Archives par étiquette : voir

Une guide d’Europe incarne Sainte Jeanne d’Arc. La presse discriminative veut voir seulement une métisse.

Pourtant le comité a été clair

"La jeune-fille "répond aux quatre critères de choix que nous nous sommes fixés : résider à Orléans depuis dix ans, être scolarisée dans un lycée orléanais, être catholique et donner du temps aux autres", avait expliqué la présidente du comité Jeanne d'Arc lors de la désignation de Mathilde Edey Gamassou.

03-Jeanne2017-533x800Pour les Scouts d'Europe, l'histoire est belle : Mathilde succède à son amie Priscille à la fois à la tête de la même patrouille guide et à l'honneur d'incarner Jeanne d'Arc. Récit.

Que loin de ces récupérations politiques, chaque catholique fasse sien ce message adressée par la Présidente d'"Honneur aux scouts d'Europe : 

« Je leur dirais que Jeanne d’Arc a quelque chose à leur dire.

Scouts et guides, routiers et guides-aînées, vous avez tant à apprendre de Jeanne ! J’appelle les scouts à regarder l’histoire de France avec amour, avec foi. Sans la transformer. Il existe dans notre histoire, dans l’histoire de notre patrie, des personnalités qui nous ont constitués. Ainsi fut Jeanne. C’est pourquoi il faut rendre hommage à ces personnalités.

Professionnellement, j’accompagne des jeunes toute la journée ; je vois que c’est notre mission à nous adultes, transmettre et former. Comprenez ! Il faut que notre histoire, nous la transmettions. Nous devons former les jeunes, afin qu’ils soient, à leur tour, acteurs de l’histoire.

Tous les scouts sont concernés. C’est vrai que, dans l’ensemble de la jeunesse chrétienne aujourd’hui, il y a 80% qui sont des scouts. Et c’est une joie. Les

Lire la suite de l'article

Des musulmans vont voir les prêtres catholiques pour être libérés des démons

Unknown-10La 13e session sur l’exorcisme tenue mi-avril au sein de l’Université pontificale Regina Apostolorum, à Rome, nous informe que des musulmans vont voir les prêtres catholiques pour être libérés des démons qui les infestent ou les possèdent.

Un prêtre indien actuellement à Dubaï a déclaré :

« Beaucoup de musulmans, même les plus éduqués, m’ont approché pour demander un exorcisme. Ils disent : ‟Père, quelqu’un a fait de la magie noire sur moi, peux-tu prier sur moi et enlever le diable ? !ˮ »

Le cardinal albanais Ernest Simoni a ajouté :

« Jésus est venu pour tout le monde (…) La grâce du Saint-Esprit nous rachètera tous ».

Lui-même a pratiqué des exorcismes pendant des décennies, y compris sur des musulmans. Des musulmans « qui restent musulmans après » a-t-il précisé !
 
Ce qui apparaît comme une contradiction chez ces hommes et ces femmes de l’islam venus chercher en dernier recours le secours catholique, témoigne de l’inefficacité de leurs propres rituels d’exorcisme musulmans (la cérémonie de la Roquya) et par conséquent, de la force intrinsèque du culte catholique.

Deux prêtres exorcistes coptes officient au Caire : 80 % des milliers de personnes qui viennent chaque semaine réclamer leur délivrance sont des adorateurs de Mahomet… En la cathédrale Saint Marc, le vendredi, le père Abuna Makary ne peut s’occuper que des premiers rangs. Aspergées d’une eau bénite qui électrise leurs corps, des musulmanes voilées demandent la Croix qui les délivrera… L'islam serait-il satanique ?…

Commentaires (1)

"Adorateurs de Mahomet" : non, Mahomet est le supposé prophète de l'islam, ce

Lire la suite de l'article

Représentations “Je veux voir Mioussov” au profit de l’Arche

« Je veux voir Mioussov » est une comédie de Valentin Kataïev jouée par une dizaine d'étudiants et mis en scène par Baptiste Poiron, le jeudi 22 et le mardi 27 février à 20h30 à l'ICES. Un représentation aura lieu aux Herbiers, au lycée Jean XXIII à 20h30. L'entrée est libre, l'argent récolté sera reversé à l'association L'Arche. Valentin Kataïev (1897-1986) est un écrivain russe. 

