Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi

Toutes les religions sont égales : faux, idiot, blasphématoire

Du P. Pedro Trevijano sur Infocatholica (traduction Le Salon Beige) :

"Dans un passage très connu de l’évangile de St Mathieu (16, 13-20), lorsque Jésus demande aux apôtres « qui suis-je pour les gens ? », et « pour vous, qui suis-je ? », Pierre lui répond « tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant » ; à cela Jésus répond donc « tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l’Enfer ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clés du Royaume des cieux ; ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. » Il fonde ainsi son Eglise sur un Pape, des apôtres et leurs successeurs, pour nous donner un signe distinctif reconnaissant cette unique Eglise et pas les autres.

Certes l’étude des autres religions peut nous conduire à la connaissance de grands trésors spirituels, vu que la part de vérité dans chacune de ces religions provient d’une manière ou d’une autre de Dieu. Elles attirent un grand nombre de gens, d’autant plus si nous considérons le relativisme proclamant haut et fort que non seulement toutes les religions sont égales, mais que c’est la seule position pacifique, tolérante et démocratique possible. A l’opposé nous catholiques, qui affirmons que l’Eglise Catholique fondée par Jésus Christ est le recueil officiel et unique de la Révélation divine, nous ne sommes ni plus ni moins que des fondamentalistes fanatiques.

Mais néanmoins la croyance que toutes les religions sont égales est fausse, idiote et blasphématrice, même si ce derniercomportement est peu conscient.

Fausse : Je vais poser une série de questions : Dieu existe-t-il ? Dieu est-il Créateur, oui ou non ? Jésus Christ est vrai Dieu et vrai Homme, oui ou non ? Dieu a-t-il parlé aux hommes à travers son Fils, Jésus Christ, oui ou non ? La Vierge fut-elle réellement vierge, oui ou non ? Jésus donna-t-il aux apôtres et à ses successeurs, les prêtres, le pouvoir de pardonner les péchés, oui ou non ? Jésus Christ est-il ressuscité, oui ou non ? Est-il réellement présent dans l’Eucharistie, oui ou non ? La vie humaine a-t-elle un sens, oui ou non ? La vie humaine et son sens ont-ils un lien avec l’amour, oui ou non ? Y a-t-il une Vérité objective, oui ou non ? La Loi Naturelle existe-t-elle, oui ou non ? Peut-on, au nom de la religion, tuer les non croyants et offrir des sacrifices humains, oui ou non ? Y a-t-il quelque chose après la mort, oui ou non ? La Résurrection existe-t-elle, oui ou non ? Le ciel, le purgatoire, et l’enfer, existent-ils, oui ou non ? Comme on peut l’imaginer, il serait possible de remplir des pages et des pages avec des questions de ce genre et il va de soi que répondre oui ou non à ces questions ne revient pas au même.

Idiote. Certes Jésus Christ s’est fait homme pour nous racheter, Il est mort sur la Croix pour nous sauver et nous ouvrir les portes du Ciel, endurant pour cela des souffrances terribles, mais il en résulte que sa Parole est de même valeur que celle de n’importe quel gourou ou grand manitou indien ou autre charlatan occidental ou oriental qui fonde une religion ; cette position ne vous semble-t-elle pas idiote? S’il en est ainsi, ne trouvez-vous pas que le jeu n’en valait pas la chandelle ? Ce qui est sûr c’est que quelqu’un est idiot, ou bien Jésus ou bien ceux qui mettent n’importe quel grand manitou à sa hauteur. Comme je ne crois pas que Jésus Christ soit idiot, les idiots sont les autres, ceux qui pensent que toutes les religions et croyances se valent.

Blasphématoire. Comme je l’ai démontré plus haut, on ne peut pas mettre au même niveau Jésus Christ, vrai Dieu et vrai Homme, et un gourou. De plus la Sainte Ecriture nous dit : « il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui tout vient et pour qui sommes fait, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui tout existe et par qui nous sommes. » (1Cor, 8,6) Jésus Christ est le Seigneur, ainsi « il vient chez Lui, et les siens ne l’ont pas reçu », « mais à ceux qui l’ont reçu, Il leur donna le pouvoir de devenir enfants de Dieu. » (Jn, 1, 11-12) En conséquence, quel est votre, mon choix ? Dans la réponse, peut être en jeu le salut éternel.

Souvenons-nous, cependant, que le salut est ouvert à tous les hommes, et donc ce qui compte c’est de ne jamais nous détacher coupablement de Dieu et son offre de pardon."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services