Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Terminales : la carotte plus que le bâton

A ses grands élèves de 18 ans, ce lycée offre des places de cinéma s’ils daignent venir en cours. Une belle perte des valeurs : les gratifications ne doivent pas récompenser des attitudes normales et conformes au devoir d’état, mais des actes exceptionnels ou des efforts importants. Et si ce système fonctionne, il prouve qu’à 18 ans, ces jeunes adultes fonctionnent sur le même mode que des enfants et participerait à signer l’échec d’une éducation qui ne peut être nationale et qui dégoute à ce point ceux-là même qu’elle est sensée former.
Ne peut-on tout simplement considérer ces adultes pour ce qu’ils sont et exiger d’eux à quelques mois de l’entrée dans la vie dite "active" de prendre leurs responsabilités et d’assumer leurs devoirs d’état?
L’école de la vraie vie en somme. A 18 ans, il serait grand temps…

Lahire

Partager cet article

2 commentaires

  1. Cette méthode étant déjà appliquée fréquemment dans la fonction publique (“primes de présence” à la Poste pour les employés qui ne prennent jamais de congés maladie par ex.), il était normal qu’elle finisse par apparaître à l’Education Nationale.

  2. Vous avez dit 18 ans? N’est-ce pas l’age de voter??????

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services