Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis / Pro-vie

Tentatives pro-vie au Dakota du Nord et dans l’Ohio

Bonnes nouvelles d'Outre-Atlantique rapportées par Jeanne Smits :

D "Vendredi dernier, c'est à une forte majorité de 68 contre 25 que la Chambre des représentants du Dakota du Nord a voté une loi affirmant le respect de tout être humain à n'importe quel stade de son développement en tant que personne, et garantit ce respect par un droit de protection de la part de l'Etat. Cette première lecture sera suivie, espèrent ses partisans qui affirment œuvrer « pour la protection des femmes et des enfants » d'une adoption par le Sénat de cet Etat américain qui deviendrait ainsi le plus protecteur de l'enfant à naître, dès la conception. […] l'adoption définitive de la loi devrait aboutir à la fermeture définitive de la seule clinique d'avortement qui fonctionne encore dans l'Etat […]. Le Sénat devrait se prononcer le 10 mars ; le gouverneur Jack Dalrymple n'a pas indiqué s'il entend signer la loi, étape nécessaire à son entrée en vigueur.

O Dans l'Ohio, 40 des 99 membres de la Chambre des représentants ont cosigné une proposition de loi de Lynn Watchman visant à interdire tout avortement dès lors que le battement de cœur fœtal est perceptible (dès le début de la 4e semaine à compter de la conception), au nom de la protection de la vie innocente et des enfants à naître. Contrairement à ce qui s'est passé dans le Dakota du Nord, Ohio Right to Life, également membre de l'importante fédération américaine Right to Life, a choisi de ne pas soutenir la proposition, sans s'y opposer activement toutefois. «Nous sommes pour l'interdiction de l'avortement depuis la conception : nous pensons simplement que ce n'est pas le bon moment. Nous n'avons pas le soutien de la Cour» (suprême), a déclaré Stéphanie Kridder, directeur juridique d'Ohio Right to Life. Son directeur exécutif, Michael Gondakis, est du même avis, étant donné que la Cour suprême a déjà admis que des Etats mettent en place des limitations sur l'avortement de fœtus viables, mais jamais sur des fœtus non viables, et que les deux nouvelles nominations de juges par Obama n'allait pas arranger la situation. «Nous ne voulons en aucun cas que les Cours réaffirment Roe (versus Wade) par une décision visant l'Ohio», a-t-il déclaré.

Il soutient en revanche d'autres textes qui interdiraient l'avortement de fœtus de plus de 20 semaines jugés viables et qui rendraient plus difficile l'accès à l'« IVG » par les mineurs dans consentement parental. «Nous avons besoin de nous concentrer sur les lois qui permettent de sauver des vies aujourd'hui et maintenant. Nous pouvons frapper sur la table et nous plaindre, mais nous devons travailler avec ce que nous avons.»"

Partager cet article

1 commentaire

  1. Enfin une bonne nouvelle.
    Deo gratias !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services