Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Tout pour la France ? Rien pour les partis

Le député Jacques Bompard se félicite ironiquement que Nicolas Sarkozy adhère désormais à ses thématiques, alors que, à l'Assemblée, son parti ne votait pas les propositions du député de la Ligue du Sud. Reprenant le slogan de Nicolas Sarkozy, il ajoute qu'il faut servir la France avant de servir son parti :

Unknown-6"[…] L’évidence de la priorité de la question identitaire est désormais partagée par Nicolas Sarkozy : il rejoint donc les interventions bien solitaires que je fis à l’assemblée concernant le moratoire sur les mosquées, concernant le lien immigration-terrorisme, concernant la guerre des communautés en place sur notre sol. Espérons que cette conviction ne soit pas simplement un signal électoral. […] Alors que mes remarques en commission des lois provoquèrent l’ire d’une frange progressiste de l’UMP, Nicolas Sarkozy en arrive à l’évidence de l’expulsion des étrangers constituants une menace. La « réduction drastique » du nombre d’étrangers est sans doute un premier pas vers la seule solution viable : la réémigration. Du moins, espère-t-on ce sous-entendu ! Autorité et identité sont les racines de nombre de mes discours à la tribune. Il est à espérer que nous en partagions la même interprétation. Je lui enverrai ma proposition de lutte contre le Grand Remplacement afin que cette promesse ne soit pas sans lendemain. […] J’espère que ce nouveau candidat évitera l’écueil classique des personnalités politiques : un communicant habile qui laisse notre pays s’effondrer. Tout pour la France est un slogan adéquat, rien pour les partis est la seule solution pour y parvenir."

Dans le même ordre d'idées, le groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés de la Région Auvergne-Rhône-Alpes souligne les incohérences de Laurent Wauquiez, qui vient d’être désigné Président par interim des Républicains. Ce rôle s’ajoute à son mandat de député et de Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes :

"Pendant ces derniers mois, Laurent Wauquiez n’a eu de cesse de jurer aux auvergnats et aux rhônalpins qu’ils étaient sa prioritéQuelques mois seulement après son élection, Laurent Wauquiez préfère retourner à la tambouille politicienne parisienne, visiblement peu passionné par les défis auxquels doit faire face la Région Auvergne-Rhône-Alpes. […] Mais Laurent Wauquiez préfère dédier la majorité de son temps à préparer le come back d’un ancien Président de la République désavoué. La réalité, c’est que la deuxième Région de France sera gérée par mail depuis Paris, par un Président de Région à temps partiel. C’est un formidable pied de nez pour les auvergnats et les rhônalpins."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services