Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Traité de Lisbonne : réaction de Patrick Louis

Extrait de son communiqué :

"Vous ne l’avez pas voulu au menu, vous l’aurez à la Carte (…)
Comme le déclare le premier ministre
luxembourgeois, «La substance du traité Constitutionnel a été préservée
(..) bien entendu, il y aura des transferts de souveraineté. Mais
serais-je intelligent d’attirer l’attention du public sur ce fait ? » (…)
Tout ce que les Français ont rejeté en 2005 y est :
la supériorité absolue du droit européen sur la Constitution
française
(Déclaration N°29) qui permettra, par exemple, à la Directive
Bolkestein de s’imposer ;
la personnalité juridique de l’Union qui permettra à la Commission de
se substituer aux Etats sur la scène internationale (article 54) ;
le Ministre des Affaires étrangères avec un autre nom (article 25 et suivants),
une conception dogmatique de la concurrence sans contrepoids,
plus de limitation géographique et civilisationnelle, (à l’inverse du
traité de Nice qui fixait la liste des pays pouvant devenir membres de
l’UE), laissant ouverte la porte à la Turquie,
– le plus important transfert de compétences de toute l’histoire de la
construction européenne (68 nouvelles matières seront décidées à la
majorité qualifiée)
une charte qui arme les juges de Luxembourg pour dévoyer sans appel
les droits et libertés proclamés par la Constitution française (article
6)


Ce « mini traité » compte en réalité 3000 pages,  qui ne sont d’ailleurs pas disponibles".

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Nous vivons, avec l’Europe, dans un système totalitaire.

  2. Du moins savions-nous à quoi nous attendre en 2005. Apparemment, la situation à empiré depuis.
    Je ne regrette pas mon “oui” d’alors. Ce que je regrette, c’est que Nicolas Sarkozy ne tienne pas sa parole de ne pas faire un nouveau traité constitutionnel. Celui-ci n’a rien d’un “mini traité”, c’est un coup de poignard dans le dos de tous les citoyens de la part des bureaucrates bruxellois.
    Nous n’avons décidément pouvoir sur rien.

  3. Pour ma part j’avais voté “non” ! J’attendais de voir et j’ai vu : Sarkozy a bien balladé les français (je me méfiais mais malheureusement avais raison …)! Non seulement il est omnipotent en France mais veut se faire bien voir du reste de l’Europe faisant fi de l’opinion de ceux qui l’ont élu ! Bravo Sarko ! Nous nous doutions que vos actes ne suivraient pas vos paroles et vous nous donnez raison ! Aimez-vous la France et les Français autant que vous voulez bien le dire ? Permettez-nous d’en douter une fois encore … au moins permettez-nous cela ! Car c’est vrai : décidément, nous n’avons plus pouvoir sur rien comme le dit si bien Quentin !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!