Témoignage de ce pro-mariage gay, venu aider les enfants gazés sur les Champs et gazé à son tour

Il s'est reconnu sur cette photo qui a fait le tour du monde :

Pg

Il témoigne :

"Je travaillais, ce dimanche, dans mon bureau au coin des Champs-Élysées et de la rue Arsène Houssaye, lorsque j'ai assisté à la première charge de la police. Je n'ai vu que des familles avec enfants, des retraités, même un ancien combattant, pas des casseurs! C'est pour cela que je suis descendu, outré par la violence des CRS".

Le jeune homme propose sa bouteille d'eau à des manifestants incommodés par les gaz lacrymogènes.

«Je stationnais près de la boutique Mont-Blanc, prenant des photos, quand tout-à-coup, toute la ligne des CRS a chargé, sans sommation, Je suis incapable d'expliquer pourquoi. Je ne pense pas que les policiers se soient sentis en danger: quelques instants auparavant, l'un d'entre eux m'avait demandé l'heure!» Une «charge gratuite»…

"Il faut qu'il y ait un vrai débat. Eux aussi ont le droit de manifester et de s'exprimer librement…"

27 réflexions au sujet de « Témoignage de ce pro-mariage gay, venu aider les enfants gazés sur les Champs et gazé à son tour »

  1. Claire

    Les chiffres annoncés par le gouvernement, concernant la participation à la manif, sont tellement grotesques qu’ils incitent les manifestants à être de plus en plus virulents! Mais peut être est-ce une stratégie de la part du gouvernement pour pousser les participants à devenir de plus en plus violents. Ainsi les médias pourront répéter en choeur que tous ceux qui sont contre le mariage gay ne sont que de dangereux faschos!!!
    Qu’en pensez-vous?

  2. de baudan

    Merci monsieur, votre conduite m’impressionne, combien d’autres spectateurs n’ont pas pris la peine de bouger ? Votre témoignage vous honore surtout en cette journée où les échanges à l’assemblée lors des questions au gouvernement montre toujours autant de mépris de la part du gouvernement.
    Un grand bravo.

  3. Thibaud

    Encore un dangereux terroriste séditieux préparant un coup d’Etat. Certes il est difficile de déterminer le but de son coup d’Etat étant donné qu’il est d’accord avec le Gouvernement, mais la seule autre possibilité est que le Gouvernement est composé de tyrans incapables et déments qui ordonnent aux policiers de tabasser tout ce qui bouge pour faire croire à un coup d’Etat, mais si ce qui bouge est un bébé, un vieillard, une mère de famille ancien ministre ou un partisan du Gouvernement qui a l’audace de porter secours à des innocents. Et c’est bien entendu impossible.

  4. Myriam

    Tous les témoignages concordent, c’était donc bien organisé.
    Présente à la manif, il y avait des jeunes 28/30 ans qui tentaient de chauffer la foule en criant très fort les C/Elysées sont ouvertes…personne n’a réagi il était 17H00.
    Matraquer, gazer, charger sans raison; embarquer les gens on ne sait pas où, nous sommes bien revenus aux heures noires quand un petit moustachu fou dirigeait un pays voisin….

  5. Philippe

    ce qui est important c’est de voir comment est traité l’information sur les pages d’accueil “Actualités” de google et yahoo.
    Sur google : faire le buzz sur les photos et videos qui dénigrent le gazage de Christine Boutin

  6. JB

    La violence des CRS envers la foule de manifestants et plus particulièrement des plus faibles que sont nos aînés dans l’age et nos enfants est tout simplement abject! J’en bouillonne encore! Ce qui continue de l’être c’est le mutisme d’une certaine Frigide “grande rassembleuse”, vis à vis de ces familles qui ont versées des larmes (gazées) et du sang (matraquées ou écrasée). RIEN sur le site de “lamanifpourtous” pour ces familles, rien, pas un MERCI pour les larmes et le sang versés malgré eux, pas un mot de soutiens! Ceux qu’elle a présenté comme des “fachos” qui en venait aux mains avec la police pendant la manif, c’était, le savais t’elle, nos parents et nos enfants!
    Je lui est donc écrit dans ce sens. Attendons de voir du nouveau sur le site….

  7. Dagobert

    La grosse presse reprend les chiffres de Valls : 300 000 personnes à la Manif pour Tous du 24 mars.
    Mais où étaient les journalistes ce jour-là ? Certainement pas sur le terrain sinon ils auraient vu, et diraient la vérité.
    Ces journalistes , qui restent bien au chaud dans leur bureau, sont des ventres mous qui nous resservent la soupe qu’ils reçoivent d’en haut.
    Au secours !

  8. castille

    Bravo Monsieur et merci pour votre témoignage ! encore une preuve que la démocratie ne fait plus partie du vocabulaire de nos gouvernants qui se congratulent d’avoir “maîtriser” des terroristes sans se soucier de leur peuple et ignore de façon odieuse ces nombreuses voix pacifistes mais déterminées…je n’ose pas la comparaison qui est tentante mais cela effectivement commence à devenir sérieusement inquiétant.

  9. Thomas

    Ces gens-là ont-ils une réponse à avancer face aux photos de gazage ? Hollande, on ne l’a pas entendu, alors qu’il “déplore” voire “compatit” au moindre accident qui arrive aux racailles dans leurs “rapports”
    avec la police !!!

Laisser un commentaire