Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Témoignage sur les groupes de “casseurs” du 26 soir aux Invalides

Reçu d'une lectrice :

"Venue à la manifestation de façon autonome, j'étais juste devant le grand écran à droite du podium. Après la dispersion, j'ai voulu rester avec les "veilleurs", dont un groupe assez important s'installait à quelques mètres de l'écran en question, sur la pelouse. J'ai vu, de mes yeux, arriver plusieurs groupes absolument distincts de la manif, en provenance de la rue de Grenelle où étaient stationnés des cars de police et où les CRS attendaient arme et bouclier au pied. J'ai vu les CRS les laisser passer. Une fois ces jeunes (cranes rasés, blousons ou sweets à cagoules, souvent équipés de bouteilles ou de pétards) entrés sur l'esplanade, les CRS se sont avancés. Ils ont stationné un moment devant le groupe de veilleurs, tournés vers nous, donnant l'impression de vouloir nous déloger. Puis un ordre les a envoyés vers le fond de l'esplanade (côté ministère des affaires étrangères et assemblée nationale) où les cris et les fumigènes devenaient plus nets. Après un moment (30mn environ), les CRS ont contourné l'esplanade et sont arrivés dans notre dos. Nous chantions, écoutions des textes, méditions en silence. Ils nous ont chargés et gazés. Je n'ai pas résisté aux gaz plus de 5 minutes, l'ashme dont je souffre périodiquement me rendant très sensible à cette saleté (j'ai d'ailleurs été malade la nuit suivante et, deux jours après, j'ai encore mal à la gorge et les sinus en feu).

Il est absolument évident que ces groupes étaient des provocateurs envoyés par le pouvoir en place ou, a minima, des extrémistes, entrainant peut-être dans leur sillage quelques jeunes de la manif un peu inconscients, mais il est certain qu'il était archi simple de les bloquer à la jonction de la rue de Grenelle et de l'esplanade, jonction qui forme un goulot d'étranglement très facile à verouiller, et que cela n'a pas été fait, volontairement. Je peux en témoigner de façon absolue.

 Voilà. C'est la seconde fois que je me fais gazer, la première en bas de Champs, en mars, ayant été prise en tenaille entre deux cordons de CRS alors même que l'un d'eux venait de me dire que les Champs étaient de nouveau autorisés et que les 3 stations de l'avenue allaient être rouvertes…

Si je suis très fortement attachée aux valeurs que nous défendons, je ne suis pas une extrémiste et je tiens à la santé dont j'ai besoin pour remplir mes devoirs d'état. Je n'ai jamais cherché volontairement l'affrontement. Mais après ces deux expériences plus que pénibles, je considère que nous sommes dans une dictature avérée et je vais m'engager davantage si je le puis.

Vous pouvez faire de ce mail l'usage que vous voudrez. Je n'ai pas peur. Je ne mettrai jamais mon drapeau dans ma poche et je ne cèderai rien. Jamais".

Partager cet article

12 commentaires

  1. Je me permets de confirmer: Arrivé par le premier car du matin au départ du cortège porte Dauphine, j’y étais avant le début de la marche; or, une fois la place bondée et concentrée sur les hauts-parleurs, juste avant la fermeture des accès routiers (12h45), j’ai vu deux “camionnettes” de police pleines de ce même genre de jeunes, et qui n’avaient pas l’air d’avoir été arrêtés, mais bien de s’échauffer l’esprit en nous regardant tous. Les véhicules essayaient de filer rapidement, mais la foule les ralentissant sans s’en rendre compte m’a permis de bien les distinguer. Inutile de se demander leur destination! Prêt à en témoigner de même!…

  2. Il faut mener une grande enquête et publier un livre qui témoignera pour les siècles à venir des manipulations du pouvoir socialiste. Les écrits restent. Ce grand livre témoignera pour la postérité et éclairera les combattants de l’avenir.

  3. Mais si les CRS laissent passer ces casseurs/flics en civil c’est qu’ils ont eu des ordres de laisser passer telle ou telle personne. Donc y-a-t-il sur le salon beige un gendarme ou un policier qui peut nous certifier qu’il arrive parfois qu’ils reçoivent l’ordre de laisser passer certains individus qui s’avèrent être des flics en civils qui viennent jouer les casseurs?

  4. Ayant participé au SO de la manif civitas, je peux confirmer que la description que vous donnez correspond parfaitement aux très nombreux flics en civil qui ont entouré la manif de Civitas surtout à la fin (à laquelle ils se sont joints après son départ, ou plus tard, discrètement).
    Ils étaient repérables pdt la manif : l’air d’être là par hasard, sans intérêt pour ce qui se passe autour – ils détournent le regard qd on les observe – tout en suivant la manif en marchant sur le trottoir. Et des oreillettes ou iPhones (en fait des “tétra” sans doute, qui sont version policière et GSM du talkie-walkie). Ils communiquent ainsi discrètement comme dans les films.
    Votre conclusion est la bonne, nous sommes en Russie, juste avant 1917, ou juste après. Si on lâche, le rideau de fer tombera sur nous.

  5. Merci pour ce témoignage qui vient en confirmation d’autres similaires . Cela rappelle étrangement les barbouzes de de Gaulle , de sinistre mémoire ….