Dans les années 1950, en URSS, une maison de repos voit défiler un fonctionnaire zélé, la meilleure tractoriste de l'année à la recherche de son mari et l'excentrique femme du célèbre professeur Doudkine, qui cherchent tous désespérément à voir Mioussov. C'est un dimanche original qui ne fait que commencer…

Affiche BDisé

Lire la suite de l'article

La crue de la Seine nous donne à voir ce que nous sommes

Lu ici :

Pollution-seine

"La Seine retrouve petit à petit ses berges, laissant aux humains le spectacle de leur inconscience. Les branches des saules, des aulnes et des peupliers se voient transformées en pathétiques arbres d’un bien triste Noël, tout couverts de guirlandes en sacs plastiques, de bouteilles plastiques et de mille déchets comme autant de cadeaux dont la Nature ne veut pas.

Ainsi, ce qui était caché à nos yeux est découvert. La Terre ne ment pas, elle nous donne à voir ce que nous sommes. Qui d’entre nous peut accepter cela? Qui peut regarder ce spectacle sans avoir honte ? Nous sommes les acteurs désormais conscients d’une « culture » du déchet. Qu’on ne s’étonne pas alors que l’Homme lui-même soit considéré comme pouvant devenir lui aussi un déchet parmi tant d’autres, puisqu’il lui est refusé – laïcisme oblige – son caractère transcendant. […]

Lire la suite de l'article

Il ne faut pas espérer voir se développer chez nous un « islam de France »

Lislam-annie-laurentDans son livre sur l'islam, Annie Laurent pose deux postulats incontestables :

  • l’islam, en l’état, n’est pas réformable et même s’il existe des courants et des personnalités, isolés mais qu’il faut soutenir, pour tenter de l’amener à évoluer, nous sommes encore très loin de le voir entrer dans la modernité telle que nous la concevons.
  • Il ne faut donc pas espérer voir se développer chez nous un « islam de France » compatible avec les principes de la République et duquel nous n’aurions rien à craindre.

L’Europe et la France font partie de ses objectifs, même si, pour l’heure, il avance pacifiquement. Des « affaires » comme celles du voile ou du burkini, habilement orchestrées par les Frères musulmans, permettent de mesurer les capacités de résistance de la société européenne, et celles de mobilisation et de solidarité de la communauté musulmane, les unes apparaissant plus fortes que les autres. Face à ce péril, car c’en est un, Annie Laurent préconise d’abord de renoncer à toute candeur et de cesser de se laisser manipuler.

Le voile, symbole par excellence de la place de la femme dans l’islam, bien que, paradoxalement, il soit bien antérieur à Mahomet et que l’obligation explicite de couvrir les cheveux ne figure nulle part dans le Coran, a été instrumentalisé depuis des années, le refuser revenait à rejeter l’autre et ses différences. Or, comme l’auteur le démontre, citant Rafik Smati, président du mouvement Objectif France,

le foulard islamique n’est pas un attribut religieux, mais un outil de conquête

Lire la suite de l'article

« On s’indigne de l’injustice qui prive chaque année 220 000 enfants de voir la lumière du jour »

Lire la suite de l'article

“L’un des dangers d’internet, c’est que les gens peuvent voir des réalités totalement différentes.”

XVM6acda9de-eb06-11e7-bbd8-960923e293cfC'est la crainte de… Barack Obama, interrogé sur la BBC le 27 décembre dernier.

Réponse de Donald Trump le 30 décembre sur Twitter :

« J’utilise les réseaux sociaux, non car j’aime ça, mais parce que c’est la seule façon de contourner des médias malhonnêtes. Les sources bidons ou inexistantes sont utilisées plus que jamais. Nombreux histoires et reportages relèvent de la pure fiction ».

Lire la suite de l'article

Comment pourrions-nous donc contrer l’islamisme sans nous voir accusés de porter atteinte au Coran ?

Écrivain algérien vivant toujours dans son pays, Boualem Sansal est interrogé dans le numéro de novembre du mensuel La Nef. Extrait :

Couverture297"[…] Je tiens à alerter sur ce qui, à mon avis, est le problème numéro 1 de notre époque : l’islamisation conquérante dont l’islamisme est une composante forte. J’ai assez étudié la montée des idéologies en Europe dans les années 1930 pour voir une grande similitude entre ces deux phénomènes. L’histoire se répète. Hier comme aujourd’hui nous voyons sans croire, nous entendons sans comprendre, et ainsi, peu à peu, la société bascule dans la nouvelle idéologie.

La différence est qu’avec l’islamisme, on a affaire à une idéologie religieuse, alors que les précédentes étaient athées. N’est-ce pas plus redoutable ?

