Archives par étiquette : vers

Municipales : vers l’union de la droite dans le Tarn-et-Garonne

Selon le blog politique d'Occitanie :

Unknown-29"Du côté de Moissac et Castelsarrasin, la campagne des municipales est lancée. Le Rassemblement National (ex FN) laboure le terrain et multiplie les contacts. L’objectif est clair : nouer des alliances avec la droite départementale. Romain Lopez est à la manœuvre :

« j’essaye de faire commune par commune. Je prends des contacts avec des élus Républicains et je vois si on peut monter des listes que l’on pourra baptiser divers droite« .

Pour le moment, rien n’est signé. Mais des tractations existent. Le parti de Marine Le Pen sera présent à Castelsarrasin et Moissac. Valence et Beaumont de Lomagne sont également ciblées. Dans une commune, Romain Lopez estime que les négociations sont bien engagées et peuvent aboutir à une liste avec des élus Républicains. La stratégie d’alliance du Rassemblement National se résume, pour le moment, à une intention affichée. Elle est également circonscrite géographiquement : seule la 2nde circonscription du Tarn-et-Garonne est concernée. Mais la ligne est claire : construire des tickets et élargir l’horizon du parti de Marine Le Pen. C’est une véritable rupture par rapport à la ligne « historique » de l’ex FN. Le tournant a été amorcé au moment des Régionales et accentué au second tour de la présidentielle de 2017. Mais les municipales doivent renforcer cette inflexion. A condition, bien sûr, que le Rassemblement National trouve des alliés en dehors de son partenaire « traditionnel », Debout La France. Le Tarn-et-Garonne ne sera pas le seul laboratoire

Lire la suite de l'article

Un artiste est attiré par le beau et donc automatiquement il finit par se tourner vers le sacré

Le Salon Beige publie chaque matin un dessin de Jean-Joseph Chevalier illustrant une citation de l'Evangile. Dans La Nef, Marine Tertrais écrit à propos de cet artiste :

image from hozana.org"De très nombreux talents se cachent en France et n’attendent qu’un coup de projecteur pour être connu du grand public. C’est très certainement le cas de Jean-Joseph Chevalier, artiste peintre, sculpteur, dessinateur et poète, qui vit de son art dans un monde qui ne prend plus le temps de méditer sur la beauté du monde qui l’entoure. Père de six enfants, il travaille essentiellement sur commande (particuliers, abbayes, paroisses, communes). Depuis 2004, il multiplie les expositions ce qui lui a permis de recevoir des récompenses comme le prix du conseil général au grand prix des arts plastiques de Draguignan ou la médaille de bronze Arts-Inter au grand prix international des créateurs du siècle à Lyon. Installé à Brignoles, dans le Var, il s’est attaqué à de gros chantiers comme la sculpture des statues des quatre évangélistes, d’un mètre vingt de haut chacune, pour la communauté des chanoines de La Grasse ou encore le tympan de l'abbaye de La Garde, près d'Agens. Une œuvre de plus de 3m de diamètre qui représente sainte Foye.

Mais d’où lui vient cette vocation ? « C’était il y a 20 ans, j’avais 18 ans et je travaillais à l’hôtellerie de l’abbaye de Solesmes, je ne savais pas encore ce que je voulais faire de ma vie », raconte-t-il. Son père spirituel lui propose de faire une neuvaine de

Lire la suite de l'article

Vers l’interdiction du concert de Médine au Bataclan ?

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a été interrogé hier à l'Assemblée. Réponse :

DfQYf0GX0AA7B3Z.jpg-large"Monsieur le député, j’entends et je partage votre indignation. On ne peut que condamner la teneur de certains textes choquants du rappeur Médine. Comme vous l’avez dit, il y a la liberté de création mais il ne faut pas sous-estimer les effets de tels propos sur des esprits fragiles, sur un certain nombre de nos jeunes. Aussi condamnerons-nous toujours ceux qui appellent à la haine, à la division et, avec M. le Premier ministre, nous essayerons toujours de rassembler là où certains veulent diviser.

Vous avez rappelé le drame du Bataclan, où quatre-vingt-dix personnes, jeunes et moins jeunes, ont trouvé la mort. Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan mais, comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l’ordre public est susceptible, dans le cadre de la loi, de faire l’objet d’une interdiction. Nous verrons d’ici au mois d’octobre, mais nous saurons toujours, avec le Premier ministre et l’ensemble du Gouvernement, prendre nos responsabilités."

