Archives par étiquette : Wauquiez

Laurent Wauquiez élu président du parti Les Républicains avec 74,64%

Le juppéiste Maël de Calan arrive dernier, avec 9013 votants, soit 9,25% des voix. Ce score ridicule fera-t-il comprendre à la droite que les électeurs ne veulent plus du gauchisme prôné par Juppé ? Florence Portelli rassemble 15876 des votants (16,11%).

DQtVuf6XkAAKY_7

Lire la suite de l'article

Wauquiez : le problème de la droite française, ce n’est pas de trop en dire, c’est de ne pas assez en faire

Interrogé dans Causeur, Laurent Wauquiez rejoint l'idée selon laquelle la droite a échoué car, si elle est parfois de droite dans ses discours, elle ne l'est pas dans ses actes :

Unknown-45"François Fillon a perdu à cause de l’instrumentalisation des affaires. Je lui suis très reconnaissant de ne pas avoir cherché à jeter son programme en pâture pour acheter la clémence de la meute. En cela, il a fait preuve de courage, car toute une partie de la droite essaie d’expliquer qu’on aurait perdu les deux dernières présidentielles, 2012 comme 2017, parce qu’on aurait trop défendu nos valeurs. Je crois exactement l’inverse : le problème de la droite française, ce n’est pas de trop en dire, c’est de ne pas assez en faire. Quand la droite se trahit, elle se recroqueville, quand elle s’assume, elle rayonne.

La formule est belle, mais vous ne nous ferez pas croire que la déconnexion entre LR et les Français s’explique par une histoire de costumes.

J’ai la conviction que les valeurs auxquelles les Français sont les plus attachés supposent un programme résolument et sereinement à droite. Le doute qui s’est instillé dans notre rapport avec les Français ne porte pas sur nos valeurs, mais sur notre capacité à tenir nos engagements. Au printemps, la France s’est retrouvée dans ce paradoxe hallucinant : elle se réveille avec un président de la République libéral-libertaire, l’exact inverse de ce que le pays attendait ! Aboutissement logique de cette supercherie, Macron est tombé à une vitesse ahurissante dans

Lire la suite de l'article

Le directeur de campagne de Laurent Wauquiez accepte la PMA pour les LGBT

C'était bien la peine d'exclure les Constructifs…

Lire la suite de l'article

Quand Wauquiez répète qu’il ne fera jamais d’alliance avec le FN, il se prosterne devant un totem devenu incongru

D'Ivan Rioufol :

Unknown-18"Aborder la question identitaire, c’est être d’extrême-droite. Thierry Solère débite sans cesse cette ânerie, avec d’autres égarés de la droite béate. Ils se sont auto-baptisés "constructifs". La petite bande alerte sur la dérive des Républicains, mais refuse de les quitter. "Je trouve qu’ils sont de plus en plus à droite", a également commenté le premier ministre, Edouard Philippe. Ce n’est pas la lucidité qui caractérise cette amicale des faux-culs, mise au service d’Emmanuel Macron et de sa prétention à avaler la droite libérale. La question identitaire est, en effet, partout présente en Europe. En Catalogne et en Espagne, elle accélère une histoire potentiellement conflictuelle. L’Allemagne, l’Autriche, la République Tchèque, les Pays-Bas, la Hongrie, la Pologne et bien d’autres nations voient des mouvements patriotiques qui se consolident sur le rejet de l’immigration massive et de l’islam politique. En France, le procès Merah a dévoilé, pour ceux qui en doutaient, la réalité de la contre-société islamique régulièrement décrite ici : elle ne reconnaît pas les lois françaises, mais celles de l’islam. Sur Twitter, le succès de MontreTaCroix, en réaction à la décision du Conseil d’Etat se supprimer la croix d’une statue érigée à Ploërmel (Morbihan), révèle le potentiel de résistance culturelle qui existe dans la France indignée.

Laurent Wauquiez a donc mille fois raison de vouloir répondre politiquement à ce réveil des peuples, des nations, des mémoires. D’autant que Macron et ses joyeux caniches ne veulent rien voir du choc des cultures, partout à l’oeuvre. Leur monde désincarné et

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez refuse de débattre face à Marine Le Pen

ImagesAvec le débat du 2nd tour de la présidentielle, tout le monde avait compris que Marine Le Pen ne brillait dans les débats. Mais visiblement Laurent Wauquiez n'a pas eu la même perception. Le candidat à la présidence des Républicains a refusé la proposition de France Télévisions d'affronter la semaine prochaine la présidente du FN, qui participe à l'Emission politique.

L'entourage du candidat évoque des raisons d'agenda et des choix de communication, préférant se consacrer à une campagne de terrain plutôt que de multiplier les apparitions médiatiques.

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez et la loi Taubira

VALEURS4217_001Laurent Wauquiez est-il toujours favorable à l'abrogation de la loi Taubira ? Il répond dans Valeurs Actuelles :

“On voit bien (avec l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, NDLR) que la loi Taubira a ouvert une mécanique sur laquelle il est évident qu'il faut revenir. Il ne s'agit pas de démarier les couples de même sexe et le sujet n'est pas la notion de mariage, comme l'a exprimé François Fillon pendant la campagne présidentielle, mais bien de fixer des lignes rouges pour empêcher toute marchandisation et toute remise en cause de la filiation. Ce qui suppose de revenir sur les dispositions qui conduisent, dans la loi Taubira, à la GPA et à la PMA et de revenir de l'adoption plénière par des couples de même sexe à une adoption simple, qui ne remet pas en cause les liens de filiation. Un enfant reste le fruit d'une femme et d'un homme. La société qui revient sur cela va vers un monde sans repères”. 

Lire la suite de l'article

Wauquiez dans les pas de Chirac et Sarkozy

Mais pour quoi faire ?

Commentaires (2)

Young Leader et faisant ses classes du pouvoir avec la bénédiction de la rue Cadet , franchement, ce serait un recentrage republicain et MLP va en faire les frais. Laissez tomber.

Rédigé par : Le Forez | 4 sep 2017 07:51:42
____________________________________

Il veut la place, et c'est tout!
Encore un carriériste, on en sort pas!

Rédigé par : Stephe | 4 sep 2017 07:55:04
____________________________________

Lire la suite de l'article

Laurent Wauquiez : “il faut que la droite soit vraiment de droite”

Unknown-9Interrogé dans Le Figaro, le candidat à la présidence des Républicains déclare :

"On a non seulement perdu une élection qui était imperdable mais en plus on a été fragilisé par toutes les trahisons. Elles ne sont pas juste des aventures individuelles. Elles sont le révélateur que pour certains responsables politiques, il n'y a pas de boussole et qu'on peut dire demain l'inverse de ce qu'on disait hier."

Attitude qui ne date pas de la campagne, mais qui est récurrente au sein du RPR-UMP-LR…

Lire la suite de l'article

Robert Ménard : “Je me sens plus proche de M. Wauquiez que d’un certain nombre de gens qui sont dans le FN”

Et il dénonce aussi les tabous médiatiques :

"Aujourd'hui parler à quelqu'un du Front National quand tu es Républicain, tu es sûr de te prendre 4 journaux dans la figure le lendemain matin".

Lire la suite de l'article