Archives par étiquette : volée

Angoulême : la couronne de Notre-Dame d’Obezine a été volée

23559607_10214988897660050_4740694409460289498_nLa couronne de Notre-Dame d'Obezine, un diadème évalué entre 40 000 et 60 000 euros, a été volée cette nuit.

La sacristine de la cathédrale a découvert l'échelle et les vitraux cassés ce dimanche matin à 8h45 en ouvrant les lieux. 

23376485_10214988898020059_4689634047785463358_n

Lire la suite de l'article

Une centaine d’hosties consacrées a été volée

Title-1485553690Jean-Yves Guetz, sacristain de l’église St-Martin à Maxéville, a découvert qu’un vitrail du chœur avait été brisé pour ouvrir l’accès à des malfaiteurs. Lesquels ont ensuite éventré un tabernacle en marbre posté sur l’autel, en ont descellé le contenu, un coffre-fort, et l’ont emporté. Le coffre contenait en effet deux ciboires et une centaine d’hosties consacrées. Le tout s’est passé à 00 h 05 précises, comme en attestent les images recueillies par la caméra postée sur le pont à l’arrière de l’édifice.

Une enquête est ouverte, la police scientifique a procédé au relevé des empreintes, et une entreprise a été dépêchée pour obstruer momentanément le vitrail brisé. Le père Daniel Baron, curé de la paroisse, déclare :

« Et ça, c’est très grave ! » « Il s’agit d’hosties consacrées ! C’est en cela que c’est une profanation. S’il ne s’agissait que d’un simple vol, pourquoi ne pas prendre aussi les chandeliers sur l’autel par exemple, qui ont plus de valeur que nos ciboires ? » « Non, moi je suis certain que ce sont les hosties qu’ils visaient. » Mais dans quel but ? « Ne serait-ce que pour les messes noires ! »

Un rite pénitentiel de réparation est programmé dimanche 29 à 11h, suivi d’une messe.

Lire la suite de l'article

Chânes (71) : la mairie rachète la statue de Notre-Dame volée à la Révolution et la remet à l’église

ChUne belle histoire de notre patrimoine : 

"Ils en sont encore émus. Jean et Hélène Curial voient ce samedi matin une folle histoire arriver à son apogée. Domiciliés à Saint-Vérand, les époux connaissent bien le petit village d’à côté, Chânes. Hélène a fréquenté l’église, petite, puis a travaillé comme secrétaire de mairie avant d’en être maire pendant 13 ans.

Pourtant, elle n’a jamais eu vent d’une statue disparue à l’église.

Bien des années après, elle reçoit un coup de téléphone du président de l’association de restauration de l’église de Chânes. « Un ami cherchait à faire une sortie à Annemasse, en octobre. En regardant sur internet, il tombe sur une vente aux enchères qui l’intéresse. » En étudiant le catalogue sur internet, il tombe alors sur une statue de la vierge, avec une annotation sous le socle expliquant que la statue provient de l’église de Chânes.

Étonnée, Hélène Curial ne sait pas quoi faire. « Personne n’avait entendu parler de cette histoire. On était le jeudi, la vente était prévue le samedi… Il fallait réagir vite. » Elle appelle alors le conservateur régional des Monuments historiques puis le délégué épiscopal à l’art sacré du diocèse d’Autun. Faire un recours en justice pour annuler sa vente ? « Le commissaire-priseur nous a dit au téléphone qu’il y avait prescription. » De toute façon, le délai était trop court pour faire annuler la vente. Restait une solution : se rendre à Annemasse pour « essayer de l’acheter à un prix raisonnable ».

Lire la suite de l'article

Photo volée d’un enfant trisomique : le PDG du labo répond

Suite à la découverte par une Canadienne, maman d'un fillette atteinte de trisomie 21, qu'une photo volée de son enfant servait à faire la promotion de tests de dépistage, la campagne a été retirée.

Cette phot aurait été acquise auprès d'une banque d'images peu scrupuleuse qui l'aurait volée en ligne. Elle illustrait une affiche déployée par le laboratoire suisse Genoma, spécialisée dans les biotechnologies, la génétique, la médecine prédictive et les tests de dépistage. 

Le PDG du laboratoire Genoma a réagi officiellement dans un courrier du 12 juin : il confirme que le service de communication de la société pensait que la photo était libre de droits. Il a néanmoins indiqué que son utilisation de le cadre d'un affichage était une erreur d'appréciation. Mais il s'est néanmoins défendu de toute démarche eugéniste alors que 95% des tests positifs débouchent sur une élimination de l'enfant :

Ceostatement

Lire la suite de l'article

Une statue volée a été retrouvée brisée

Les prêtres de la paroisse de Gujan-Mestras et du Teich (diocèse de Bordeaux) annoncent :

"En ce 17 janvier, jour anniversaire de l'apparition de Notre-Dame de Pontmain, appelée Notre-Dame de l'Espérance, c'est avec grande joie et émotion que je vous annonce que la statue de Notre-Dame du Bon-Accueil, bénie solennellement le 07 juillet dernier et dérobée un mois plus tard, le 13 aoûta été retrouvée. Nous avons pu rencontrer cet après-midi la dame qui, après avoir récupéré le jour même (13 août) la statue cassée en une trentaine de morceaux (ce n'était donc pas qu'un simple vol !) et jetée dans le ruisseau longeant l'avenue Sainte-Marie (curieuse coïncidence), a pris patiemment le temps de récupérer dans l'eau chacun des morceaux puis, avec beaucoup d'amour, les recoller afin que la statue retrouve quasiment son aspect originel. Quelle émotion pour elle et pour nous d'avoir vécu ce moment !

Après que cette personne ait pris de temps de fournir son témoignage à la police, nous verrons avec elle le moment opportun où nous pourrons venir chercher celle qui nous a tellement manquée ! Commenceront alors les réparations nécessaires afin que la statue puisse reprendre sa place parmi nous…

Prions enfin pour la personne qui a délibérément pulvérisé notre statue et pour celle qui l'a rétabli dans sa beauté maternelle première."

Lire la suite de l'article