Lire la suite de l'article

Des “fake news” à la “fake law”, notre marche inexorable vers le totalitarisme !

3874223600Ou : il serait peut-être temps qu'on se réveille, non ?

Il semble que notre vraie droite en reconstruction soit atteinte d’une cécité, ou d’une envie irrépressible de faire la sieste au moment où une des pires « lois », si tant est qu’on puisse donner ce nom aux oukases pseudo-démocratiques ourdis par l’oligarchie en sa version macronienne, soit sur le point d’être générée par cette boite d’enregistrement maléfique qu’est devenu le Parlement « français ».

Pour ceux qui s’intéressent d’un peu près au sujet, il apparait pourtant clairement que la « loi » sur les « fake news » est en soi une désinformation à part entière, et un outil de manipulation des masses. Les circonstances la rendaient inévitable : l’oligarchie se rend bien compte que depuis quelques années, elle perd régulièrement des « parts de cerveau » dans l’opinion publique, sensée être en même temps le peuple souverain.

À vrai dire, si la Russie inquiète l’Occupant (les attendus de cette loi et les dispositifs opérationnels qui l’accompagneront, sont presque exclusivement tournés vers ce pays), ce n’est pas tant parce qu’elle serait activement hostile vis-à-vis de la France, mais pour une raison fondamentale de philosophie politique et de vision du monde. La Russie est en effet porteuse d’un modèle alternatif au Grand Tout mondialiste dans lequel cet Occupant veut nous faire disparaitre, qui rejoint pour partie celui que notre droite catholique et française toujours, en son aile marchante renaissante, s’efforce d’exprimer dans une approche renouvelée. C’est donc bien la remise en cause de la « totale démocratie » libérale-libertaire

Lire la suite de l'article

Vers l’abrogation de l’avortement aux Etats-Unis ?

De Vivien Hoch sur Dreuz :

33326895_1370737079692488_3120162168515854336_n"Le Président Donald J. Trump en personne a tenu ces propos, lors du grand gala d’une des plus grandes organisations pro-vie des USA, la Susan B. Anthony List :

«Pour la première fois depuis Roe v. Wade l’Amérique a un président pro-vie, un vice-président pro-vie, une Chambre des représentants pro-vie et des législatures républicaines pro-vie dans 25 Etats».

Auparavant, en 2017, il avait pris la parole à la March for life par un message enregistré. A celle de janvier 2018, il avait carrément organisé une prise de parole en direct depuis les jardins de la Maison-Blanche. C’est sans équivalent dans l’histoire des Etats-Unis. Les précédents présidents républicains – donc élus par les électeurs pro-vie – ne se sont que faiblement mobilisés sur ces sujets, terrorisés par la bien-pensance et les médias.

Roe vs. Wade est l’arrêt de la Cour suprême des États-Unis qui a autorisé les Etats à pratiquer l’avortement. Prononcé en 1973, ce célèbre jugement a été suivi par des lois analogues dans de très nombreux pays, dont la France en 1975. Roe vs Wade a été l’ouverture de la boîte de Pandore dans tout l’Occident : le leader du monde libre dépénalise la mise à mort de ses propres enfants, le reste du monde libre suit, comme il a suivi sur de nombreux sujets, les meilleurs et les plus mauvais.

Mais aujourd’hui la donne a changé. Une tempête civilisationnelle est en cours. Des décennies de mauvais conservatisme, de déconstruction et

Lire la suite de l'article

Joris Hébrard, maire FN du Pontet : “Je crains que nous allions vers de graves événements”

Au Pontet, dans le Vaucluse, des militants turcs ont saccagé un kiosque à journaux, arrachant des affiches publicitaires du « Point » qui titrait « Le dictateur » sur une photo de leur président vénéré. Joris Hébrard, le maire FN, réagit dans Minute :

Capture d’écran 2018-05-29 à 22.20.38

Commentaires (4)

Plus on tarde à crever l'abcès, et plus la catastrophe sera violente… Nos zélites politico-merdiatiques sont en dessous de tout, mais n'avons nous pas les dirigeants que nous méritons ?

Rédigé par : Irishman | 30 mai 2018 08:24:11
____________________________________

L'esprit de "Munich" est partout.

Rédigé par : Papon | 30 mai 2018 09:11:58
____________________________________

Suite:
…retarder l'échéance, et prendre l'avion pour l'Amérique du Nord, le Maroc ou Israël, à temps !

