Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Société

Toutes les subventions des mosquées annulées

Jpiip La jurisprudence peut intervenir :

au nom de la laïcité, le conseil administratif de Rennes a jugé illégales les subventions accordées en 2006 par le conseil général du Morbihan pour l'édification d'une statue du pape Jean-Paul II à Ploërmel qui fut dégradée en 2008 par la Fédération anarchiste.

Combien de laïcs vont-ils suivre le même chemin et faire condamner toutes les subventions même masquées qui aident les mosquées, avec ou sans minaret, à sortir de terre?

Il y a du travail à faire plus que des "ras le bol" à maugréer…

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. quand j’ai lu votre titre, je n’y ai pas cru

  2. “Combien de laïcs”? Les cathos sont fauchés.
    Et “combien de clercs” tels les premiers évangélisateurs de la France vont “s’attaquer” aux idolâtres et abattre les lieux de cultes des païens?

  3. On s’associe ?
    Je suis pret.
    Je vous autorise a communiquer mon adresse email, entendriez-vous parler d’une telle idée d’association.

  4. S’il est vrai que les charges relatives aux lieux de culte doivent rester à la charge des fidèles, en revanche l’édification d’un statue ornant une place publique peut représenter une personnalité religieuse, voire une sujet religieux.
    Quoique ‘Etat n’ait pas de mission d’enseignement d’une religion (Dignitatis humane), il peut en confesser une, a fortiori peut-il choisir pour l’espace public un élément de décoration à sujet religieux.

  5. @ alain,
    je suis prête également.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services