Archives par étiquette : ValaudBelkacem

Les enseignements interdisciplinaires magiques chers à Najat Valaud-Belkacem

Dans un débat mémorable face à Marine le Pen, Najat Valaud-Belkacem avait osé prétendre que “la France avait l’une des meilleure école du monde” et que  “le niveau de scolarité dans l’école publique est bien supérieur à l’enseignement privé”…

On connait désormais le secret de cette réussite : tous ces excellents résultats s’obtiennent grâce aux enseignements interdisciplinaires surtout lorsque les élèves sont munis de baguettes magiques remises par le ministre de l’Education nationale !

 

Le tweet a depuis mystérieusement disparu du compte de l’Académie de bordeaux…Encore un sale coup des sorciers !

Lire la suite de l'article

Najat Valaud-Belkacem n’a pas “d’explication particulière” face aux violences à l’école

Dans quel monde vit-elle ? Encore un exemple de ces élites déconnectées de la réalité et enfermées dans leur idéologie. Extrait de la tribune de Marie Delarue pour Boulevard Voltaire :

CvGwq2PXEAAeslq"Najat Vallaud-Belkacem était, mardi matin, l’invitée d’Élizabeth Martichoux sur RTL (…) Contente, aussi, de son propre bilan. Mais l’actualité cherche à la faire mentir. En effet, les agressions contre les enseignants et les personnels de l’Éducation se multiplient et montent en violence depuis la rentrée.

« C’est vrai qu’il y a, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise, depuis quelques jours, une montée des violences à l’égard des fonctionnaires, parce que ça vise aussi bien les policiers que les enseignants, les proviseurs, ce qui commence à faire beaucoup… Et, donc, il faut condamner, absolument, chacun de ces actes. Il faut déposer plainte », dit le ministre.

Pour se défausser aussitôt, puisque c’est la politique de l’Éducation nationale en la matière : « Ce sont des éléments extérieurs qui sont les auteurs des coups et des agressions. » Donc, ça ne le concerne pas. La preuve : « On a vu aussi des violences à l’égard des policiers… » Et alors ? « Je n’ai pas d’explication particulière, si ce n’est que chacun prenne conscience de la gravité de ces actes. » Phrase qui n’a aucun sens en soi mais résume, néanmoins, la cécité idéologique de la dame. Enfin, elle l’assure, elle « n’a pas de remontées d’un climat de violence qui frappe l’école ».

C’est étonnant, parce que

Lire la suite de l'article