Toutes les composantes ecclésiales doivent annoncer l'Evangile

Aujourd'hui a été rendu public le Message de Benoît XVI pour la Journée mondiale missionnaire (21 octobre: Appelez à faire de la Parole une vérité resplendissante), dont voici quelques passages (l'inégralité n'est disponible qu'en italien):

Cette année, la Journée mondiale missionnaire a une signification particulière, car c'est "le cinquantième anniversaire du décret conciliaire Ad Gentes, l'ouverture du Synode sur la nouvelle évangélisation. Ceci concourt à réaffirmer la volonté de l'Eglise à mieux s'engager dans la mission pour que l'Evangile atteigne les confins du globe". […] Nous avons donc besoin d'un nouvel élan apostolique pour témoigner de l'Evangile à l'instar des premières petites communautés chrétiennes qui, sans défense, furent capables de le diffuser dans tout le monde connu à l'époque".

La mission de prêcher l'Evangile,

"doit comprendre toutes les activités des Eglises particulières… Le Concile l'a dit clairement, et le Magistère l'a depuis rappelé avec force. Il faut donc adapter constamment le mode de vie, les projets pastoraux et les structures diocésaines aux besoins de l'Eglise dans un monde en mutation… Toutes les composantes ecclésiales doivent être fortement impliquées pour répondre au mandat du Seigneur de prêcher afin que le Christ soit annoncé partout. […] A l'aide économique doit s'ajouter une participation concrète à l'évangélisation… […]

"Un des obstacles à cette relance de l'évangélisation est la crise de la foi qui, au-delà de l'Europe touche une humanité qui a pourtant faim et soif de Dieu, et à laquelle il faut apporter l'eau vive et le pain de vie… C'est pourquoi il faut raviver la joie de transmettre la foi dans…des pays de vieille tradition chrétienne en perte de référence à Dieu… Le soin d'évangéliser ne doit jamais être marginal dans la vie ecclésiale et personnelle. Tout chrétien doit être conscient d'être le destiné à cette mission évangélique".