Archives par étiquette : vieux

L’Eglise Saint Michel du Vieux Lugo a été profanée et vandalisée

1200px-Eglise_du_vieux_lugos_-_gironde_-_franceAppel des Amis De Saint Michel Du Vieux Lugo (Gironde) : 

"L'Eglise Saint Michel du Vieux Lugo a été profanée et vandalisée le 10 novembre dernier. Cet édifice roman du XIème siècle situé sur l'emplacement d'un village aujourd'hui disparu est classé monument historique pour ses peintures médiévales, en particulier pour celles relatives au pèlerinage de St Jacques de Compostelle. L'ensemble du mobilier a été saccagé et les statues de la Vierge, de Saint Michel et de Saint Christophe ont été détruites. Heureusement les peintures murales n'ont pas été atteintes.

L'association des Amis de St Michel du Vieux Lugo, très affectée par ce drame, cherche à remettre les lieux en état et remplacer les trois statues brisées. Toute aide financière ou don de statue sera bienvenu.

Merci d'avance.

Les Amis de St Michel Du Vieux Lugo

31 rue Bois Perron, 33830 Lugos

vieux.lugo@gmail.com "

P1030925 (1)

Lire la suite de l'article

François Fillon aura-t-il le courage de briser le vieux système politique qui s’accroche au pouvoir ?

XVM745f62d2-01cb-11e7-9817-1355bd895ecaLe député-maire de Neuilly Jean-Christophe Fromantin écrivait le 3 mars à propos de François Fillon :

"Les primaires ont créé un véritable quiproquo : les professionnels de la politique pensaient tenir « leur » candidat – celui qui validerait sans histoires leurs investitures, leurs accords et leurs carrières – ; les Français, dans l’esprit de la Vème République sont en train de démontrer l’inverse, ils vont au bout de la logique, ils veulent faire de François Fillon « leur » candidat – celui qui sera en prise directe avec eux. Ils veulent s’affranchir des Partis dans la ligne de ce qui se passe avec Macron. Mais les affaires judiciaires créent la panique dans le Parti car le sujet n’est pas tant les affaires en elles-mêmes (elles sont des pratiques courantes qu’il faudra supprimer et tous les candidats doivent s’engager à le faire), mais le risque qu’elles font peser sur ceux qui se voient déjà ministres, députés ou sénateurs. C’est la raison pour laquelle le combat qui se livre sous nos yeux n’est pas une affaire avec la « justice » mais celui d’un vieux système politique qui s’accroche au pouvoir."

Et hier il a ajouté :

"Plutôt que de laisser le candidat de la droite et du centre construire « les yeux dans les yeux » avec les Français, son parcours présidentiel, quelques dizaines de ténors politiques et leurs affidés, craignant sans doute pour leurs carrières, ont décidé de passer outre le vote des Primaires et d’abandonner « leur » candidat. Les « professionnels » de la politique, auxquels 80%

Lire la suite de l'article

«Les vieux partis sont dans une situation pré-létale. Ils sont en passe d’imploser !»

Guillaume Bernard, politologue, maitre de conférences à l’ICES, auteur du livre « La guerre à droite aura bien lieu. Le mouvement dextrogyre »,est interrogé par Réinformation.tv :

Guillaume Bernard, politologue, sur l'élection présidentielle et les partis politiques from Reinformation.tv on Vimeo.

Lire la suite de l'article

La souveraineté ? Un vieux truc

Selon l'ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, Pascal Lamy :

"Je souhaite que les questions sur la souveraineté, qui franchement sont des vieux trucs, ne brouillent pas la vision d'avenir". "Si vous êtes jeunes, n'utilisez pas trop de concepts de vieux!"

La patronne du groupe énergétique Engie, Isabelle Kocher, ajoute :

"Je crois en un cadre souple qui sera supranational dans un certain nombre de cas mais ajusté en fonction des problématiques, et qui sera infranational dans un certain nombre d'autres cas". 