L'islamisme est une doctrine totalitaire, il ne vise pas que la prise de pouvoir, il entend transformer le monde et le soumettre définitivement à la charia. Il est d'autant plus dangereux qu'il puise sa raison d’être et ses arguments dans un livre, le Coran, que les musulmans, unanimement, considèrent comme étant la parole de Dieu, indiscutable et éternelle. Comment pourrions-nous donc contrer l'islamisme sans nous voir accusés de porter atteinte au Coran et indigner toute l’Oumma ? C'est en ce sens que le problème est un défi redoutable pour nous. Les islamistes le savent et en font le cœur de leur stratégie de conquête. […]

Dans votre essai Gouverner au nom d’Allah, paru en 2013, vous regrettiez « le silence assourdissant » des intellectuels musulmans. À présent, vous constatez qu’un nombre

Lire la suite de l'article

« C’est un mensonge de dire que ça n’a rien à voir avec l’islam »

L’abbé Fabrice Loiseau est le fondateur et supérieur des Missionnaires de la Miséricorde divine, communauté qui repose sur trois piliers : la miséricorde, l’adoration et l’évangélisation, en particulier auprès des musulmans. Un an après l’assassinat du père Hamel par des terroristes islamistes et fort de son expérience de terrain, il donne sa vision de l’islam en France et sur une possible cohabitation avec les chrétiens.

"Dans le cadre de notre communauté, les Missionnaires de la miséricorde, je distingue bien la question des personnes, de celle de l’Islam. Je vois dans tout musulman un frère et un chercheur de Dieu. On doit garder cette charité, cette compréhension du phénomène religieux, de la vertu naturelle de religion, et donc du respect du chaque homme. C’est ce que le Concile nous invite à découvrir.

En même temps, j’avoue avoir un jugement sévère sur l’Islam et sur la manière dont cette religion peut être vécue dans beaucoup d’endroits, et particulièrement en France. L’assassinat du père Hamel mais aussi les 260 morts des attentats en 2 ans n’ont fait que conforté hélas la gravité de la situation. Je pense qu’il y a un gros problème théologique dans l’Islam aujourd’hui. Il a toujours été, mais tout particulièrement aujourd’hui et en France. Je vois que l’UOIF est incapable d’analyser un tel événement. Je condamne tout à fait ceux qui disent que cela n’a rien à voir avec l’Islam. On est bien d’accord qu’il ne s’agit pas de tous les musulmans et de tout l’Islam.

Toutefois, hélas, cette interprétation violente prend ses sources dans

Lire la suite de l'article

Les candidats que Le Salon Beige voulait voir battus : 12 sur 20

Le Salon beige avait établi une liste de personnalités particulièrement emblématiques à faire battre aux législatives. Cette liste est "transpartisane", c'est-à-dire qu'elle contient une moitié de candidats de gauche et une moitié de candidats "de droite" (de "droiche" pour être plus précis, c'est-à-dire des candidats qui demandent les voix des électeurs de droite pour mener une politique de gauche!). Parmi ces candidats "de droite", nous avons visé une moitié de LR et alliés et une moitié de FN.

Tous ont manifesté soit leur nuisance contre les principes non négociables, soit leur mépris pour les catholiques qui sont attachés à ces principes. (Nous indiquons entre parenthèses, le département et la circonscription dans lesquels ces personnes se présentent).

Voici les résultats de ces candidats :

PS et alliés:

  • Erwann Binet (38-08) : Erwann Binet éliminé dès le premier tour avec 14,45%
  • Pascale Boistard (80-01) : Pascale Boistard éliminée dès le premier tour avec 7%
  • Michèle Delaunay (33-02) : Michèle Delaunay éliminée dès le premier tour avec 10,69%
  • Olivier Dussopt (07-02) : Olivier Dussopt réélu avec 56,30%
  • Catherine Lemorton (31-01) : Catherine Lemorton éliminée dès le premier tour avec 15%
  • Sylvia Pinel (82-02) : Sylvia Pinel réélue avec 55,40%
  • François de Rugy (44-01) : François de Rugy réélu avec 66,14%
  • Marisol Touraine (37-03) : Marisol Touraine battue au second tour avec 43,41%
  • Najat Vallaud-Belkacem (69-06) : Najat Vallaud-Belkacem battue au second tour avec 39,68%
  • Manuel Valls (91-01) : Manuel Valls réélu avec 50,30% (139 voix de plus que son adversaire). A noter que son adversaire (La France Insoumise) compte introduire

Lire la suite de l'article