Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Tous les cardinaux devront prêter publiquement allégeance au nouveau Pape

Benoît XVI a apporté plusieurs
modifications à l’"Ordo Rituum pro Ministerii Petrini initio Romae
Episcopi
", lors d'une audience accordée à Mgr Marini le 18 février
dernier. Mgr Guido Marini, Maître des célébrations liturgiques pontificales, explique :

"Comme il est dit au n. 2 du 
préambule de ce même Ordo, il s’agit du Rituel  qui «présente les
célébrations prévues à divers moments et dans des lieux liés au siège
épiscopal à Rome, en référence avec le soin pastoral de son Evêque pour
tout le troupeau du Seigneur
»
. Il s’agit, en d’autres termes, du livre
qui contient les textes liturgiques utilisés au cours des célébrations
présidées par le nouveau Souverain Pontife
, à partir du moment de la
solennelle annonce de l’élection jusqu’à la visite à la basilique
Sainte-Marie-Majeure. L’Ordo fut approuvé par Benoît XVI, dans  un
Décret Ex audientia Summi Pontificis, le 20 avril 2005, le jour qui
suivit  son élection comme Souverain Pontife. Je dois dire qu’à cette
époque le Bureau des célébrations a accompli, avec compétence, un grand
travail d’étude pour la préparation et la rédaction de l’Ordo.

I[…] Comme je l’ai déjà mentionné, aussi bien lors de  la célébration du
début du ministère de l’Evêque de Rome, que lors de la célébration de
l’intronisation sur la chaire de Rome à Saint-Jean-de-Latran, les rites
typiques seront placés avant et en-dehors de la Messe et non plus au
sein de celle-ci
. Ensuite, en ce qui concerne la célébration du début du
ministère de l’Evêque de Rome, l’acte d’«obédience» sera accompli par
tous les cardinaux présents
à la concélébration. De cette manière, ce
geste qui est effectué immédiatement après l’élection, dans la chapelle
Sixitine, par les cardinaux électeurs, recommence à avoir une dimension
également publique et reste ouvert à tous les membres du collège
cardinalice, en assumant dans le même temps un caractère de catholicité.
Il ne s’agit pas d’une nouveauté, dans la mesure où tous se rappellent
bien, au début du pontificat de Jean-Paul II, de l’acte d’obédience
accompli par tous les cardinaux alors présents à la concélébration.
Parmi ces derniers, on peut se rappeler des photographies, désormais
très célèbres et émouvantes, représentant le baiser du Pape Wojtyła à
celui qui était alors le cardinal Joseph Ratzinger et au cardinal Stefan
Wyszyński. […]"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services