C'est certain que ce qui est supranational se caractérise généralement par sa souplesse…

Commentaires (6)

Pour Pascal Lamy l'immigration massive est la voie d'avenir , de surcroît chrétiennement solidaire: il faut réécouter ses interventions éclairantes sur Radio Notre-Dame.

Rédigé par : HS | 4 juil 2016 22:26:26
____________________________________

IL est vrai quand on s'appelle LAMY on est l'ami
de TOUS, plus de frontières, plus de religion,
plus de peuple, plus de racines… PLUS RIEN

Rédigé par : LABOUS NOZ | 4 juil 2016 22:27:45
____________________________________

Ça ne serait pas plutôt "c'est juché sur les épaules des ancêtres que l'on voit plus loin" ?

Rédigé par : Michel | 4 juil 2016 22:28:13
____________________________________

Décidément, avoir de l'argent et confisquer l'épargne des gens met de la m… dans les yeux des financiers et autres "décideurs" de salon politico-médiatique…

Les nations sont à l'humanité ce que sont les organes et les membres au corps humain. On peut en supprimer quelques uns, mais si on en

Lire la suite de l'article

L’ADMD part en tournée pour expédier les vieux vers des vacances éternelles

Un très bon papier de Virginie Vota pour Boulevard Voltaire pointe du doigt la tournée estivale morbide et mortifère de l'ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) :

Admd-euthanasie-1

"Le lobby de l’euthanasie, l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) va promouvoir son action grâce à un joyeux tour de France en camping-car, du 3 au 30 juillet. 25 militants de 18 à 36 ans sillonneront les routes pour prêcher la bonne parole dans 23 villes. Une ambiance décontractée pour « parler de la fin de vie sans tabou ». Un joyeux convoi, surnommé « bus de la liberté », avec une affiche aux couleurs de l’été, parasols et paire de tongs, pour symboliser, peut-être, les vacances éternelles auxquelles les jeunes invitent les personnes âgées.

Il paraît que « la liberté de choisir sa fin de vie doit être un droit ». Faute de choisir sa naissance – les parents s’en chargent, les options se multiplient, c’est rentable -, les individus choisiront leur mort. Comme l’écrivait à juste titre, avec ironie, Jean de Viguerie, l’histoire de la République des Lumières nous montre qu’« un bon citoyen est un citoyen mort ».

Et ce n’est pas Jacques Attali qui nous contredira ! En 1981, la plume de l’écrivain traçait déjà cette sentence pleine de… pragmatisme : « Dès qu’il dépasse 60-65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. La vieillesse est actuellement un marché, mais il n’est pas solvable. Je suis pour ma part, en tant que socialiste, contre l’allongement

Lire la suite de l'article

A l’ADMD, les jeunes sont pressés de se débarrasser des vieux

Le lobby de l'euthanasie organise "l'ADMD Tour", une tournée nationale avec des jeunes de 18 à 36 ans qui partent sur les routes de France pendant 4 semaines en camping-car pour parler de fin de vie…

Et ce n'est pas une blague : de Paris à Strasbourg en passant par Aix-en-Provence ou bien Guéret, ce sont 23 villes qui verront ces 25 jeunes venir parler de la mort des vieux, du 3 au 30 juillet.  

Lire la suite de l'article

Egypte : la renaissance de l’un des plus vieux monastères

Une nouvelle version remastérisée du documentaire "La Lumière du Désert" est aujourd'hui disponible sur le site de DCX

Rappelons que ce film de 52 mn raconte la renaissance extraordinaire de l'un des plus vieux monastères du monde fondé en 360 par St Macaire le Grand dans le désert du Waddi Natrum en Egypte. Un lieu où la présence monastique n'a jamais été interrompue depuis plus de 17 siècles… Ces moines coptes orthodoxes qui connaissent un véritable renouveau s'inscrivent dans la prestigieuse lignée des Pères du Désert, à l'origine du monachisme occidental. Un document exclusif sur le réveil des grands monastères égyptiens à voir et à revoir en ce temps de Carême.

Lire la suite de l'article

Syrie : l’état islamique détruit un monastère vieux de 1500 ans… Qui en parle?