  6. je vous invite a les repérer sur le site https://copwatchnord-idf.meta.gd/[email protected]=node%252F44.html
    je n’ai déjà personnelement repéré un

  7. Un autre reportage photo :
    http://www.reservoirphoto.com/fotoweb/Grid_content.fwx?position=0&folderid=5000&columns=4&rows=4&search=%28IPTC103%20contains%28FM0796*%29%29&sorting=AlfaNumericAsc&Headline=MANIF%20POUR%20TOUS&Reference=FM0796&Date=2013-05-26
    A la 23° photo, on voit le gus qui boxe un photographe de l’AFP. Flic en civil ? Provocateur ? En tout cas, on le voit se faire interpeller ici (chez konigsberg, un site peu suspect de modération ou d’être pro-flic…) :
    http://konigsberg.centerblog.net/2356-rafles-et-arrestations-arbitraires-par-les-socialauds
    Les flics en civil dans les manifs, ça a toujours existé. Mais j’ai bien peur que ceux qui ont affronté les forces de l’ordre étaient bien de “chez nous”….
    Quoi qu’il en soit, n’oublions pas que 99,5% (au bas mot) des manifestants de dimanche sont partis bien gentiment au moment de la dispersion. Et beaucoup même avant, vu la longueur et l’ennui de certains discours à la tribune….

  8. @Ralph
    Pourquoi donc avez-vous peur ?
    Les veilleurs tout comme ceux qui montent au contact ont leurs rôles à jouer.
    Pour info dans les photos présentées le gus encagoulé de noir est un agitateur. Son but était d’exciter pour éviter toute fédération et organisation spontanée. Les gus casqués tenaient un grand conciliabule avec des flics en civil dans le petit square arboré en dessous de la terrasse Air France à gauche en regardant la rue de l’université. Petit square qui était squatté par une bonne vingtaine de flics ayant de 25ans à la cinquantaine. Il y avait une grande blonde qui faisait des ronds de jambes et essayait d’aborder les groupes de jeune, un gars longiligne avec un sac de librairie qui de prime abord aurait pu passer pour un pekin mais qui était vraiment mais vraiment pote avec le flic habillé en patalon cam.
    Bref sans hurler à la manipulation, il est indéniable qu’il y ait une collusion entre les agitateurs et les forces de police.
    Pour en revenir à l’excité en cagoule noire, il était prompt à lancer des projectiles et sacrément véloce lorsqu’il s’agissait de s’abriter.
    Quand aux abrutis brandissants bien haut le bras, comme dans ces groupuscules la moitié émarge au RG et l’autre à la DCRI cqfd.
    Ce qui m’a vraiment fait sourire c’était la présence d’un juif orthodoxe au milieu de ce beau monde.Les photos sur Flickr sont particulièrement réussies. (recherche: Invalides 26 mai).

  9. Je crois que c’est une erreur de penser que le pouvoir organise ces perturbations.
    A la fin de toutes les manif, il y a systématiquement un certain nombre de zonards, du type anarcho-alcoolo-rebelles, qui viennent se mesurer aux CRS pour le fun. Et les CRS s’amusent de ça, jouent le jeu de l’affrontement. C’est comme ça, c’est la testostérone qui veut ça, le sujet de la manif n’a rien à voir à l’affaire. Cela pourrait être n’importe quoi.
    Bien sûr le fait de perturber une démarche de jeunes cathos qu’ils considèrent comme vaguement embourgeoisés et vaguement faschos, rajoute du sel à leur jeu, mais c’est tout.
    Les veilleurs devraient se donner des rdv ailleurs que là où on les attend, de manière à éviter une partie de ce problème.

  10. Le fascisme est né en Italie du PARTI SOCIALISTE italien avec le SOCIALISTE MUSSOLINI
    Le NAZISME (national SOCIALISME) est né en Allemagne avec le PARTI SOCIALISTE Allemand et son responsable SOCIALISTE…
    L’URSS est bien l’union des république SOCIALISTES
    La chine COMMUNISTE c’est du pareil au même
    Je peux aussi rajouter, la Corée, le Vietnam etc… (la liste est longue)
    Le socialisme mène toujours à la même chose !
    Désinformation, manipulation, arrestations, gazage, tabassage en règle, infiltration des manifs par des flics en civils (en noir) qui sont la pour faire dégénérer et qui tabassent. Regardez vos livres d’histoires chez les fascistes on a déjà les “chemises noires” et les mêmes méthodes…
    Ce gouvernement est d’essence fasciste (le vrai) avec une chance pour nous qu’avec un “flanby” à sa tête il ne tiendras pas longtemps et qu’heureusement il n’a pas les moyens de mobiliser. Ce n’est pas un hasard si ce sont les Italiens qui s’émeuvent les premiers !
    Derrière “le mariage pour tous” qui n’est que de la manipulation ! La demande d’égalité qui n’est que de la manipulation (car l’égalité existe de fait déjà) se dessine la théorie du GENDER avec laquelle on va même endoctriner les enfants dans les écoles dès la rentrée prochaine !
    Ceci n’est rien d’autre que du NAZISME pur (ou son cousin germain) et mènera exactement à la même chose que la théorie de la race aryenne.
    Avec des “jeunesses Hollandiennes” !
    C’est bien une dictature dangereuse qui se lève et menée par un gouvernement qui est une renaissance du fascisme (pas en mots mais en faits) n’en déplaise au dictateur qui n’aime pas être traité de dictateur comme tous les dictateurs…
    Mais les exactions des troupes du Feldmarschall VALLS
    sont bien réelles
    La collusion police et casseurs sois disant d’extrême droite aussi. Collusion qui date de Mitterrand et n’a jamais cessé depuis. Mais auparavant cela servait essentiellement a discréditer le FN ou les monarchistes pas a une répression active contre les honnêtes gens.
    Et ce ne sont pas tous les magistrats corrompus et tous ceux membres du syndicat de la magistrature qui sont mis en prison mais la jeunesse de France ! Forcément !
    Alors c’est bien la résistance qui doit se lever
    Heil hollande

  11. Quand le pouvoir légal utilise des méthodes illégales, ce pouvoir devient illégitime et doit être combattu par tous les moyens, je dis bien tous les moyens !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services