http://fotosmilagrosasbrasil.blogspot.com/2009/10/pe-hubert-shiffer-um-milagre-na-2.html

  12. Pour ceux qui en ont la liberté, à défaut de pouvoir être présent aux pieds de Notre Dame de Nagasaki ou de Notre Dame d’Akita, vous pouvez vous rendre à la grotte de Lourdes en un clic :
    http://fr.lourdes-france.org/tv-lourdes/

  13. Pas à 100 mètres… mais à plus d’un kilomètre. Ce qui laisse d’ailleurs le mystère intact, si l’histoire est vraie.
    Le problème est que tous les textes sur cette histoire sont copiés et brodés et rebrodés sur celui du P. Ruge (ici par exemple: http://www.christian-miracles.com/arosarymiracle.htm).
    Et donc tous se terminent par le “miracle” de Nagasaki. Mais le couvent fondé par le P. Kolbe se trouvait à l’extérieur de la ville, derrière la crête d’une colline, et cette crête le protégea. On peut certes dire que c’est la providence divine qui lui fit installer le couvent à cet endroit, mais ce n’est qu’un miracle indirect…

  14. Il y a eu aussi à Nagazaki un couvent de religieuses d’origine Françaises très proche de ground zero qui a été miraculeusement épargné totalement. La nièce de ma belle mère y était et a vécu normallement jusqu’à un bel âge !

  15. Le lien
    J’ai malencontreusement inclus la parenthèse et le point…
    http://www.christian-miracles.com/arosarymiracle.htm

  16. J’avais déjà lu cette histoire dans un magazine charismatique. Mais on m’a dit qu’il y avait aussi à côté des personnes d’une autre religion qui avaient reçu la même protection. Cependant, ne limitons pas nous-mêmes la miséricorde de Marie, qui aurait pu les protéger elles aussi pour une raison que nous ne connaissons pas.

  17. nous disposons de boucliers que nous n’utilisons pas par refus, moquerie ou ignorance.
    Tant pis pour nous, hélas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services