Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Tel est pris qui voulait prendre

Un site américain faisant le commerce de l'adultère a été piraté la nuit dernière. Le hacker, qui a commencé à publier des informations personnelles des quelques 37 millions d'utilisateurs revendiqués, menace de dévoiler toutes leurs données confidentielles. Il demande l'arrêt des trois sites de la société éditrice, car celle-ci, qui fait payer à ses clients un "droit à l'oubli", n'effacerait en réalité pas les données les concernant.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services