Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Religions : L'Islam

Terre musulmane : Noël anti-chrétien

Michel annonçait encore des persécutions de chrétiens en Irak trois jours avant Noël. La trêve n'aura pas eu lieu :

"Un Noël de terreur cette année pour les d’. Nous rapportions le 24 décembre deux attentats à la bombe dans des églises à Mossoul (lire). Hier, à Bartala, à 40 kilomètre de Mossoul, des militants musulmans  ont accusé les
d’avoir profané un poster du petit fils de Mahomet, et les ont attaqué
à la sortie de la messe de Minuit,  blessant plusieurs personnes (lire en anglais).
  Quant aux -qui eux préparent la célébration de l’Achoura - ils ont eux-même été pris pour cible jeudi dans un sanglant à la bombe qui a fait 23 morts (lire).
Mais aujourd’hui, ce sont deux nouveaux attentats anti-….".

La situation en Arabie Saoudite n'est pas plus enviable :

"Nous sommes tolérés, mais pas populaires ici". L'évêque Paul Hinder, plus haut responsable de l'Église catholique dans la péninsule arabique, est à la tête d'une communauté de deux millions de chrétiens mais il sait qu'il doit rester discret dans cette terre d'islam.

Basé à Abou Dhabi, le prélat d'origine suisse
a la charge de cinq autres pays dont l'Arabie saoudite, où l'islam est
la seule religion autorisée, les manifestations d'appartenance à une
autre foi étant interdites. La plupart de ses ouailles dans la région
doivent prier en secret et n'ont pas le droit d'arborer de symboles
religieux.

"Les gens ici savent qui je suis, même si je ne porte
jamais de croix quand je sors", a expliqué à l'Associated Press le
vicaire apostolique d'Arabie. En public, il porte l'habit des capucins,
une robe blanche à capuche qui ne se démarque pas trop des vêtements
des musulmans de la région. Mais il n'arbore pas de croix autour du
cou, ni la ceinture à trois noeuds caractéristique de son ordre
(…)

Jeudi soir, l'évêque a célébré une messe de minuit pour plusieurs
milliers de fidèles en la cathédrale Saint-Joseph à Abou Dhabi, située
dans une enclave chrétienne où se trouvent aussi des églises d'autres
confessions. Les crucifix, chapelets et icônes sont autorisés à
l'intérieur de l'enclave mais les bâtiments ne présentent aucun des
signes distinctifs d'une église
(…)

La plus grande communauté chrétienne de la région -1,4 million de
personnes- vit en Arabie saoudite, où se trouvent les lieux les plus
saints de l'islam (la Mecque et Médine). Mgr Hinder se rend dans ce
pays plusieurs fois par an, mais seulement à titre privé et non en tant
qu'évêque. Les bibles, crucifix et tous les symboles religieux non
musulmans sont confisqués à la frontière.
Les discrets services
religieux qui sont malgré tout célébrés ne peuvent être conduits par
des prêtres, si bien que les catholiques ne peuvent assister à une
messe ou confesser leurs péchés".

Non, ne les oublions pas… aidons-les comme cette œuvre.

Partager cet article

1 commentaire

  1. « terre musulmane »…

Publier une réponse