Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum

Traité de Lisbonne : « Décidément, on se fout de nous »

Etienne Chouard qui eut un rôle si important dans la campagne du non en 2005, pique une ire :

"Ce viol est rendu possible sans déclencher de révolte grâce à la
complicité active des soi-disant "sentinelles du peuple": les
journalistes
, censés surveiller et dénoncer les abus de pouvoir, ne
remplissent pas leur mission, pourtant vitale pour la démocratie, et
dissimulent un coup d’Etat sous la chape de plomb d’un silence
coupable" (suite).

Lahire

Partager cet article

3 commentaires

  1. La V° republique a commencé avec une forfaiture, elle se terminera de même.

  2. Non à ce coup d’Etat !
    A part prier pour Ste Jeanne d’Arc, je me pose qd meme une question :
    que peut-on faire pour libérer la France ?
    Si vous avez des idées concrètes ça m’intéresse…

  3. Pas seulement la complicité des médias : surtout la passivité des Français, leur esprit mouton, on pense au mot de De Gaulle sur les veaux !

Publier une réponse