Il faut parcourir la presse étrangère et suivre #marelian sur Twitter pour le savoir : les musulmans de l'Etat islamique ont détruit un des plus anciens monastères de la région, jumelé avec l'église Notre-Dame de la Couture du Mans, après avoir enlevé leurs prieurs en mai dernier.

En photos (cliquez pour agrandir) et vidéos à défaut de traduire la presse étrangère qui évoque ce scandale (Italie : la Stampa, Repubblica.it, tutto per lei, Italiapost.infoil tempo, Lettera, Papaboys.org; Suisse : Giornale del populo, GB : Express, etc.).

Ert

 

Lire la suite de l'article

La jeunesse inquiète les vieux aigris de mai 68

La féministe Marcela Iacub écrit dans Libération :

"Selon une enquête de l’Institut Ipsos pour la Fondation Pfizer, publiée le 6 mai dans le Parisien, 91% des jeunes de 15 ans à 18 ans déclarent que le plus important à leurs yeux, ce n’est pas le sexe mais «d’aimer et d’être aimé en retour». Les trois quarts d’entre eux estiment qu’il faut être amoureux pour avoir une première expérience sexuelle. […]

Or, loin de nous rassurer, ces résultats devraient nous inquiéter au plus haut point. En effet, on y découvre que les vieux ont réussi une fois de plus à convaincre les jeunes qu’il fallait vivre le sexe et l’amour de la même manière qu’eux.

[…] En ce qui concerne la jeunesse, les résultats de l’enquête sont édifiants. Le fait de se montrer incapable de séparer le sexe de l’amour favorise l’idée d’un couple passionnel, principale cause de l’instabilité conjugale que nous subissons. Faut-il rappeler les conséquences néfastes d’une telle conception ? Enfants malheureux, femmes appauvries, hommes suicidés et des océans de solitude.

Alors que si dès leur adolescence, les jeunes gens apprenaient à séparer le sexe de l’amour, ils seraient comblés physiquement, et mieux préparés pour fonder des unions durables. […]"

Mai 68 a montré l'échec d'une telle conception. La diffusion de la contraception, qui est l'arme permettant de séparer sexe et amour, a coïncidé avec l'explosion des séparations et des divorces.

Commentaires (4)

Même le nez dans la merde (excusez cette vulgarité !), les 68'tars ne voient pas leurs

Lire la suite de l'article

La jeunesse inquiète les vieux aigris de mai 68

La féministe Marcela Iacub écrit dans Libération :

"Selon une enquête de l’Institut Ipsos pour la Fondation Pfizer, publiée le 6 mai dans le Parisien, 91% des jeunes de 15 ans à 18 ans déclarent que le plus important à leurs yeux, ce n’est pas le sexe mais «d’aimer et d’être aimé en retour». Les trois quarts d’entre eux estiment qu’il faut être amoureux pour avoir une première expérience sexuelle. […]

Or, loin de nous rassurer, ces résultats devraient nous inquiéter au plus haut point. En effet, on y découvre que les vieux ont réussi une fois de plus à convaincre les jeunes qu’il fallait vivre le sexe et l’amour de la même manière qu’eux.

[…] En ce qui concerne la jeunesse, les résultats de l’enquête sont édifiants. Le fait de se montrer incapable de séparer le sexe de l’amour favorise l’idée d’un couple passionnel, principale cause de l’instabilité conjugale que nous subissons. Faut-il rappeler les conséquences néfastes d’une telle conception ? Enfants malheureux, femmes appauvries, hommes suicidés et des océans de solitude.

Alors que si dès leur adolescence, les jeunes gens apprenaient à séparer le sexe de l’amour, ils seraient comblés physiquement, et mieux préparés pour fonder des unions durables. […]"

Mai 68 a montré l'échec d'une telle conception. La diffusion de la contraception, qui est l'arme permettant de séparer sexe et amour, a coïncidé avec l'explosion des séparations et des divorces.

Commentaires (4)

Même le nez dans la merde (excusez cette vulgarité !), les 68'tars ne voient pas leurs

Lire la suite de l'article