Rédigé par : Exupéry | 30 mai 2018 09:37:32
____________________________________

50. 000 salafistes ?
combien de soldats ou policiers français affectés à leur surveillance?

sur une radio nationale j'ai entendu qu'il fallait 20 personnes pour surveiller 1 personne; on est loin du compte!!!

les autorités sont dépassées par le terrorisme, à nous d'apprendre à nous protéger sans armes!

Rédigé par : ohlala | 30 mai 2018 10:10:27
____________________________________

Lire la suite de l'article

Vers la fin de la double-nationalité en Belgique

Le 24 mai, la Nieuw-Vlaamse Alliantie (NVA, droite indépendantiste flamande), les libéraux flamands de l’Open Vld et les élus du Mouvement réformateur (MR, centre droit) du premier ministre Charles Michel ont mêlé leurs voix à celles du Vlaams Belang afin de prendre en considération une proposition de résolution du Vlaams Belang. Son objectif ? Réserver aux Belges n’étant pas titulaires d’une autre nationalité l’accès à certaines fonctions administra- tives… et politiques.  

Chef de file du Vlaams Belang (Intérêt flamand) à la Chambre des représentants (Chambre des députés) et conseiller communal d’Anvers, Filip Dewinter est interrogé sur ce sujet dans Minute :

Capture d’écran 2018-05-29 à 22.04.04

Lire la suite de l'article

Vers la fin de l’autonomie industrielle française dans la défense ?

Dans Valeurs Actuelles, Marine Le Pen dénonce la nouvelle coopération européenne dans l'industrie de défense, qui signe la fin de l'autonomie de la France :

Capture d’écran 2018-04-26 à 08.19.20 Capture d’écran 2018-04-26 à 08.19.46
Après le mariage entre le français Nexter Systems et l'allemand KMW, qui vont développer un nouveau char de combat et un système d'artillerie franco-allemand, Airbus et Dassault Aviation ont annoncé hier un accord de principe autour du développement du futur avion de combat franco-allemand, dont le principe avait été annoncé en juillet 2017 par Paris et Berlin. Le patron d'Airbus Defense and Space, Dirk Hoke, a souligné :

"Nous sommes prêts et nous disons à nos ministères de la Défense, à nos responsables politiques : nous sommes prêts, à présent allez-y". "C'est un moment historique pour l'industrie". "C'est un grand pas en avant pour développer les compétences en Europe et assurer la souveraineté européenne".

Ce nouveau "système de combat aérien européen" est destiné à remplacer à l'horizon 2040 les flottes actuelles d'avions de combat, le Rafale pour la France et l'Eurofighter Typhoon pour l'Allemagne.

Commentaires (1)

Et comme à l'ordinaire l'Allemagne s'enrichira et la France creusera sa dette, c'est simple l'économie européenne.

Rédigé par : Stephe | 26 avr 2018 08:36:03
____________________________________

Lire la suite de l'article

L’oligarchie nous emmène vers la guerre et la dictature

"La seule possibilité qui reste aux Français de percevoir l'escalade à temps pour l'interrompre est la diversification de leurs sources d'information."

6a00d83451619c69e20224df2d77f9200bC'est la conclusion de la dernière tribune de Stratediplo, sur le blog éponyme.

Nous n'en partageons pas toute l'analyse. Notamment, nous ne pensons pas que la Russie ne mente jamais, par exemple sur la présence d'éléments de ses forces armées dans l'Est de l'Ukraine. Présence à notre sens légitime, puisqu'elle n'aurait pas pour objectif d'envahir l'Ukraine, mais de maintenir dans l'Est une zone grise, un glacis de protection face à un "État" et des "autorités" ukrainiens issus d'un coup d'État, au bénéfice d'intérêts qui ne sont certes pas ceux de la Russie.

Mais l'essentiel de l'analyse de Stratediplo n'est pas là. Il est dans la description de la servitude et de la malhonnêteté fondamentales des médias vis-à-vis de l'oligarchie dont Macron est un brillant et efficace serviteur. Oligarchie coupée du réel, et qui souhaite ardemment en couper également l'opinion publique française pour lui faire avaler ses chimères, et qui fourbit les mesures adéquates à cet effet. Il est aussi dans la description du discrédit peut-être définitif que la posture Macronienne fait peser sur la France, et sur l'irresponsabilité globale des pseudo-élites qui risquent de nous mener à la guerre mondiale.

cette presse "fire and forget" incendiaire et amnésiante

La presse française (en réalité occidentale) a été unanime et volubile à rapporter les images, les vidéogrammes et les accusations colportées par les "réseaux sociaux" antisyriens et clamant que la

Lire la suite de l'article